Agde : les frères Patrac préparent un gala de Boxe

Cela sera le 20 mai au Palais des Sports. Comme à leur habitude, les frères Patrac réuniront le meilleur de la boxe lors d’une soirée de gala dans la cité agathoise, terre de boxe s’il en est.

Fraichement installé dans une structure flambant neuve, le club a de belles ambitions pour l’avenir.

« Nous sommes dorénavant dans un environnement digne du plus haut niveau » affirme l’ex champion du monde Frédéric Patrac, entouré de ses frères Éric et Jacques.

Il faut dire que le site à de quoi faire rêver bon nombre de clubs régionaux : salle de musculation, box de relaxation, spa, sauna, le site force l’admiration et créé de l’émulation.

Sur place, les rings ne désemplissent pas. Ouvert de 9h à 21h, l’espace est disponible à la centaine de licenciés que compte le club et plus particulièrement à ses champions Florian Montels, Nicolas Wamba, Diego Natchoo, Ruslan Kupchik, Lloyd Combes ou encore Aurélie Froment.

Chez les plus jeunes, les résultats sont également encourageants : le minime Mickael Patrac 13 ans vient de remporter les championnats de France à Nantes tandis que Mathieu kilven a terminé ¼ de finaliste au championnat de France en catégorie cadet.

De quoi avoir une belle allonge sur l’avenir. Rendez-vous est pris pour le gala du 20 mai  

salle muscu boxe patrac
salle de boxe patrac agde
Frédéric Montels boxe
entrainement boxe patrac
IMG 4907
IMG 4931
Mickael Patrac Mathieu kilven
Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires

  1. Pour Mme Patrac, merci de rappeler la mairie de florensac suite à la réservation d une salle en septembre 0467 77 00 15

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.