AGDE - Le début de la fin par Jean-Louis COUSIN

Nous avions alerté la population Agathoise du risque de surendettement de la commune et…

Nous avions alerté la population Agathoise du risque de surendettement de la commune et nous remercions  les Agathois de s'être  déplacés en grand  nombre pour assister à ce conseil municipal historique qui marquera  le début du dérapage financier de la gestion  “Dettoriennne”  

Et voilà, c'est fait ! Monsieur le Maire fidèle à son   “syndrome d'hubris”   a passé son grand oral.

Pourrait-on dire qu'il a réussi pour autant ? C'est moins sûr.

A-t-il réussi à transformer sa “louche” en chiffres plausibles et réalistes ?

Il nous est permis d'en douter. C'est pas faute d'avoir pioché dans sa mallette d'arguments commerciaux et publicitaires pour le “bien-être ” et le développement heureux de la “plus grande station touristique de la côte ” .

Malgré toutes ses belles explications, nous aurions envie de dire que ce n'est pas nous, ” cochons de payeurs” qu'il faut convaincre, mais plutôt les futurs acheteurs des 350 appartements individuels, les futurs commerçants que l'on va mettre en concurrence directe avec les existants, ayant déjà du mal à boucler leurs bilans, notre maire revendiquant avoir le” pouvoir “de choisir les enseignes. Et bien” non” monsieur le maire, quand vous aurez vendu aux promoteurs, seuls ces derniers auront la maitrise commerciale et rien ne les empêchera de vendre  à une célèbre enseigne de fast food  ou de morceler les surfaces en fonction du marché  . Et les potentiels futurs joueurs du casino que Mr le maire va convaincre  de ne plus jouer sur le web afin d'augmenter les recettes de près de 70%?

Le dicton disait : Avec des “si” on mettrait Paris en bouteille.

Et dans ce dossier passé aux forceps, il semble y avoir beaucoup de “si”, et une bouteille qui coule.

Une enveloppe globale à 38,4 M€ est assez irréaliste. Beaucoup d'entre-nous, dans les affaires, connaissent parfaitement le “jeu” des suppléments de chantiers.

Nous n'avons pas connaissance des marchés qui ont été passés avec les entreprises sélectionnées, donc avons de gros doutes sur la tenue du chiffre de départ.

Le chantier de la piscine nous donne malheureusement raison sur ce point.

Dans ce tableau de financement ou fameux “SLIDE”, beaucoup d'éléments nous semblent très hypothétiques, l'ombre de la “louche” n'est pas loin.

– 4 M€ de subventions demandées à l'état et la région, ne veut pas dire obtenues (dossier à l'étude !).

– 10 M€ pour cession de terrains publics (peut-être !).

– 1 M€ de vente du palais des congrès, qui d'après Monsieur le Maire, est en très mauvais état (avis aux acheteurs éventuels !).

Autant essayer le Lotto les probabilités sont les mêmes. 

Taux d'emprunts très bas en ce moment, paraît-il, mais on ne sait pas combien ?

Et comment cela a-t-il été négocié pour les années à venir ?

S' il y a un chiffre dont on est sûr et qu'il faut  retenir, c'est bien 89 millions d'euros correspondants à la dette de la ville pour 2017.

En fin de compte, ce sont 3 exercices qui seront fortement impactés par l'emprunt, avec remboursement sur 20 ans (cadeau pour nos enfants !). Nous avons un très gros doute sur le montant des recettes très optimistes à venir, annoncées par Monsieur le Maire.

Il va sans dire que tout autre projet sera fortement compromis. Le cœur de ville mourra un peu plus, les habitants du Grau attendront encore pour avoir le tout-à-l'égout pour beaucoup d'entre-eux, des trottoirs et rues dignes de ce nom et l'éclairage dans toutes les rues…..

Nous ne manquerons pas de suivre de TRÈS près l'évolution de ce dossier, et traquerons le moindre dérapage.

Vous pouvez compter sur notre grande vigilance.

Nous vous communiquerons aussi  dès que possible les réponses de l'état suite à nos différents courriers 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.