Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

Agde - Compte rendu d'interventions de Didier Denestebe

Le conseil Municipal du 21 Décembre  comportait 37 questions à l'ordre du jour. Il…

Le conseil Municipal du 21 Décembre  comportait 37 questions à l’ordre du jour. Il constituait, et ce fût annoncé en débt de séance par Gilles D’Ettore le dernier de la mandature.

Vous trouverez ci dessous le compte rendu des interventions sur quelques questions à l’ordre du jour :

Délibération N° 2 –  Budget 2008

Campagne électorale oblige vous nous présentez comme prévu un budget primitif plus proche  de l’incantation que du constat réel.
Votre politique est basée sur des promesses de réalisations non tenues, sur des braderies aux promoteurs dont vous vous accaparez les réalisations en les faisant passer pour des investissements municipaux : Je cite entre autre :  ( Le Palméria, Le Moulin des Évêques Le Matago,  Le Parc aquatique du capitaine  Jacko.. etc .. etc.. ) 
Bientôt peut-être si nous vous laissons faire un restaurant à Brescou ou un hôtel au Mont saint Loup !

Lors de votre débat d’orientation budgétaire et alors que c’était totalement hors sujet vous avez rodé le discours de votre future campagne électorale revenant sur les années 90 au lieu de vous occupez comme cela aurait du être le cas d’une orientation pour l’année a venir.

Votre discours ne manquerait pas de panache s’il ne restait à l’état de promesses, malgré les déjà sept années d’exercice au sein de notre commune.
Sept années  où vous auriez pu vous voir décerner la palme de la gestion la moins entreprenante et la plus terne de notre histoire depuis l’arrivée des Phéniciens en Agde !

Le subterfuge permanent qui consiste à surévaluer les charges réelles de fonctionnement  entre 7 et 9 millions d €  vous permet  de réclamer d’années en années un  niveau de recette fiscale supérieur à vos nécessités réelles.
Je ne vous vous conteste pas le fait que vous êtes parvenu à baisser cette année les taux de 2 % ! 
Je dis seulement que vous nous rendez d’une main généreuse en fin de mandat que  quelques miettes de ce que  vous avez sur facturé depuis 7 ans !
Je dis seulement que compte tenu de la piètre qualité des services que vous rendez à la population, des faibles investissements en structure, du maintien de la dette ( peu  ou prou au même niveau que celui dont vous aviez hérité ),  il n’y a rien de performant, rien de mirobolant
 Au contraire, au vu des prestations fournies, et je n’oublie pas que cela ne concerne que la taxe  d’Habitation et le foncier non bâti , c’est un déficit flagrant au niveau du rapport imposition/prestation.

En ce qui concerne le foncier, vous avez choisi de pratiquer cette baisse sur  le seul  foncier non bâti, laissant ainsi sur le bord du chemin les propriétaires d’habitation agathois qui n’ont pas vos faveurs.
Je comprends d’ailleurs que vous réserviez cette baisse au foncier non  barti, parce qu’au train où vous bétonnez la ville, sans pour autant rendre accessible les logements à l’immense majorité des agathois, cela vous permets de faire à peu de frais un effet d’annonce ..

Un effet d ‘annonce, car des terrains non bâtis en ville d’Agde Monsieur le maire et grâce à vous, que ce soit aux Cayrets, au  Capiscol, sur les pentes du Mont saint loup sur les terrains réservés au sportifs de haut niveau, sur les terrains réservés à vos amis promoteurs ..  On se demande si les redevables de cet impôt vont encore exister dans un avenir proche.

En ce qui concerne le budget permettez- moi de relever quelques exemples  révélateurs.


Tout d’abord sur les dépenses :

On remarque qu’entre les budgets primitifs des évolutions au niveau des charges du personnel qui augmentent  de + 3,8%  alors qu’elles avaient déjà augmenté pour mémoire de 12 % 4  en 2005 et que sur votre mandat .
Même en tenant compte de l’ important transfert de personnels vers la communauté d’agglomération . les charges de personnel  sont encore plus importantes aujourd’hui qu’avant la  création de l’agglomération pour des services qui ont pourtant diminués puisque transférés. Cela représente à minima une augmentation de cette charge salariale de 23 % pour votre mandature.

Les  charges à caractère général augmentent  de +  6% de 2007 à 2008 avec un total des dépenses de gestion courante en augmentation de   +  4 ,1%

Les charges financières pour leur part font un bond de 17 % et les charges  exceptionnelles de  11,3% ce qui explique clairement que vous payez vos baisses d’impôts par les emprunts.
C’est aussi simple que machiavélique !
Ce n’est ni de la gestion pépère ( pour reprendre le terme d’un de vos contradicteurs ) ni de la gestion de bon père de famille !
S’économiser des impôts aujourd’hui pour les transmettre à ses enfants demain, ( car c’est ce que vous faites en ouvrant des lignes de trésorerie et en pratiquant le recours à l’emprunt )   sans même leur proposer  en compensation
–    des équipements et des  possibilités  de vivre mieux en terres agathoises
–    des possibilités de s’y loger a un prix abordable
–     des animations et des services culturels et ludiques dignes de ce nom
c’est leur faire supporter demain  la baisse d’aujourd’hui .

C’est l’illustration de votre politique, démagogique et égoïste, qui ne défends que les intérêts opportunistes  de ceux qui pensent plus à leur avenir personnel et politique  qu’a l’avenir de la population.

Parlons maintenant de la fameuse dette :

La dette envisagée à fin 2008 est de 56,7 Millions d’ Euros
Elle est 2,3 fois plus élevée que la moyenne nationale pour les villes de 20 000 à 50 000 habitants.
Cela représente une dette de 2271,10 € X 25 000 Habitants  = 56,777 millions d’ euros

En face de ce rapport les dépenses d’investissement et d’équipement sont pour moitié MOINDRE que la moyenne nationale.
On constate en effet ( page 15 ) que les dépenses d’investissements baissent de 18% entre 2007 et 2008 

 Si l’on ne réduit pas la dette suffisamment, que parallèlement les dépenses de fonctionnement sont à un niveau « culminant » et que les investissements sont en chute libre alors on peut se demander ce que fait votre municipalité de l’argent des contribuables ?

Que reste t il en effet de votre budget en dehors des fais de fonctionnement et de travaux d’entretien normaux, j’y vois pour beaucoup des FRAIS DE REPRESENTATION et  des frais de  COMMUNICATION.

En ce qui concerne les recettes…

L’augmentation des bases correspond à 700 000 euros de plus
Les nouveaux contribuables cotisants apporteront une recette supplémentaire de  600 000 €  soit un total de recette supplémentaire de 1 300 000 €  d’une année a l’autre.

En face de cette hausse conséquente des recettes du budget la baisse des impôts ne représente que 340 000 €

Vos recettes augmentent de 1 300 000 € dont vous ne redistribuez au contribuable qu’une infime partie

Sur l’avenir du tourisme qui est notre élément moteur

Je ne vois pas dans ce budget l’augmentation substantielle et conséquente  de  la subvention à l’Office Municipal de tourisme qui avait subi une baisse de 20 % sur 3 ans, passant de  3 200 000 € de budget prévisionnel en 2002 à  2 701 000 €  en 2006

 Aujourd’hui vous prévoyez d’augmenter de moins de 2 % l’aide à l’office de tourisme c’est moins que l’inflation te cela représente des capacités de promotion en baisse pour notre principal atout économique .
           

De façon plus générale

Votre collègue Biterrois Monsieur Raymond Couderc  a eu récemment l’idée novatrice de faire faire un audit indépendant de la situation financière de la ville avant la fin de son mandat.
Je ne m’étonne pas de ne pas vous voir lui emboiter le pas lorsque je vois les marges de manœuvres que ce budget permets. S’il avait été réalisé, la  vérité des chiffres en serait certainement ressortie et sans doute vous aurez t on conseillé de ne pas vous amuser en jouant sur les baisse de taux et l’augmentation des emprunts..
Mais cela c’est malheureusement une autre histoire dont héritera votre successeur s’il y a lieu  et en tout état de cause tous les agathois.

Ce budget est un véritable habillage ou l’on fait croire avec a un beau cadeau de noël, empaqueté dans une belle boite cadeau, orné d’un ruban de fête.

 Mais le cadeau est vide, il ne contient que des belles phrases et encore des belles promesses qui s’envoleront comme s’envoleront vos promesses électorales… alors que la dette demeure comme seul présent au générations futures.

Délibération N° 6 – Autorisation de programme

Les collectivités locales ont l’habitude de raisonner en perspective annuelle comme
leur permets  la règlementation budgétaire et comptable.
Cependant,  ces importants investissement dépassent par leur montant le simple cadre d’un budget  annuel.
 Nous devons donc nous intéresser sérieusement à notre  capacité à réaliser un programme d’investissement étalé sur plusieurs années ;

 Aujourd’hui vous nous demandez d’interférer et de choisir d’ores et déjà sur un programme d’investissement qui inclue une vision et un coût démesuré pour une piscine dont la nécessité ne fait aucun doute mais dont la narcissique démesure ne sera adaptée ni à nos besoins ni à nos moyens financiers.
Cette piscine représente à vos yeux un totem incantatoire censé occulter la pauvreté de vos réalisations en  vous donnant  à grands frais et illusoirement une image de grand bâtisseur !

 Le principe de ces autorisations de programme rend beaucoup plus étroites les marges de manœuvres pour de réalisations qui pourraient s’avérer urgentes et dont le financement  ne serait plus au rendez vous.

Par ailleurs, vous ficelez d’une certaine manière les orientations  afin que si les agathois , et ce serait leur droit, ne nous renouveliez pas leur confiance, votre successeur soit tout de même obligé de souscrire à vos engagements.

Ainsi et par ailleurs, vous engagez également  aujourd’hui votre successeur à honorer un engagement auprès d’un promoteur privé que vous avez choisi sans consultation pour faire  l’acquisition d’une salle des fêtes aussi inadaptée que coûteuse !

Je voterai donc contre cette autorisation de programme pour les raisons sus indiquées.

Délibération N° 8 – Admission en non valeur

Ces titres de créances dont vous mentionnez que les
recherches ont été >Elles sont chaque année plus importantes.

Sur vos propositions d’admission en non valeurs  la plupart concernent
des droits de place, c’est a dire des terrasses commerciales .

– 25 concernent des recherches infructueuses de commerçants ayant mis la clé sous la porte et partis sans laisser d’adresse

 – 9 concernent des règlements judiciaires après mise en liquidation !

Ces difficultés de recouvrement ne sont pas si anodines car elles
reflètent de vraies difficultés. Cet état  de santé est inquiétant et
il est urgent que  nous prenions en compte les difficultés économiques
de ces contribuables sans se voiler la face à défaut de quoi l’an
prochain ce sera des admissions  en non-valeur encore plus conséquentes
qu’il nous faudra attendre.

Délibération N° 9 – Subvention aux associations

Bien entendu je voterais cette délibération de répartition de subventions  aux associations.

En m’étonnant tout d’abord, qu’élections minicipales oblige, ce soit vous, Monsieur le Maire, qui, avec un mois et demi d’avance sur les dates habituelles, et  drapé d’un habit de personnel , vous supllantiez l'(adjoint aux sports Monsieur Tobna dans l’annonce de ces subventions.

J’aurais aimé demandé en effet à  Monsieur TOBENA s’il avait veillé à ce que les subventions exceptionnelles accordées l’an passé aient bien été utilisées pour les manifestations et challenges pour lesquels ils avaient été octroyés.

Au titre anecdotique, vous avez classé dans la rubrique – Secteur Police et Sécurité la subvention de 6000 € au Saint Hubert Club Agathois, qui est le club de chasse de la ville d’Agde.
Je comprends que les chasseurs financent un garde de chasse privé  mais que nous le classions LES CHASSEURS dans la même catégorie que par exemple la SNSM qui sauve des vies humaines et qui n’est doté pour sa part que d’une aide symbolique de  700 € ne me semble pas adapté.

Il serait plus judicieux de  classer  cette association ailleurs et de faire plus de cas de la SNSM société  de sauvetage en mer qui mérite bien mieux que les quelques miettes que nous lui octroyons.

Délibération N° 11
Acquisition d’un ensemble immobilier à la GEC

 Cette acquisition Monsieur Couquet est une bonne chose , je vous en avais fait la proposition en même temps que je vous avais demandé d’exercer le droit de  préemption sur les terrains vendus récemment aux enchères publiques ..

Vous avez  suivi mes recommandations dans les deux cas, et je vous en donne acte.
Vient ensuite l’usage que vous en souhaitez en faire et là nous ne sommes pas d’accord car je vous ai soumis un projet plus ambitieux de port fluvial auquel vous semblez préférer une nouvelle zone industrielle si j’en crois le journal local de la semaine.
 
Je regrette que vous préfériez ce projet industriel, qui s’il devait voir le jour aurait du être pris en charge par l’agglomération à un projet touristique qui aurait apporté à notre Ville  des atouts plus sérieux en matière de devenir économique de notre industrie majeure  : Le tourisme.
Je vous rappelle également que si  sur cette zone un port fluvial était réalisable,  il n’en est pas de même des bâtiments industriels qui ne peuvent même plus êtres reconstruits qu’à l’identique et que vous voudriez voir implanter  en zone rouge inconstructible !

Vous transformez donc un projet de port fluvial en un projet industriel irréalisable qui prendra l’eau c’est le moins qu’on puisse dire à la première tentative de changement  de POS.

Je regrette également Monsieur Couquet que vous fassiez état de ce projet d’ acquisition dans la presse  avant  même que cette délibération ne soit soumise à la représentation municipale des élus  agathois.
Ce n’est pas respecter les agathois que de vouloir médiatiser en période électorale un projet et une acquisition payée par notre impôt alors que vous avez déjà largement accès au journal municipal pour faire une couverture dithyrambique des actions municipales.

Ce dernier conseil municipal est pour moi l’occasion de rappeler  à tous les administrés agathois que je continuerai à me tenir à la disposition de chaque administré, sans aucune considération d’appartenance politique,
pour les renseigner dans la plus grande transparence sur tous les dossiers ayant été traités durant toute la mandature..

Toutes les archives des conseils municipaux et les documents resteront a leur disposition en archives et seront  à la disposition de tout administrés sur simple demande.

Contact : denestebe@wanadoo.fr

Vous
retrouverez toutes les interventions lors des conseils municipaux
depuis le début de la mandature (2002) sur le site du Parti Agathois

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.