A.G.A.T.H.E: Compte rendu de la réunion sur le centre-ville du samedi 24 mai 2013

Les Agathois, touristes et Habitants ont répondu très favorablement à notre invitation en participant…


Les Agathois, touristes et Habitants ont répondu très favorablement à notre invitation en participant nombreux à cette réunion.

Nous avons été surpris par la présence à cette réunion de Gilles D’Ettore, maire d’Agde.Il était entouré du chef de la police municipale, M. Laroze, de Mme Kervella (la commerçante de la rue de l’Amour dont les enseignes ne sont pas conformes au RLP et qui bénéficie de passe droits) qui n’est d’ailleurs pas restée très longtemps, sans oublier sa claque (ou clique, c’est selon) au fond de la salle. Nous lui avons fait remarquer que sa présence nous surprenait étant donné qu’il ignore l’association depuis pratiquement son élection (10 ans) : aucune réponse à nos courriers ni à nos invitations à notre assemblée  générale. Aucune  réponse de sa part sinon un simple mouvement du visage.

Image 2

Sa présence a un peu dénaturé la réunion, par les échanges verbaux avec les élus de l’opposition.
Malgré cela, le sujet principalement évoqué et souhaité par le public, a été la sécurité, on a ressenti un ras-le-bol très profond.
 
Les explications formulées par le maire n’ont vraiment pas donné satisfaction aux habitants présents (NB : ce sont exactement les mêmes explications que le Maire avait  développées  en 2003 lors d’une réunion publique où il avait  subi là aussi le courroux du public) « ce n’est pas aujourd’hui que l’on est conscient de ce problème, je suis un ancien policier ».Indignation de la salle. Nos citoyens demandent simplement ce que le maire leurs a promis lors de l’élection municipale de 2002 où il disait « L’insécurité sur Agde a été multipliée par 220% » veut-il que cela recommence ? (parlant de Passerieux).
 
Or on constate au 24 mai 2013 que le problème persiste, qu’il n’y a aucune amélioration notoireImage 1
Ce ne sont pas  les chiffres pitoyables annoncés par le Chef de la police municipale sur la verbalisation (15 agents affectés au centre-ville, en supposant qu’ils travaillent 5 jours/semaine pendant 40 semaines soient 3000 journées. En face, 2400 contraventions pour stationnement et incivilités soit un ratio de 0.8 PV par agent et par jour ! Lamentable, mais le chef de la police ne sourcille pas) qui vont rassurer les habitants, pas plus que la mise en cause de la politique du nouveau ministre de la Justice.
 Les Agathois demandent  simplement un véritable réinvestissement de la police municipale au centre-ville avec  une vraie politique de prévention d’abord et de répression ensuite, en éliminant en 1er phase les Incivilités. Quant à ses explications sur les remises en liberté des récidivistes et le non-paiement des amendes, il a oublié qu’il a été député pendant 5 ans et qu’il pouvait faire des propositions de loi pour corriger le système.
Le Maire a dit qu’il allait augmenter le nombre d’agents sur le centre-ville, pour 160 PV par agent et par an ? Nous verrons bien !
 
Nous avons interpellé le maire au sujet du CUCS,  qu’es aequo ?, « Qu’est-ce que c’est ? » (Contrats urbains de cohésion sociale). Très brièvement, c’est un document d’action signé entre l’état, le conseil général, la communauté d’agglomération Hérault Méditerranée, la ville d’Agde, etc…ce contrat devrait permettre en principe l’amélioration dans tous les domaines pour le centre-ville, un périmètre a été défini, des subventions ont été allouées à des associations par la Municipalité, celles-ci doivent s’engager au regard des enjeux et des objectifs qui ont été définis. Le maire nous a promis de nous transmettre ce document !
 
Concernant l’état de la voirie Gilles D’Ettore sa réponse est simple,  j’ai réalisé 80%de la voirie du centre-ville, nous ne devons pas avoir la même délimitation du centre que lui  pour notre part le compte n’y est pas. Un Commerçant a interpellé vivement le Maire sur la place Molière qui sert depuis fort longtemps de dépôts de matériaux, rotation de camions, mini pelle, mini chargeuse, faisant remarquer que cette place pourrait être remise en état, chaque fois qu’il y a des festivités, en lui demandant quand il pourrait travailler normalement ? le maire n’a pas répondu, et s’est retranché en l’attaquant  sur un sujet très personnel.  
Pour ce qui est du patrimoine, il a énuméré les travaux qu’il a choisis de réaliser, nous ne nions pas cela, mais là aussi le sujet ne doit pas être une réponse comptable !. Nous aurons l’occasion de revenir sérieusement sur ce sujet.
 

Image 3

Un habitant nous a transmis ses doléances sur le problème de la sécurité.  Nous le diffusons ci-après c’est un exemple qui regroupe l’ensemble du souci  des habitants sur cette thématique 
« Bonjour, J'ai découvert avec grand intérêt votre tract dans notre boite aux lettres cette semaine.
À vrai dire, même du soulagement; car je me sentais un peu tout seul. Nous habitons
le centre-ville depuis 4 ans et si nous n'étions pas propriétaires nous aurions fui Agde depuis
longtemps. J'ai 41 ans et je n'ai jamais vécu plus de 6 ans dans la même ville (pour raisons professionnelles) et Agde est le pire endroit que je connaisse.
En 4 ans, nous avons vu beaucoup de nos voisins partir et beaucoup de commerces fermer.
J'appelle régulièrement la Police et cela jusqu'à 6 fois dans une nuit. J'ai dernièrement fait des courriers au Maire, au Préfet et au Procureur de la République.
Je vous écris ce courrier, car je suis très heureux que votre association existe. De plus je travaille tard je n'ai donc pu assister à votre réunion. Je travaille aussi le samedi, mais j'espère pouvoir me libérer prochainement afin de vousrencontrer.
Merci à vous ».
 
Des habitants semblent être intéressés particulièrement sur la sécurité. Nous allons très prochainement créer une commission au sein de notre association,  la porte est ouverte à tout autre volontaire.
 
Des documents concernant le CUS seront mis sur le site de notre association, ainsi qu’une fiche servant de main courante à transmettre, après l’avoir rempli, à notre association pour établir des statistiques.

 

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.