ABDELAOUHED HAMDAOUI CHAMPION DE FRANCE pour l'ACPA

ABDELAOUHED HAMDAOUI CHAMPION DE FRANCE  DU 3000 METRES STEEPLE SENIOR DIMANCHE 4 JUILLET A…

ABDELAOUHED HAMDAOUI CHAMPION DE FRANCE  DU 3000 METRES STEEPLE SENIOR
DIMANCHE 4 JUILLET A ALBI !


Ce dimanche 4 juillet, Abdelaouhed Hamdaoui a frappé fort. En remportant un titre qui lui avait échappé en espoir, c’est dans la catégorie Senior que le jeune sociétaire de l’Athlétic Club des Pays d’Agde a fait parler de lui au niveau national.

Les championnats de France Nationaux organisés à Albi rassemblaient un peu plus de 800 participants venus se partager une quarantaine de titres dans toutes les disciplines de l’athlétisme.

Seul Abdelaouhed Hamdaoui de l’ACP Agde avait franchi le stade des qualifications et était donc au départ de la finale nationale du 3000 m steeple.
Parti sur un rythme assez lent (avec un premier kilomètre franchi en 2’58 !!), la course s’est déroulée idéalement pour l’athlète Agathois. Parfaitement dans le coup il a su tout au long des 7 tours et demi de piste être tout le temps bien placé, ne décrochant pas des 4 ou 5 premières places. Jamais enfermé, il a répondu dans le début du 2ème kilomètre a une attaque d’un concurrent, lui emboîtant aussitôt la foulée. Toujours aux avant-postes, il a attendu calmement sa chance qu’il a saisie à 600 mètres de l’arrivée alors que le peloton était déjà bien étiré. Une forte accélération d’Abdou a provoqué une vraie « cassure », à laquelle seuls trois concurrents ont pu répondre, essayant en vain de résister. Abdou avait alors pris le large et semblait ne plus pouvoir être rejoint à 300 mètres de l’arrivée. Dans la dernière ligne droite, l’athlète Zouair Oumoussa de Martigues Sport Athlé dans un ultime effort regagnait quelques mètres alors qu’Abdou jetait un regard vers l’arrière après le passage de la dernière barrière pour s’assurer que la victoire ne pouvait plus lui échapper. Et c’est dès la ligne franchie qu’il offrait un regard radieux et un signe victorieux vers la tribune pour saluer sa Présidente, Martine CARRERE présente avec son mari. Un geste généreux à l’image de cet athlète courageux plein de talent et de volonté qui confiait après la course avoir « touché » une barrière à quelques centaines de mètres de l’arrivée et avoir cru ne pas pouvoir finir.
La course parfaitement maîtrisée par l’athlète Agathois lui permet de remporter son premier grand titre national.
BRAVO CHAMPION !

Note technique le 3000 m steeple est une course dite de « demi-fond » de 7 tours de stade et demi. Les 250 premiers mètres s’effectuent sans barrière.
Lors des 7 tours suivants, les coureurs franchissent à chaque tour 5 barrières dont une est suivie d’une fosse remplie d’eau appelée la « rivière »,. Il y a ainsi un obstacle tous les 80 mètres qui sont d’une hauteur de 91,4 centimètres pour les hommes et de 76,2 centimètres pour les femmes. Les barrières à la différence des autres épreuves de « haies », ne tombent pas et comme hier si un concurrent « prend une barrière », c’est lui qui risque de chuter, c’est ce qui s’est passé hier à Albi où un coureur en voulant répondre à l’attaque finale d’Abdou est tombé lourdement après avoir touché la barrière située à 300 mètres de l’arrivée.
A l’origine le steeple-chase était une course de chevaux puis au XIXème siècle des courses impliquant des humains ont été organisées en Ecosse et en Angeleterre. C’est une spécialité de l’athlétisme dominée par les Kényans mais la France possède deux des meilleurs spécialistes mondiaux avec Mahédine Mekhissi-Benabbad (recordmen mondial de tous les temps du 2000 mètres steeple en 5’10’’68) et Bouabdellah Tahri

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.