AGDE - Le chauffard ayant blessé un policier mercredi est sorti libre du Tribunal

Nous relations ce fait divers hier dans nos colonnes.Mercredi matin, un huissier, accompagné des…

Nous relations ce fait divers hier dans nos colonnes.

Mercredi matin, un huissier, accompagné des forces de l'ordre se présentait au domicile d'un commerçant agathois afin d'y saisir ses véhicules, une porsche, une mini et une jeep.

Un policier blessé

Paniqué, l'homme démarre l'une de ces voitures en prend la fuite. Dans la manoeuvre, il roule sur un policier le blessant grièvement à la jambe. Ce dernier fait feu à 4 reprises sur le véhicule fou.

L'homme finit par être interpellé et placé en garde à vue. Il était jugé ce vendredi après midi en comparution immédiate.

L'homme plaide le caractère accidentel

A l'audience, l'homme plaide le caractère accidentel et émotionnel de l'évènement : ” j'ai eu un coup de folie, j'ai pensé partir pour planquer la voiture et revenir ensuite à pied. Je suis extrêmement fatigué en ce moment, je me remets d'une opération au coude qui m'empêche de dormir depuis plusieurs nuits“.

Un jugement clément

Alors que le Parquet avait requis trois ans de prison avec maintien en détention, le tribunal s'est montré plus clément. Il a requalifié les faits de« tentative d’homicide sur Agent de la Force Publique en « violences volontaires sur Agent de la Force Publique”.

Certainement sensible à la personnalité plutôt attachante et sensible du prévenu, à son casier vierge, ses garanties de représentation et l'absence de risque de récidive, le prévenu a été condamné pour blessures involontaires à dix-huit mois de prison et mis à l’épreuve pendant deux ans.

Le maintien en détention n’ayant pas été prononcé, il est donc sorti libre du tribunal.

Une décision incompréhensible et inacceptable pour les syndicats de Police 

A l’heure où les policiers sont les cibles permanentes de violences et d’agressions de toutes sortes et font l’objet de menaces permanentes, même s’il ne nous appartient pas de critiquer une décision de justice, cette décision est incompréhensible”  pour le syndicat unité SGP Police / FO.

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

 

logo hje

 

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.