Hérault tribune : L'actu au quotiden dans tout l'Hérault
Faits divers

AGDE - FLASH BACK - Quand la VILLE d'AGDE soutenait LA REVOLUTION ROUMAINE !

Cette rubrique ” FLASHBACK “ revient régulièrement sur le passé illustré de notre histoire encore récente par la publication de documents d'archives photographiques , vidéos ou documentaires. Il y a 26ans .. La révolution Roumaine était en marche. L'actualité est vécue par les Français en direct sur toutes les chaînes de télévisons. Une opération humanitaire de solidarité  vers […]

https://www.dailymotion.com/embed/video/xblqbt&syndication=112818

Cette rubrique ” FLASHBACK “ revient régulièrement sur le passé illustré de notre histoire encore récente par la publication de documents d'archives photographiques , vidéos ou documentaires.


Il y a 26ans .. La révolution Roumaine était en marche.

L'actualité est vécue par les Français en direct sur toutes les chaînes de télévisons. Une opération humanitaire de solidarité  vers la Roumanie qui venait de renverser Nicolaï CEAUCESCU prend forme en Ville d'Agde à l'initiative de quelques  agathois.

Hugues BRISSON , Momo KHALKHAL, Christian LADOGNE et Didier DENESTEBE proposent alors à la municipalité d'envoyer un convoi humanitaire d'urgence.

Gérard DENESTEBE le Responsable de la radio locale prend le relais et lance un appel aux dons sur les ondes de RADIO CAP D'AGDE.

La salle des mariages de la nouvelle mairie est réquisitionnée. Durant cinq jours, elle servira de centralisation des dons. Les Agathois se mobilisent. Par dizaines les colis affluent. Vêtements, nourriture, médicaments, couvertures, matériel médical sont acheminés à la mairie. Le  succès est tel que la salle des mariages est  une vraie ruche. Edmond MONTELS (entrepreneur de travaux public), aujourd’hui disparu, met un premier camion à disposition et se propose d'être un des convoyeurs, il est suivi d’un second, Francis ARNAUD (Primeur au Cap d’Agde). Régis PASSERIEUX soutien l’opération, il délègue Jacques DELHAY volontaire de son conseil municipal qui sera le représentant officiel de la Ville.

D'autres camions seront loués avec les dons reçus, un 4 X4 servira d’assistance et ouvrira la route. Hugues BRISSON le pilote avec 450 kg de pruneaux à bord, don d’une propriété familiale.

7 véhicules sont chargés. 14 volontaires conduiront par équipage de deux l'acheminement des dons Agathois.


20 clichés sont disponibles sur notre page FACEBOOK 


HERAULT TRIBUNE Vincent ANDORRA, journaliste au quotidien régional couvrira l’aventure pour son groupe de Presse. Il ne sera pas le seul photographe, Christian LADOGNE (Photo Dauphin ) et Christian LEPESCHEUX (AIL PHOTO) seront du voyage. Tout comme Jean Claude DECLOSMENIL (Cadre Bancaire)  René PETIT (Agathois et grossiste en viandes) ou Christian FORGE  (architecte) . Florence GUY-PEYRE (Jeune Viticultrice au Château de COUJAN) sera la seule femme de l’expédition.

Le 31 Décembre au soir, c'est à un curieux réveillon que se préparent les 14 convoyeurs de l'Association AGDE SOLIDARITE ROUMANIE. A 22 h ils sont couchés et  à  5 heures du matin le 1er Janvier 1990, c’est l’heure du départ pour 2000 kms de convoi non-stop.

Au départ d’AGDE nous traverserons  MONACO – VENISE -TRIESTE –LUJBLJANA – ZAGREB- MITROVICA – BELGRADE en YOUGOSLAVIE avant d’entrer en ROUMANIE dans la nuit du 2  au 3 Janvier 1990.

48 heures de voyage auront été nécessaires. Les tracasseries administratives, les contrôles aux frontalières et les pannes mécaniques eurent raison de notre enthousiasme. Le 3 janvier dans la matinée nous entrons dans TIMISOARA. Notre ville de destination initiale avait  été choisie parce qu’elle était le berceau la Révolte du 21 Décembre 1989.  Nous sommes sur place prés de 10 jours plus tard. Il ya une semaine que le couple Ceaucescu a été exécuté. Des poches de résistance existent encore contre l’ancienne police politique ( SECURITATE ) du dictateur déchu. La journée, la ville semble sécurisée malgré la présence des chars, de l’armée et des milices réunifiées. La nuit , des tirs sporadiques se font encore entendre.

Chaque ville a déjà ces représentants du FSN ( Front du Salut national ). Ils sont tirés des rangs des manifestants révolutionnaires. Stephan COJOCNEAN, 20 ans, une tête de gavroche au  sourire éclatant, est l’un d’entre eux. Nous le rencontrons à TIMISOARA au siège des FSN. Immédiatement le courant passe entre lui et les Agathois.

Des missions humanitaires arrivent de toute part de l’Europe. Soucieux de ne pas concentrer toute l’aide sur la Ville de Timisoara, le FSN nous indique le chemin de BUZIAS une petite ville thermale de 7000 habitants qui n’a encore reçue la visite d’aucune aide humanitaire.

Le convoi se dirige donc vers BUZIAS. Soucieux de distribuer nous même la marchandise récoltée en Agde afin d’avoir la certitude dans une période trouble qu’elle fut équitablement distribuée, nous réclamaons au FSN une salle de stockage. Une école nous fut attribuée. Nous y déchargeâmes le contenu du convoi et c’est; encadré par l’armée Roumaine, ralliée à la cause des révolutionnaires que l’opération de distribution débuta.

La population avait été avertie la veille du lieu de distribution et c’est donc dans le calme que l’offre agathoise fut distribuée.  Un peu plus tard dans les bureaux de la mairie de BUZIAS, Gérard DENESTEBE remis au représentant du peuple un exemplaire de la Déclaration Universelle des droits de l’homme pendant que Jacques DELHAY remettait la médaille de la Ville au nom du Maire d’Agde.

Une fois la distribution terminée, nous eûmes 36 heures de relâche que nous mîmes à profit pour aller à la rencontre des populations. Quelques groupes se composèrent accompagné selon nos affinités  de membres du FSP. Quelques uns ont pu découvrir le «  charnier «  de Timisoara ( qui se révéla être une mise en scène ) d’autres visitèrent grâce à Stephen ( notre Gavroche Roumain ) la demeure de Ceaucescu, le soupirail qui était prévu en cas de fuite, son bureau. D’autres se sont fait un plaisir de « chiper » symboliquement ( il y a aujourd’hui prescription )  la boule rouge du billard de Ceausescu !

Un voyage humanitaire qui nous fit tisser des amitiés fortes et découvrir des hommes dont l’humilité n’avait d’égale que la discrétion.

Ce texte me permettra d’adresser un posthume adieu à mon équipier de l’époque : MOMON pour les intimes, ( Edmond MONTELS ) :  Pas un mot de trop, pas un geste de moins, un homme brut et entier de ceux qui font l’histoire sans faire les histoires. Salut Momon !

Je ne pourrai finir ce récit sans parler de celui que nous aurons tous considéré affectivement comme le sage ou le chef durant ce voyage. Il ne fut  d’ailleurs jamais désigné comme tel. Il est des moments où ces choses là n’ont pas besoin d’être discutées, tant elles s’imposent à vous.  Aux plus jeunes d’entre nous qui imaginaient la mission plus touristique, il imposa la rigueur d’une organisation associée au  seul sens de la mission. Des missions, ce vieux baroudeur en avait eu d’autres… en d’autres temps …en d’autres territoires. En 1998 le baroudeur s’est éteint.

De cette Solidarité avec la Roumanie, l’association fût conservée. Le docteur Marc BOUVIER-BERTHET  participa aux voyages suivants avec Gérard DENESTEBE et Dominique ANACHE engagés avec passion à la reconstruction de ce pays dans leur domaine de compétence.

C’était il y a vingt ans.. c’était hier .. Ils étaient quatorze.

A toi Momon, A toi Gérard ..

Vos  anciens compagnons de route vous disent en Roumain pour la circonstance : … Buna Salut !

Vincent ANDORRA

Francis ARNAUD

Hugues BRISSON

Jean Pierre DECLOMESNIL

Jacques DELHAY

Didier DENESTEBE

Gérard DENESTEBE

Christian FORGE

Florence GUY-PEYRE

Momo KHALKHAL

Christian LADOGNE

Christian LEPESCHEUX

Edmond MONTELS 

René PETIT

( Merci à Christian LEPECHEUX pour la mise à disposition des clichés Noir et Blanc ) 

Didier DENESTEBE pour Hérault Tribune

http://nsm02.casimages.com/img/2009/12/25/091225035447885035121963.jpg

http://nsm02.casimages.com/img/2009/12/25/091225035447885035121966.jpg

http://nsm02.casimages.com/img/2009/12/25/091225035447885035121965.jpg

 http://nsm02.casimages.com/img/2009/12/25/091225035447885035121964.jpg

http://nsm02.casimages.com/img/2009/12/25/091225035447885035121962.jpg

 http://nsm02.casimages.com/img/2009/12/25/091225035446885035121954.jpg

http://nsm02.casimages.com/img/2009/12/25/091225035446885035121956.jpg

http://nsm02.casimages.com/img/2009/12/25/091225035446885035121958.jpg

http://nsm02.casimages.com/img/2009/12/26/091226012040885035123739.jpg

http://nsm02.casimages.com/img/2009/12/25/091225035447885035121960.jpg

http://nsm02.casimages.com/img/2009/12/26/091226010530885035123685.jpg

http://nsm02.casimages.com/img/2009/12/25/091225035446885035121959.jpg

http://nsm02.casimages.com/img/2009/12/25/091225035447885035121967.jpg

http://nsm02.casimages.com/img/2009/12/25/091225035448885035121968.jpg

 http://nsm02.casimages.com/img/2009/12/25/091225035446885035121955.jpg

 http://nsm02.casimages.com/img/2009/12/25/091225035447885035121961.jpg

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.