Trombinoscope des habitants de l'Ouest Héraultais

SICTOM PEZENAS BIODECHETS
Bannière olivier et kevin
VIATERRA - PERMANENT
Plumeria
MAISON GIL AGDE
Kicks night banniere
BALNEOCAP - PERMANENT
SORTIES.gif
MERCURE
AEROPORT-BEZIERS-CAP D'AGDE
cpro horizontale
HYPER U
BANDEAU ASG
AGDE - SANTONI
objectif renov horizontal
INTERMARCHE DRIVE HORIZONTAL
L'escale Affiche
GISS BANNIERE
nouribio horizontal
EDEN banniere
RTL 2
BANNIERE RICHEMER
ATOL - OPTICIEN
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z  

Utilisez les lettres de l'alphabet pour effectuer votre recherche

VERDIER Fabrice

Profession :
Député de la 4ème circonscription du Gard

Date de naissance :
16-12-1968 - BAGNOLS-SUR-CEZE

Ecrivez-lui

Envoyer à un(e) ami(e)

Demander une modification

 

Fabrice VERDIER, député SER de la 4ème circonscription du Gard depuis 2012 ,est né le 16 décembre 1968 à Bagnols-sur-Cèze. 

De sensibilité socialiste, il est issu d'un milieu modeste. Il a deux sœurs. À 17 ans, après avoir passé le baccalauréat au lycée technique Les Eyrieux, où ses parents sont agents d'entretien il décide de s'installer à Fons. 
Il obtient un Bac B « économique et social » au lycée Georges Brassens à Bagnols-sur-Cèze en 1986 puis un DEUG Administration économique et sociale en 1988 et enfin un BTS action commerciale en 1990.

Durant ses études et au début de sa vie professionnelle, il exerce le métier de surveillant dans son ancien lycée. Il est ensuite vendeur  en assurance, puis fonctionnaire territorial au service des sports de la mairie de Nîmes, avant de réussir le concours de rédacteur territorial.

Il devient conseiller municipal de Fons-sur-Lussan en 1989, puis 1er adjoint au maire Simon Sutour,  en 1995 . C'est alors son « mentor » en politique.

Il a alors adhèré au PS en mai 1988 , le jour de la nomination de Michel Rocard comme Premier ministre   en 1995, il est animateur du MJS du Gard, puis, en 1997, il est élu Secrétaire Fédéral du Parti Socialiste du Gard.

L'année suivante, Simon Sutour en fait son collaborateur parlementaire. La même année, il rencontre Georges Frêche. Interrogé par des journalistes en 2015, il affirme qu'il respecte les positions de son parti même quand il est en désaccord avec celles-ci, estimant ainsi : « sans les socialistes, je ne suis rien » .

Lors des élections municipales de 2001, il est élu maire de Fons-sur-Lussan.

En 2002 Fabrice VERDIER devient  1er secrétaire du Parti Socialiste gardois
En 2004, il préside la communauté de communes du Grand Lussan. La même année, il est élu auconseil régional du Languedoc-Roussillon ; la délégation au logement social lui est attribuée.

Lors des élections sénatoriales de 2008, il est suppléant du sénateur Simon Sutour. Il le reste jusqu'aux élections de 2014.

Candidat sur les listes de Georges Frêche, dissidentes du PS, lors de l'élection régionale de 2010 il est réélu conseiller régional et  devient vice-président du conseil régional délégué à l'agriculture. Parallèlement, il est exclu du PS à cause de sa participation aux listes frêchistes ; il sera réintégré l'année suivante.

L'année de sa réintégration, il est investi candidat du PS aux élections législatives de 2012 dans la quatrième circonscription du Gard. Il est élu député face au sortant Max Roustan. Sa suppléante est alors Nathalie Bouvet.

À l'Assemblée nationale, il devient, en décembre 2012, président du groupe d'étude sur les gaz de schiste

En 2013, il est rapporteur de la loi portée par Sylvia Pinel sur l'artisanat, le commerce et les très petites entreprises.

En octobre 2014, il est l'auteur, avec Pierre Camani, d'un rapport sur le service universel des télécommunications, remis à Axelle Lemaire, ministre chargée du Numérique

Fabrice VERDIER démissionne de la présidence de la communauté de communes du Grand Lussan et de la vice-présidence du conseil régional de Languedoc-Roussillon.  

Il est également en2014, président du groupe Socialiste et apparentés au conseil régional.

Le 21 septembre 2015, il remet au Premier ministre Manuel Valls son rapport, co-rédigé avec Sylviane Bulteau, sur la réforme du régime social des indépendants (RSI) dont une partie des préconisations a été reprise par la loi Macron. 

Lors de l'élection régionale de 2015 en OCCITANIE  il est candidat sur les listes de Carole Delga en troisième position sur la liste conduite par Damien Alary dans le Gard. . Il prend notamment la parole lors d'un meeting à Alès21. Après le premier tour, il appelle à un « rassemblement de toute la gauche » Il est réélu.

Il annonce qu'il remettra son mandat de maire de Fons-sur-Lussan après les élections municipales de 2020. En février 2016, son collègue Patrice Prat se dit « exaspéré» « que Carole Delga ou Fabrice Verdier ne s’appliquent pas la règle du non cumul des mandats 


 

 

 
 

   

 

 

 

Retour

SICTOM PEZENAS BIODECHETS
Bannière olivier et kevin
VIATERRA - PERMANENT
Plumeria
MAISON GIL AGDE
Kicks night banniere
BALNEOCAP - PERMANENT
SORTIES.gif
MERCURE
AEROPORT-BEZIERS-CAP D'AGDE
cpro horizontale
HYPER U
BANDEAU ASG
AGDE - SANTONI
objectif renov horizontal
INTERMARCHE DRIVE HORIZONTAL
L'escale Affiche
GISS BANNIERE
nouribio horizontal
EDEN banniere
RTL 2
BANNIERE RICHEMER
ATOL - OPTICIEN