Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

AGDE - Entretien et protection du MONT SAINT LOUP : Engagement et réalités

ENTRETIEN ET PROTECTION DU MONT SAINT LOUPENGAGEMENTS ET RÉALITÉS Docteur Gérard REYConseiller Municipal de la…

ENTRETIEN ET PROTECTION DU MONT SAINT LOUP

ENGAGEMENTS ET RÉALITÉS

 

Docteur Gérard REY

Conseiller Municipal de la Ville d’Agde

Conseiller de l’Agglomération Hérault Méditerranée

 

A

 

 

Beaucoup d’entre nous fréquente assidument le Mont Saint Loup, soit pour une promenade familiale, soit pour quelques pratiques sportives comme le footing, la marche nordique, ou le vélo tout terrain.

 

Cet espace vert boisé est situé au centre de notre commune et sa vocation de parc écologique méditerranéen est à préserver avec le plus grand soin.

 

L’image n°1 montre l’état de ce massif forestier dans les années 2014 et 2015. L’état des sentiers et de la forêt ne pose pas de grandes inquiétudes sous réserve d’un entretien annuel adapté pour éviter les risques d’incendie qui sont réels dans ce bois de pins.

B (1)

 

  1. L’état du massif forestier avant 2015 semble tout à fait satisfaisant

 

Lors du Conseil Municipal du 23 février 2015, il nous est proposé une amélioration dans la gestion de cette forêt communale grâce à un programme d’aménagement sur une durée de 15 années, entre 2015 et 2029.

 

Cet aménagement est destiné à lutter contre le risque d’incendies ….  et à garantir le développement des arbres …

 

Je m’étonne, lors de ce conseil municipal, de la réalisation des coupes d’éclaircies prévues sur une surface importante de 16,11 ha mais je donne mon accord pour lutter contre le risque d’incendies et permettre l’accueil du public par des travaux sylvicoles adaptés.

(Sylviculture : gestion durable de la foret avec préservation des risques d’incendies et attention soutenue à l’environnement et à la biodiversité).

 

Les actions envisagées pour l’accueil du public me semblaient particulièrement intéressantes avec :

  • Mise en place de tables, de bancs, de poubelles.
  • Implantation d’un parcours botanique.
  • Implantation d’un circuit à thème.
  • Implantation d’un parcours sportif.
  • Implantation de panneaux d’information sur le rôle de la forêt.

 

Les montants estimés pour ces 15 années sont de :

  •  10.687 €uros/an pour les travaux sylvicoles,
  • 61 €/an pour les travaux d’infrastructure,
  • 2910 €/an pour les travaux d’aménagement.

Soit un total de 13.658 € annuels qui nous donnent pour les 4 années 2015-2016-2017-2018 un montant de 54.132 €uros.

Pour la totalité du programme envisagé, le cout global est de 204.862 €uros.

 

Cette gestion durable de notre forêt communale nécessite une adhésion au programme européen P.E.F.C. dont le montant d’adhésion est à la charge communale et qui permettra la vente aux enchères par le gestionnaire (O.N.F.) de la totalité du bois issus des coupes d’éclaircies.

B (2)

 

  1. Question 10 du Conseil Municipal du 23 Février 2015

 

 

Les premiers travaux d’entretien de l’O.N.F. seront réalisés au cours de l’hiver 2016-2017 avec la seule indication de nature des travaux : « Eclaircies de Pins ». Le bois vendu devenant une ressource locale naturelle et renouvelable avec un excellent bilan carbone comme l’indique les panneaux posés par l’O.N.F. dans notre forêt communale.

Nous voyons en effet à cette époque s’entasser de très nombreux troncs d’arbres tout au long du « Chemin d’Emilie » avec  quelques interrogations sur l’avenir des branchages laissés au sol et sur les dégâts causés  sur certains arbres par les engins utilisés pour ce prélèvement forestier.

 

B (3)

 

  1. L’état du Mont St Loup pendant les travaux : la coupe du bois négociable semble une priorité

par rapport aux travaux sylvicoles de lutte contre les incendies.

 

 

Nous pensions après cet entretien et le dégagement des troncs d’arbres que tous les branchages seraient ramassés et la foret nettoyée de ce combustible facilement inflammable.

 

B (4)

  1. L’entretien prévu avec élagage et travaux sylvicoles nous a semblé rapidement abandonné

après le prélèvement des bois négociables.

 

Nous avons préféré alerter nos responsables communaux sur les risques du manque d’entretien de cet espace naturel boisé qui fournissait désormais un combustible de choix à une cigarette mal éteinte par exemple.

 

Si les arbres morts et les branches au sol peuvent se justifier dans une forêt sauvage non fréquentée par l’homme, cela devient particulièrement dangereux dans un espace comme le Mont Saint Loup parcouru quotidiennement par de nombreux promeneurs et même par de trop nombreux pratiquants d’un moto-cross responsable de ravinements qui s’accentuent rapidement avec les pluies en provoquant la fragilisation des racines de nombreux arbres.

 

 

B (5)

  1. Dégradation de l’état du Mont St Loup entre 2017 et 2018-08-04

 

 

Fort heureusement, pendant l’été 2017, il n’y aura qu’un seul petit incendie rapidement maitrisé.

En 2018, l’état nous semble de plus en plus alarmant avec des arbres déracinés dans tous les petits chemins.

Le bois sec se mêle aux branches et aux herbes desséchées, nous décidons d’alerter une nouvelle fois les responsables de la gestion communale.

 

B (6)

  1. L’état pendant l’été 2018 semble extrêmement dangereux

 

D’autre part, les branchages accumulés pendant l’entretien sylvicole de l’O.N.F.  n’ont pas tous été enlevés et de nombreux fagots subsistent sur l’ensemble du massif forestier, souvent mélangés à des herbes sèches facilement inflammables.

 

B (7)

  1. On en peut pas faire mieux pour allumer un incendie que ce mélange d’herbes sèches et de fagots desséchés

 

 

Le tour complet du Mont St Loup montre certes une ancienne pancarte indiquant qu’il s’agit d’un « site protégé » et le promeneur est invité à « respecter ces lieux » ….

 

Mais l’environnement laissé aujourd’hui par le manque d’entretien de ce massif forestier situé au centre de notre commune n’invite pas vraiment au respect et à la protection des lieux !…

 

B (8)

  1. Peut-on inciter les promeneurs à respecter des lieux qui ne sont pas entretenus ?

 

Alors ce qui devait arriver, arriva ! Fort heureusement, grâce à la réaction immédiate et efficace des soldats du feu, ce ne sont que 3000 m2 de pinède qui ont été carbonisés en donnant une forte frayeur aux touristes présents dans les campings avoisinants qui ont dû être évacués en urgence.

 

Tout s’est passé rapidement avec un grand professionnalisme de la part des nombreux pompiers présents qui ont maitrisé cet incendie avec l’aide des unités aériennes.

 

B (9)

  1. Photographie Michel Desnos pour Hérault Tribune

 

 

Ce feu qui a ravagé 3000 m2 de pinède de notre forêt communale, et nécessité l’évacuation de 2 campings, doit nous faire prendre conscience de l’urgence d’une prise en charge réelle et efficace de ce parc urbain boisé.

 

Il est en effet nécessaire que tous les promeneurs respectent ce lieu de verdure en évitant toute pollution et tout risque de faire débuter un foyer qui pourrait devenir ravageur comme cela s’est déjà produit dans le passé sur le secteur Nord du Mont St Loup.

Il convient à chacun d’entre nous d’être éco-responsable de ce site fragile et à nos gestionnaires de mettre tout en œuvre pour entretenir et aménager ce parc boisé ainsi que cela était prévu dans la question 10 du Conseil Municipal du 23 Février 2015.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.