Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

Agde - Les oiseaux se cachent pour mourir ... !

Peu de transparence malgré les affirmations municipales en ce qui concerne le traitement des…

Peu de transparence malgré les affirmations municipales en ce qui concerne le traitement des oiseaux morts sur le territoire communal en cette période d’épizootie de grippe aviaire.
Il n’est pas question de dramatiser les événements, malgré le peu d’information de la municipalité quant au traitement et à la gestion d’un problème qui concerne au premier chef la population.
Il s’agit ici d’un principe de précaution qui touche la santé publique et où, la transparence doit être totale et quotidienne.
Le 26 Février, des employés municipaux s’étaient émus que l’on incinère de nombreux volatiles sur le site de la route de Rochelongue sur leur lieu de travail.
Eétant intervenu sur place immédiatemment , j’avais obtenu du secrétaire général de mairie, l’assurance que l’information soit communiquée au relais de la population que sont les conseillers municipaux.
Force est de constater que les promesses ne sont pas tenues .
Hier 15 Mars 2006 , les services de police municipaux ont ainsi incinéré plus d’une centaine d’oiseaux morts sur notre territoire sur le site de l’ancienne usine d’incinération du SICTOM (ancienne route de Marseillan) – Voir les photos des sites – http://web.mac.com/huguette.carenco/iWeb/herault.tribune/Photos.html
Les volatiles décédés représenteraient une semaine de collecte.
D ès lors,il est légitime de se demander si par leur nombre, la règle préfectorale indiquant que des analyses vétérinaires devraient êtres réalisés au-delà de la découverte d’au moins 5 oiseaux sur un territoire de moins de 500m de diamètre et sur une période maximale d’une semaine n’est pas atteinte.

Avec plus d’une centaine d’oiseaux sur notre territoire,selon quelques employés municipaux,(Officielement, et aprés cet article, on en reconnait que 47 ) il pourrait apparaître souhaitable aujourd’hui que des analyses puissent avoir lieu avant que les cadavres de ces oiseaux soient incinérés.

Ce sont encore une fois les employés scandalisés d’un tel mutisme qui informe la population par touches forcément imprécises.
Cette information au compte-goutte engendre des rumeurs qui pourraient êtres évités si une information transparente avait lieu.
Force est de constater que ce n’est pas le cas dans un domaine ou l’amateurisme n’a pas le droit d’être de mise.
Il est évident également qu’il n’ a pas lieu non plus d’être alarmiste et que la quantité d’oiseux morts peut nous apparaître comme normale au vu de la proximité de l’étang du Bagnas et de ses hommes humides .
Cette réserve naturelle peut engendrer une mortalité supérieure a une zone réellement urbaine sans qu’il ne faille y voir un risque pour la santé. Mais cette même zone représente un facteur aggravant de risque quant à la possibilité que la zone puisse être contaminée et il serait souhaitable que nous nous entourions de toute les précautions nécessaires afin d’éviter une propagation de germes .

L’information si bien faite lorsqu’il s’agit de l’image d’un homme devrait également trouver ici matière à démontrer son efficience.
Les agathois veulent êtres tenus au courant des moyens et des méthodes qui sont mis au service de leur protection.

Didier Denestebe
Conseiller municipal de la Ville d’Agde
Qui est-ce ? – Fiche TrominosCap : https://www.herault-tribune.com/?p=p04&action=view&Tr_Id=4

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.