Hérault tribune : L'actu au quotiden dans tout l'Hérault
Culture & Loisirs

Agde - Le film indigénes ou la réalité tronquée

Sur tout le canton, nous ne devons plus être que quelques uns a avoir débarqué en PROVENCE et beaucoup moins encore a avoir fait la campagne d’ITALIE , après celle de TUNISIE et avant celle de FRANCE de 1942 à 1945 , de NAPLES A BADEN BADEN . C’est la raison pour laquelle je souhaite […]

Sur tout le canton, nous ne devons plus être que quelques uns a avoir débarqué en PROVENCE et beaucoup moins encore a avoir fait la campagne d’ITALIE , après celle de TUNISIE et avant celle de FRANCE de 1942 à 1945 , de NAPLES A BADEN BADEN .

C’est la raison pour laquelle je souhaite , en mémoire de mes camarades , reprendre quelques mensonges ou oublis volontaires qui contribuent a rendre le film INDIGENES , si politiquement correct des moments que nous vivons aujourd’hui , qu’il a obtenu , en faisant larmoyer la Présidente , ce que nous demandions depuis des années
: UNE SORTIE DE l’ OUBLI
ou nous avaient plongés les luttes intestines des officiers gaullistes contre les officiers pétainistes , et l’ignorance de nos compatriotes , encouragée par la volonté de quelques historiens engagés .

D’abord , les vrais chiffres officiels , qui n’apparaissent pas dans le film pour bien accréditer l’idée que seules les troupes des autochtones colonisés auraient été sacrifiées :

– 176.000 français, européens d’Afrique du Nord , ont été mobilisés, sur les 253.000 soldats
que comptait au total l’Armée d’Afrique , soit 70% de celle ci .
Ils auront un taux de mortalité au combat de 8% contre 5% pour les soldats de couleur qui les
accompagnaient .

– Au sein des troupes françaises d’AFN ( artillerie ,génie, par exemple , autres que goumiers ,tirailleurs, etc. )
il y a 40.000 tués pieds noirs , d’ou le taux record de 8 % indiqué plus haut , avec mes excuses pour cette
comptabilité macabre .
Sans commentaire et sans compter les blessés .

Il est faux de laisser penser que les officiers ou sous officiers français contemplaient avec désinvolture les pertes africaines . On leur doit d’abord la rapidité et la qualité de mise en état de combat d’une armée inexistante entre le débarquement américain en AFN avec son matériel et le premier départ pour l’ITALIE du CORPS EXPEDITIONNAIRE FRANCAIS , ou il se couvrit de gloire , en dépannant, avec ses mulets et ses goumiers , les troupes américaines bloquées dans la plaine avec leurs blindés par la boue et les premières fortifications de montagne .
Sans cette armée d’Afrique , la France n’aurait pu être considérée comme égale par les Alliés dans les suites de l’Armistice .

C’est en ITALIE que les pertes furent lourdes , car il fallut prendre d’assaut des positions montagneuses fortifiées par des soldats ennemis qui ne reculaient pas, qui s’enterraient individuellement jusqu’aux épaules, devant leurs canons anti chars pointés dans les embrasures de fenêtres des maisons villageoises dépouillées de leur partie arrière . De NAPLES a SIENNE en passant par ROME.

Personne n’avait envie de rire et encore moins les officiers qui laissèrent beaucoup des leurs dans la bataille . Mais cet épisode italien fut complètement ignoré des livres d’histoire et de l’eductaion nationale
car il n’est de bon ton ( et encore …) que de parler des troupes récupérées en Provence par DE LATTRE DE TASSIGNY , homme de cour, en oubliant celles du Maréchal JUIN , homme de guerre .

Il serait possible encore de dire beaucoup de choses sur ce film , sur des discriminations fictives par exemple mais nous devons reconnaissance a son auteur d’avoir ,avec éclat , apporté une vision , meme orientée , sur une réalité oubliée .

Il ne lui reste qu’ a tourner un autre film sur les HARKIS , qui étaient pour la plupart d’anciens tirailleurs décorés et dont 150.000 furent abandonnés par la FRANCE à la mort , à la nouvelle haine mortelle de leurs coreligionnaires , comme le furent des villages entiers de KABILIE exterminés par le FLN parce qu’ils voulaient rester Français .

ALGERIE qu’as tu fait de ta liberté ?

ROGER VIVIER

NDLR : Voir le site dans une salle Agathoise : http://herault-tribune.com/?p=p10

Ou Consultez les horaires : http://www.cineagde.com/?p=p1_1

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.