"Vous triez, nous recyclons", une campagne pour le tri des bouteilles en plastique

Elle va s'afficher à Montpellier et Sète mais aussi dans les grandes villes de France. Objectif : donner aux consommateurs l’envie de trier davantage pour développer le recyclage et s’inscrire dans une véritable logique d’économie circulaire.

L’usage mondial du plastique notamment par l’industrie agroalimentaire est aujourd’hui l’une des problématiques majeures pour l’environnement. Les acteurs du secteur veulent amplifier son recyclage, et notamment celui des bouteilles en plastique (NDLR : sans doute avant d’en limiter nécessairement l’utilisation par d’autres alternatives). Issue du rapprochement entre Eco-Emballages et Ecofolio, Citeo est une société anonyme à but non lucratif créée par les entreprises pour réduire l’impact environnemental des emballages et des papiers. 250 collaborateurs travaillent pour apporter plus de solutions aux entreprises, les accompagner dans leur responsabilité environnementale, rendre le dispositif de tri et de recyclage plus performant au meilleur coût et mobiliser les citoyens pour un geste de tri plus simple et plus efficace.

Campagne Vous triez Nous recyclonsChiffres-clés. Taux de bouteilles en PET : 70 % de l’ensemble des bouteilles mises sur le marché. Taux de recyclage des bouteilles PET : 57 % (versus 2 % en 1994) pour une recyclabilité de 100 % (bouteilles + bouchons). Réduction du poids moyen des bouteilles : -40 % (depuis 1994). 1 tonne de PET recyclée = l’économie d’environ 2 tonnes de C02, 11.100 kWh et 670 litres d’eau.

A partir du 4 juillet, Citeo lance la campagne d’affichage “Vous triez, nous recyclons”, et joue la marque. Douze combinaisons décalées seront proposées pour la sensibilisation au tri des déchets. L’alliance inédite de 12 marques entend souligner l’importance de l’enjeu du recyclage et veut imprimer son message : la bouteille en plastique est une ressource, non un déchet, quand elle est bien triée. Correctement collectées, les bouteilles de PET, recyclables à 100%, peuvent en effet être réutilisées et servir dans la fabrication de nouvelles bouteilles. Or, seulement un peu plus d’une bouteille sur deux est triée au niveau national, une sur dix à Paris et Marseille ! Parallèlement, des programmes sont menés sur le terrain. Le déploiement d’automates de collecte en magasins est en cours.

Plus d’infos sur le recyclage des bouteilles en plastique : http://www.voustrieznousrecyclons.com/

Logo-herault-juridique

Article publié dans son intégralité dans votre espace abonnéAbonnement

C’est une première qui s’affiche à Paris, Marseille, Montpellier ou Sète depuis le début du mois, puis dans les principales villes de France du 25 au 31 juillet. La campagne d’affichage Citeo montre douze combinaisons étonnantes : une bouteille de Coca-Cola transformée en bouteille de Fanta, une bouteille de Vittel en bouteille de La Salvetat, une bouteille d’Evian devenant une bouteille de Badoit et une bouteille de Cristaline devenant une bouteille de St-Yorre, une bouteille de Pepsi Max changée en bouteille de 7UP et une bouteille d’Orangina en bouteille d’Oasis, etc. Des associations surprenantes, qui jouent symboliquement avec les packagings des marques partenaires et avec nos repères de consommation. Avec un objectif : donner aux consommateurs l’envie de trier davantage pour développer le recyclage et s’inscrire dans une véritable logique d’économie circulaire.

Jouer la carte de l’interpellation

Coca-Cola, Danone Eaux France, Nestlé Waters, Orangina Suntory France, PepsiCo France et Roxane ont choisi de jouer la carte de l’interpellation et du décalage pour valoriser la finalité du geste de tri et la deuxième vie de la bouteille. En effet, cette campagne
bouscule les codes en mélangeant les identités de marques iconiques aux yeux des consommateurs.

Déploiement d’automates en magasins

La campagne s’inscrit dans un programme d’actions de terrain à Paris et Marseille intitulé « Vous triez, nous recyclons ». Grâce au partenariat entre les entreprises et les collectivités concernées, il permet la mise en place d’expérimentations visant à faire progresser le geste de tri. Les projets sont en cours de déploiement, depuis novembre 2017 à Paris et juin 2018 à Marseille. Ils ont pour objectifs d’améliorer le tri sur les lieux de vie emblématiques (parcs, plages, campus ou aéroports parisiens) et de proposer des dispositifs innovants, notamment le déploiement de 150 automates de collecte en magasins (220 sont déjà installés en France, ayant permis de collecter et recycler 90 millions de bouteilles) et l’installation d’un nouveau design de bac de collecte dans la rue à Paris, le Trilib.

Amplifier 25 ans d’action en faveur du tri et du recyclage du plastique

En 25 ans, 50 000 entreprises de la grande consommation et de la distribution ont financé le dispositif de collecte sélective, pour un total cumulé de 9 milliards d’euros. Elles ont œuvré pour offrir aux consommateurs une solution simple, le bac de tri, à partir de laquelle elles donnent une deuxième vie à leurs produits du quotidien. Le geste de tri est ainsi devenu le premier geste environnemental des Français, qui recyclent 68% des emballages, soit 3,4 millions de tonnes chaque année, l’équivalent d’environ 2 millions de tonnes de CO2 évitées. Par ailleurs, 42 441 tonnes de plastique ont été évitées entre 2007 et 2012 grâce aux efforts d’écoconception des entreprises, qui ont considérablement réduit le poids des bouteilles en plastique et innovent afin de trouver des solutions durables pour leurs emballages.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.