Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

Agde - Marais défie Passérieux ? Et alors… par Génévieve Sabathe

Claude Marais défie Régis Passérieux, mais qui pourrait bien le lui reprocher ? En…

Claude Marais défie Régis Passérieux, mais qui pourrait bien le lui reprocher ? En pleine campagne des élections présidentielles et déjà un peu législatives, deux prétendants se disputent le leadership de la candidature socialiste pour… les élections municipales agathoises.
En mon nom propre, je trouve cette démarche plus que salutaire . Car enfin qui a décidé que la messe socialiste, à Agde, était dite.

Certains journaux ont offert une tribune à l’ancien maire socialiste d’Agde et à son alter ego , le maire de droite actuel ? Et alors, cela n’obère en rien les éventuelles alliances ou mésalliances à venir.
Cette affiche médiatique n’occupe le terrain qu’en attendant mieux.

A l’annonce d’une candidature « parallèle » à celle de Régis Passérieux, au sein du PS, certains partenaires d’hier, pourraient, même, ressentir un certain soulagement à découvrir que ce qui paraissait incontournable, le paraît de moins en moins.
Encore une fois, rien de blâmable dans la démarche de celui qui propose sa candidature à la candidature socialiste.
Claude Marais fait entendre sa dissidence mais ce n’est, après tout, que l’expression de la démocratie.

Ce qui est inquiétant, c’est que certains s’en offusquent. Dans un état de droit, les candidats à quelque mandature que ce soit, ne sont pas candidats de droit divin.
Rien ne leur confère une légitimité issue des limbes, les candidats sont d’abord adoubés par leurs troupes militantes avant de briguer les suffrages de tous.
Si le premier sas n’est pas franchi, le second est plus qu’hypothétique.

Evidemment, tout cela paraît un peu prématuré mais à y regarder de plus près, la question est peut-être urgente.
Ainsi Passérieux, suppléant aux législatives sur la 7ème circonscription, défie-t-il un peu la section agathoise.
Dans son propre parti, certains se demandent, d’ailleurs, à voix haute mais que va-t-il faire dans cette galère ?
De la figuration pour occuper l’espace en attendant les municipales ? En cas d’échec, la route ne sera pas pavée de fleurs et de couronnes.

Alors quoi, quel but poursuit l’ancien maire d’Agde ? Et si c’était seulement une manière de contrer les éventuels matamores de son propre parti en terre agathoise.
Une manière de dire, j’y suis, j’y reste.

Alors que Marie George Buffet propose sa candidature pour la Présidentielle, aux collectifs unitaires antilibéraux, dans une démarche réellement démocratique, ouverte et généreuse, comment pourrais-je mal juger la candidature d’un homme, Claude Marais, qui propose sa propre candidature, « sans préalable » aux militants socialistes agathois en vue, dit-il, d’éviter un nouvel échec de la gauche ?

C’est finalement une démarche assez similaire, preuve qu’aujourd’hui en politique, rien n’est plié. Ce qui compte, c’est l’honnêteté d’une démarche courageuse.

Geneviève Confort-Sabathé
Militante PCF et adhérente au Collectif unitaire antilibéral d’Agde.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.