AGDE - MON PROJET POUR CONCILIER LE REJET DE L’IMMIGRATION DES FRANÇAIS AVEC L’IDÉAL D’ACCUEIL DE LA RÉPUBLIQUE

Avec nous et Jean-Marie LE PEN, soutenez le Front National et les Comités Jeanne…

Avec nous et Jean-Marie LE PEN, soutenez le Front National et les Comités Jeanne pour la victoire du camp national en 2017 !

Je compte faire des élections législatives de juin 2017 un référendum sur l’Immigration. Nos bulletins sont clairs et nets : IMMIGRATION, ASSEZ !

Je tiens l’immigration pour la principale responsable des maux que nous subissons, en particulier dans les domaines de l’emploi, du logement, de la sécurité et du terrorisme. Les Français rejettent majoritairement les politiques migratoires criminelles qui sont actuellement mises en place. Pourtant, la Gauche évoque souvent l’idéal d’accueil de la République. Voici mon projet pour réconcilier chaque partie : un constat, quatre mesures.

CONSTAT
Nous avons actuellement 5 millions de chômeurs et 10 millions de pauvres : nous n’avons pas les moyens d’accueillir des immigrés. Ajoutons à cela que les gouvernements précédents ont été totalement incapables d’intégrer les populations qui sont arrivées sur notre territoire ces 30 dernières années. La France est menacée de disparaitre : il faut mettre un terme à l’immigration de peuplement.

Une fois élu, je concilierai le rejet de l’immigration des Français avec l’idéal d’accueil de la République en proposant quatre mesures.

PREMIÈRE MESURE‍
Déclarer que la France est, jusqu’à nouvel ordre, fermée à l’immigration et ouverte à la réémigration (l’immigration dans l’autre sens) de tous les allogènes non assimilés. La France n’est plus tenue d’accueillir qui que ce soit. Les traités internationaux nuisibles sont ignorés et réputés non écrits.

DEUXIÈME MESURE
Permettre aux Français favorables à l’accueil des immigrés d’aller jusqu’au bout de leur conviction.

Pour cela, nous élaborerons un formulaire CERFA qui sera mis à leur disposition par la Préfecture de leur département ainsi que sous format numérique. Les Français favorables à l’accueil des immigrés rempliront ces formulaires et seront tenus d’accueillir 1 immigré pour une durée de 2 ans renouvelable pour chaque tranche de 9m² habitables dont ils disposent.

EX : M. et Mme KLEIN habitent un 56m² en centre-ville de Sète. Ils seront donc tenus d’accueillir 6 immigrés, soit une famille composée d’un couple et de 4 enfants.

TROISIÈME MESURE
Créer un nouveau système de responsabilité des faits d’autrui. Il existe la responsabilité des faits des enfants dont on à la charge, la responsabilité des animaux et des choses dont on a la garde, la responsabilité des commettants des faits de leurs préposés. Nous mettrons en place la responsabilité des migrants dont on a la charge.

Ainsi, en cas de dommage causé par un migrant, la victime du dommage pourra poursuivre le migrant ou la personne qui en a la charge si le migrant n’est pas solvable.

QUATRIÈME MESURE
Mettre en place un système de soins pour les migrants ainsi qu’une caisse d’indemnisation des victimes des migrants basés sur le modèle du fonds d’indemnisation des victimes du terrorisme.

Ces fonds seront alimentés par un impôt qui sera prélevé chez les personnes qui auront rempli le formulaire les désignant comme favorables à l’immigration. Une taxe de 0,5% sera prélevée sur le chiffre d’affaires des entreprises se déclarant favorables à l’accueil des immigrés. Les élus soucieux de défendre l’idéal d’accueil de la République se verront appliquer une taxe de 5% sur leurs indemnité parlementaire, afin de financer ces fonds.

Ainsi, nous concilierons le rejet de l’immigration avec l’idéal d’accueil de la République.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.