Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

Vote du budget 2009 de l’Office de tourisme

Vous trouverez ci dessous l'intervention en conseil municipal du 27 Avril 2009 relative au…

Vous trouverez ci dessous l’intervention en conseil municipal du 27 Avril 2009 relative au budget 2009 de
de l’Office Municipal de tourisme

Monsieur le Maire,

 Le compte administratif et le budget présenté mentionnent encore en son entête Office de Tourisme du Cap d’Agde… Et seulement CAP D’AGDE.

N’oubliez pas, que vous avez fait disparaître l’OTSI, donc, il me semble nécessaire que sur tous les papiers administratifs apparaissent la mention «  OFFICE DU TOURISME AGDE – CAP D’AGDE », car notre cœur de ville ne doit pas être exclu du schéma de promotion touristique.

En ce qui concerne le budget, je ne vais pas revenir sur les points de détails qui ont été largement exposés précédemment, mais plutôt sur les chiffres généraux.
Il est  bon de rappeler quelques informations parfaitement vérifiables :

En 2002, le budget de l’Office de tourisme du Cap d’Agde était de 3.200 000 euros.

Sept ans plus tard, malgré une hausse importante de plus de 9,50  % sur la taxe  foncière,  les  professionnels du tourisme, salariés ou commerçants ne retrouvent pas le moindre centime  supplémentaire de leurs impôts dans  ce budget de l’OMT.

La seule manne financière supplémentaire que je vois dans ce budget n’est pas un apport  communal mais celle obtenue par l’imposition des touristes eux mêmes au travers de la taxe de séjour.

Le budget de l’Office est bien sûr insuffisant pour nous permettre de rester à un niveau concurrentiel vis a vis des pays émergents dans le secteur, en Afrique du Nord ou en Europe de l’Est Méditerranéenne.

Car à ce manque d’ambition, vous  avez ajouté l’alourdissement des charges.
 Avec un même budget, vous devez assumer la reprise des missions de l’ancien OTSI , un point d’information en  Cœur de Ville  et les charges correspondantes au poste créé pour votre ancienne élue et directrice de campagne aux législatives Sophie Banny.

 Ce  nouveau poste du Service Développement, coûte au contribuable, 65 000 euros par an, charges comprises. Il n’est aucunement compensé par une dotation supplémentaire.

Les visites en cœur de Ville n’ont plus d’historiques que le nom et sont en baisse constante de fréquentation.

Avec un budget identique à  celui de l’année 2002,
Avec des charges  fixes et des charges de personnel en constante augmentation,
Avec un alourdissement des missions pour un même budget,
C’est un budget sans ambition.
C’est un budget de régression  …  Le tourisme mérite plus de considération.
Notre avenir mérite mieux, je voterai contre la faiblesse de ce budget.

————————

Florence Denestebe
Conseillère Municipale MODEM
de la Ville d’Agde

N’hésitez pas à demander à vos conseillers municipaux
des précisions sur les détails des délibérations à l’ordre du jour de
ce conseil, notamment la note de synthèse.

A titre personnel, je me tiens à la disposition de chaque administré, sans aucune considération d’appartenance politique,
pour présenter les dossiers proposés à notre analyse avant le conseil
municipal dans la plus grande transparence afin que vous puissiez me
faire me part de vos questions ou de vos inquiétudes.
Soit par mail soit par téléphone au 06 16 10 73 03

Florence Denestebe – Conseillère Municipale MODEM de la Ville d’Agde

Contact : florence.denestebe@laposte.net

http://img444.imageshack.us/img444/8785/sdwi7.jpg

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.