AGDE – Le débat d’orientation budgétaire au menu du Conseil municipal

Sur les 25 points à l’ordre du jour, le Rapport d’Orientation Budgétaire a, sans surprise, monopolisé les débats entre majorité et opposition lors du Conseil municipal d’Agde du 15 novembre 2021.

L’adjointe aux finances Clémence Raphanel a exposé les principales orientations et les choix retenus par la majorité municipale pour le Budget 2022 de la Ville. En préambule, l’élue a annoncé que la fiscalité locale n’augmenterait pas et ce, pour la quatorzième année consécutive.

Dans ce cadre, les élus de la majorité ont décidé de « poursuivre la maîtrise des charges courantes de fonctionnement tout en maintenant des taux de fiscalité sans augmentation ». Afin de profiter des taux d’intérêt historiquement bas, la ville indique « poursuive sa stratégie de recours à l’emprunt pour financer les prochains projets structurants de la commune » tout en maintenant « le cap de la décrue de l’endettement malgré la crise sanitaire. »

« Nous avons décidé que la capacité de désendettement ne devait pas dépasser les 8 années. Elle sera de 7,6 années fin 2022 » précise l’adjointe aux finances. Pour asseoir ses propos, l’élue a indiqué que « l’autofinancement va se reconstituer mécaniquement par la maitrise des dépenses de fonctionnement ( + 1%) alors que les recettes vont augmenter de 1,5 % ».

Les dépenses d’investissement vont concerner des opérations de maintenance, des réalisations retardées par la crise sanitaire ( la maison de la Mer au Cap d’Agde, le théâtre du pole culturel et le poste de police en coeur de ville), et de nouveaux projets comme la requalification de la promenade en cœur de ville et le nouvel aménagement du pont des maréchaux faisant, au passage, la part belle aux voies douces.

La présentation de ces orientations budgétaires aura fait réagir les élus d’opposition, à commencer par Fabienne Varesano pour le Rassemblement National, qui dénonce, malgré l’annonce de la stagnation des taux d’imposition, une augmentation de la taxe d’ordures ménagères ainsi que de la taxe Gémapi concernant la gestion des milieux aquatiques et la prévention des inondations.

Pour le groupe Agde juste, verte, sûre, André Figueras regrette « le faible budget alloué aux écoles, à la police municipale et l’entretien des plages et de la voirie ».

Le maire Gilles d’Ettore a alors rappelé que la gratuité des parkings, proposé par sa liste, aurait coûté 1,8 million d’euros soit 12 % d’augmentation d’impôts et que « ce qui est fait n’est plus à faire », indiquant que les écoles sont bien loties et que la police municipale était équipée d’un tout nouveau centre de surveillance urbain qui faisait référence au niveau national.

Les autres points à l’ordre du jour n’auront pas amené de remarque particulière. Le prochain conseil municipal est fixé au 14 décembre 2021.

Revivez l’intégralité des débats en vidéo.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.