Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

AGDE - AGATHE : "La promenade et les platanes" par Jean Claude COUBAU

 Lors du conseil municipal du 22 septembre, la mairie a relancé son projet d'aménagement…

 

Lors du conseil municipal du 22 septembre, la mairie a relancé son projet d'aménagement de  la Promenade.

            L'étape n°1 va consister à faire des sondages d'archéologie préventive. En effet, la Promenade, au pied des remparts, se situe en zone de présomption de prescription archéologique. Une opération d'archéologie préventive doit être réalisée préalablement à l'opération. Des sondages vont donc être réalisés afin de voir ce qu'on risque de trouver dans le sous-sol. Le résultat de ces fouilles peut avoir des incidences pour le point n°3.

            Ce type de sondages a été récemment réalisé à l'école Notre Dame et sur le quai du Châpitre.

            L'étape n°2 concerne le haut de la Promenade et la rue Jean Jacques Rousseau où les travaux devraient commencer en 2021, si tout va bien. Les platanes du terre-plein central seront massacrés sans aucune raison : on peut très bien réaménager la Promenade en conservant ses platanes. Autre sujet d'inquiétude, les platanes qui bordent la rue J.J.Rousseau. On voit mal comment faire sauter le mur qui sépare promenade et rue sans fragiliser la rangée d'arbres et la faire disparaître.

            Un espoir, le code de l'environnement (art L 350-1 à L 350-3) protège ce type d'alignement pour lequel l'état peut prendre des mesures de protection. C'est ce qu'avait fait le préfet de l'Hérault pour protéger des alignements lors des travaux de l'entrée du Cap et de l'aménagement de l'Île des Loisirs.

            Le comble serait quand même que l'état subventionne l'abattage des arbres qu'il doit légalement protéger. Mais nous avons en mairie une direction de l'environnement qui veille au grain.

            L'étape n°3 (2022 – 2023) consistera à creuser un parking souterrain de 130 places sur 2 ou 3 niveaux. Avec la rampe d'entrée et celle de sortie, il s’étendra de l'actuelle rampe d'accès jusqu'au rond point Capelier. Mais :

            Pour la hauteur, on peut tabler sur un minimum de 7 mètres pour 2 niveaux et de 10,5 mètres pour 3. C'est à dire que le premier niveau sera un peu plus bas que la rue Richelieu (voir photo). Quant au 2ème et 3ème niveau…

            On risque, comment cela était le cas pour l'immeuble Iconic au Cap, de trouver de l'eau en creusant

            N'oublions pas aussi que cet ensemble se situe en zone rouge et on peut imaginer ce qui se passera lors d'une crue de l'Hérault, même si certains techniciens pensent qu'il n'y aura plus de gros débordements.

            Et les platanes dans tout ça ?

            Pour la réalisation de ce chef d’œuvre, il faudra sacrifier la rangée qui borde la rue Richelieu (une douzaine d'arbres) et, avec un peu de malchance ( fausse manœuvre lors du chantier par exemple ), ceux qui bordent les remparts passeront à la tronçonneuse C'est dans cette partie que se trouvent les 3 arbres qui auraient du être abattus en 2019 d'après le rapport de l'O.N.F d'avril 2019, et pour lesquels rien n'a été fait (ni pour les autres d'ailleurs).

            L'étape n°4 (2022 – 2023) terminera l’aménagement par le traitement du bas de la Promenade, de la rue Richelieu et de la Belle Agathoise, avec beaucoup de basalte et peu de végétaux.

            Nous ne résistons pas au plaisir de vous communiquer l'article L 350-3 du Code de l'Environnement :

            « Les allées d'arbres et alignements d’arbres qui bordent les voies de circulation constituent un patrimoine culturel et une source d'aménités (agrément), en plus de leur rôle pour la préservation de la biodiversité et, à ce titre, font l'objet d'une protection spécifique. Ils sont protégés, appelant une conservation, à savoir leur maintien et leur renouvellement, et une mise en valeur spécifique ».

 

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.