Hérault tribune : L'actu au quotiden dans tout l'Hérault.
Faits divers / Insolite

AGDE - AGATHOIS PRENEZ LE POUVOIR - Un résultat logique

Nous entendons les propos et les cris d'effrois  des bien-pensants politiques face au résultat somme toute logique du 1er tour des régionales. Ces gens-là n'ont aucune culture et n'ont ni lu Gramsci ni Orwell. Nous assistons à une droitisation de la vie politique depuis des années. Le FN défendant ces thèses racistes  et xénophobes et […]

Nous entendons les propos et les cris d'effrois  des bien-pensants politiques face au résultat somme toute logique du 1er tour des régionales.

Ces gens-là n'ont aucune culture et n'ont ni lu Gramsci ni Orwell.

Nous assistons à une droitisation de la vie politique depuis des années.

Le FN défendant ces thèses racistes  et xénophobes et parlant aux classes populaires que le PS a abandonné fait le plein de voix: le vote n'est plus un vote de rejet mais d'adhésion.

L'UMP se faisant déborder sur sa droite (merci au passage à Mitterand qui a légitimé le FN) court après leurs électeurs en faisant de la surenchère, et le PS, lui, court après les idées de droite comme le font Valls et Macron.

Georges Orwell l'a dit bien avant moi : “Qu’ont fait les socialistes et les communistes comme erreur pour qu’une partie du prolétariat tombe entre les mains d’Hitler ? […]

Quand le fascisme et l’extrême droite montent, c’est d’abord aux socialistes – au sens global du terme – de se poser la question sur ce qu’ils sont et ont fait” Or le crime justement profite aux socialistes.

Qui peut me citer un élu socialiste qui n'a pas été élu à la faveur d'une triangulaire ? D'ailleurs tout le calcul de François Hollande est là.

Faire  monter le FN en 2017 pour être seul face à lui et apparaitre comme blanche colombe seul rempart de la démocratie.

Quelle hypocrisie ! Le FN n'est pas un parti républicain et en toute logique il faudrait l'interdire, mais ils servent trop d'idiots utile au PS.

Oui le FN n'est pas un parti républicain et j'entends le prouver.

Voici ce qu'il y a d'écrit au fronton de toute nos mairies :”liberté, égalité, fraternité” ce sont ces valeurs  communes et partagées qui font de nous des citoyens français et pas une quelconque histoire judéo -chrétienne (même si elle à façonner en son temps la France). 

Mais quelle est l'origine de cette devise ?: la liberté.

Qu'entendaient par là les pères fondateurs de la république au moment de la grande révolution : tout est tiré des droits de l'homme et du citoyen.

Déclaration universelle des droits de l’homme de 1948 Article 18 « Toute personne a droit à la liberté de pensée, de conscience et de religion ; ce droit implique la liberté de changer de religion ou de conviction ainsi que la liberté de manifester sa religion ou sa conviction seule ou en commun, tant en public qu’en privé, par l’enseignement, les pratiques, le culte et l’accomplissement des rites. »

On peut donc en France être Français et musulman et librement exercer son culte, voilà le point où Marion Marechal Le Pen a du mal puisque pour elle et donc le parti qu'elle représente elle estime que les musulmans “ne peuvent avoir exactement le même rang” que les chrétiens. 

L'islam radical doit être combattu au même titre que toutes les autres radicalités.

Pour ma part et pour beaucoup de mes concitoyens je pense qu'en France toutes personnes  sont libres de leur croyance, leurs opinions, leurs rites ou être simplement athées.

La république se doit de  protéger la liberté de conscience et non pas la stigmatisation de certains de nos concitoyens de par leur engagement cultuel.

Venons a à l'égalité : Article 1er : Les hommes naissent et demeurent libre et égaux en droit. De par le fait tous les citoyens français sont égaux en droit.

Pourtant pour le FN nous sommes français par le sang (ce qui nous ramène à la génétique et l'eugénisme et heures sombres du nazisme).

Il y a donc pour eux deux catégories de français : ceux par droit du sang (les véritables français et les autres qui ne sont pas des véritables) . 

Il ne peut donc pour eux y avoir une égalité devant la loi. Nos pères fondateurs quant à eux ont déclaré lors de la contre révolution : ” est Français tout ce qui adhère aux valeurs de la République” Ce sont deux visions irréconciliables.

Maintenant la fraternité pendant la Révolution française, « la fraternité avait pleine vocation à embrasser tous ceux qui, français mais aussi étrangers, luttaient pour l’avénement ou le maintien de la liberté et de l’égalité ».

Nous sommes donc fraternels lorsque nous luttons ensemble pour la liberté de penser d'aller et venir et la liberté de culte.

Mais ça c'est de l'histoire qui a batti notre France on peut soit l'aimer soit la quitter.

Moi c'est la France que j'aime.

Après toute cette démonstration, me direz-vous: que faire pour dimanche?….

L'illusion du choix démocratique

Alors le FN parti non républicain, non

Le PS de droite de Delga secrétaire d'état de Macron qui a mis en forme toutes les saloperies libérales pour le capital, non plus.

Les républicains de Reynier qui veulent mettre en concurrence les régions pour obéir à Bruxelles, pas plus.

Je pense que c'est foutu, les révolutions ne s'opèrent que quand les gens ont faim tant que les français seront assurés du minima et de leur dose quotidienne de télévision, ils ne bougeront pas et obéiront en râlant.

Je rappelle également que pendant l'occupation les Français étaient bien plus collabo que résistants.

Il faut quand même dimanche exercer son devoir de citoyen pour ma part et tant que les votes blancs ne seront pas pris en compte comme suffrage invalidant, j'engage les gens à faire leur devoir conjugal  à défaut du devoir citoyen car quitte à se faire baiser au moins y prendre du plaisir.

Richard REY

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.