Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

AGDE - CAP D'AGDE - Présentation du nouveau coeur de station : Rêve ou cauchemar ?

Présentation du nouveau cœur de station : Rêve ou cauchemar ? Comme beaucoup d’agathois,…

Présentation du nouveau cœur de station :

Rêve ou cauchemar ?

Comme beaucoup d’agathois, nous avons assisté à la présentation du nouveau « cœur de station » par Monsieur le Maire et Monsieur BONON, architecte en charge du projet. Nous nous y sommes rendus, remplis d’espoir, espérant trouver des réponses à nos nombreuses interrogations mais aussi à nos doutes quant à l’utilité du projet.

Celui-ci pourrait-il favoriser l’attractivité de la station tout en améliorant le cadre de vie des habitants et en favorisant le développement économique ?

Au fil de la présentation, la déception s’est cependant installée : les différents points abordés ne répondaient que très imparfaitement à nos interrogations et le petit film d’animation relevait plus de la fiction que de la future réalité.

Premier point : les parkings

M. le Maire a annoncé 582 places « utiles »supplémentaires. En réalité, il s’agit, chiffres en main, de 184 places, non compris les 120 places « privatisées » pour le palais des congrès et le casino.

Il est actuellement difficile de se garer en saison près du centre port, ces 184 places supplémentaires régleront-elles le problème ?

Nous ne le pensons pas. En effet, sont construits un palais des congrès de 1 200 places, un casino, un hôtel, 285 logements secondaires…Toutes ces nouvelles constructions se verront-elles imposer lors du permis de construire un nombre de places de parking ou de garages au moins égal au nombre d’hébergements supplémentaires ?

Aucun mot sur le sujet.

Deuxième point : le financement du projet

Aux dires de M. le Maire : « le budget peut parfaitement supporter cet investissement » et « on ne compte pas augmenter les impôts pour ce projet ».

Dontacte, mais qu’en est-il dans le détail ?

Coût initial du projet : 33 millions € hors taxes soit près de 40 millions € TTC.

Le seul financement annoncé proviendrait de la vente des lots pour la construction des immeubles d’habitation qui devrait couvrir près de la moitié du coût du projet soit environ 16 millions €.
Quelle superficie est à vendre pour quel prix estimé au m2 ? Aucune précision, aucun chiffre annoncé. A priori, il faudrait un prix de vente au m2 d’au moins 1 000 € pour arriver aux 16 millions. Est-ce véritablement réaliste ?

Il a également été précisé que pour cet investissement la ville avait des fonds propres : combien ? Pas de chiffre et si on se réfère au budget 2016, les possibilités d’autofinancement sont nulles compte tenu du poids actuel de la dette.

Des recettes supplémentaires générées par ces réalisations ont également été évoquées :

• augmentation du produit des jeux reversé par le casino : combien ? Aucun chiffre n’est avancé
• augmentation du produit de la fiscalité du fait des nouvelles constructions : combien ? Aucune estimation n’est avancée.

Il s’agit la de recettes futures à échéance des trois ans, qui devront non seulement couvrir le remboursement des emprunts contractés pour ce projet mais également financer les dépenses de fonctionnement générées par les nouveaux équipements.

Au final de grandes incertitudes subsistent et aucun plan de financement chiffré et précis n’a été présenté.

Troisième point : le développement économique

Le long du mail piétonnier seront installés des commerces« permanents non concurrentiels et sans déplacement de commerces existants ».

Par ailleurs le nouvel hôtel et le casino devraient générer des créations d’emplois.
Le fait de maintenir des commerces permanents le long de ce mail sans concurrencer l’existant paraît bien utopique.

En effet, seule est envisagée la création de résidences secondaires et l’apport de population sera donc essentiellement saisonnière. Qu’est-il prévu pour attirer une clientèle à l’année ? Le développement d’un tourisme d’affaires suffira-t-il à faire vivre l’ensemble des commerces ?

Autre interrogation : la mise en location saisonnière des nouveaux logements « de standing » ne pénalisera-t-il pas la location dans les immeubles vieillissants déjà existants ?

Au final, et malgré une présentation brillante du projet, aucune réponse n’a été apportée à nos interrogations et la crainte que ce projet ne soit trop démesuré par rapport au besoin de renouvellement de la station et à ses capacités financières est toujours présente.

L’utilité d’un projet aussi grandiose et onéreux n’a pas été démontrée. Nous espérons simplement que ce rêve ne se transformera pas en cauchemar dans les années à venir.

Sylvie Mistarz

Pour le Cercle du Parti Radical de Gauche du Canton d’Agde – Pierre Mendes France
 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.