Agde : Montpellier capitale européenne de la culture 2028, les projets lauréats dévoilés au château Laurens

Reportage

Ce jeudi 8 septembre, a eu lieu la présentation de l’agenda de rentrée et les projets lauréats dans le cadre de la candidature de Montpellier au titre de « capitale européenne de la culture 2028 »

C’est au château Laurens, que Gilles D’Ettore, Président de l’Agglo Hérault Méditerranée et Maire d’Agde a accueilli Michaël Delafosse, Président de Montpellier Méditerranée Métropole et Maire de Montpellier, en présence de Claire FITA, vice-présidente à la culture de la Région Occitanie, Jean François SOTO, Maire de Gignac et Président de la Communauté de Communes de la vallée de l’Hérault et les élus de Sète.

Montpellier capitale européenne de la culture 2028 ?

Montpellier Méditerranée Métropole, la Ville de Sète et Sète Agglopôle Méditerranée ont pour ambition d’être la capitale européenne de la culture en 2028. Une candidature forte, avec le soutien de 142 communes de l’Hérault. Grâce à un budget mutualisé, l’offre artistique, culturelle et patrimoniale de la métropole sera grandement enrichie.

« Nous sommes unis et déterminés à avancer ensemble pour valoriser cette candidature dont va bénéficier l’ensemble de nos territoires. La culture rassemble les hommes, elle nous permet aussi de repenser les espaces publics » souligne Michaël Delafosse, maire de Montpellier et président de Montpellier Méditerranée Métropole.

Le château Laurens, une vocation culturelle et artistique

Situé dans un domaine de douze hectares, bordé par le Canal du Midi et l’Hérault, le château Laurens est un ouvrage au style éclectique côté extérieur et au style Art Nouveau ou mauresque côté intérieur. Il est un atout pour cette candidature. La ville d’Agde suit l’avancée des travaux de réhabilitation du château Laurens, ce monument du centre ancien ouvrira ses portes au public en juin 2023. Le chantier de restauration du parc de Belle Isle, écrin du château est également lancé. Jardin, parc et verger vont être réaménagés afin de restituer l’ambiance de l’époque d’Emmanuel Laurens.

Pour le président la Communauté d’Agglomération Hérault Méditerranée, Gilles D’ETTORE « la culture est force d’identité qui permet de se retrouver grâce à une histoire, des racines communes, c’est aussi une force d’attractivité et un facteur de renaissance de nos quartiers. »

Richesse et diversité des propositions artistiques

De nombreuses villes s’illustrent, comme Sète et ses nombreux artistes, le patrimoine de la haute vallée de l’Hérault, du grand pic Saint-Loup, de Pézenas, Gignac… ou encore de Villeneuve-lès-Maguelone.

De randonnées culturelles en milieu naturel à la numérisation d’oeuvres urbaines, de performances en déambulations, d’expositions en résidences, de parcours en conférences, chaque projet célèbre les grands axes de la candidature de Montpellier 2028, faisant naturellement écho à sa dimension européenne.” assure l’équipe du projet.

Mi-octobre, un second Appel à Projets est lancé pour une programmation sur l’année 2023.

Les projets lauréats

Afin de présenter la candidature de Montpellier au titre de capitale européenne de la culture 2028, 48 projets ont été sélectionnés. Retrouvez ci-dessous les 20 premiers lauréats.

1. Murmuration : un projet porté par Scopie. La compagnie Toiles Cirées, proposera un projet ornithologique et artistique aux habitants de Montbazin. “Une interrogation sur nos lieux de vie et sur notre cohabitation avec le vivant“. La rédaction d’un texte donnera lieu à la création d’un spectacle en déambulation dans lequel les habitantes et les habitants volontaires pourront participer en tant que figurants.

2. Vagabonde, embarquement immédiat pour une aventure maritime et sonore ! : un projet porté par On a quelque chose à dire. Oaqadi (association de médiation éducative par la radio et d’éducation aux médias) en partenariat avec Cap au large (école de croisière dont l’objectif est de promouvoir la pratique de la voile pour les personnes handicapées et défavorisées, et de la voile en général comme moyen d’intégration sociale)propose à un équipage de jeunes habitantes et habitants de Montpellier et de Sète de prendre la mer et le micro.

3. Le temps de l’étang : un projet porté par Les amis de la chapelle des Pénitents. Regards croisés sur la lagune. Céline De Bo, autrice dramaturge belge, portera un regard neuf sur le territoire du Nord Bassin de Thau en récoltant des paroles, des sentiments, des contes, des chansons… avec l’intention de mettre en lumière le rapport qu’entretiennent les habitantes et les habitants à l’étang de Thau.

4. Plages : un projet porté par Odette Louise. Il se compose d’une exposition photographique de Marc Coudrais, dans le quartier de Celleneuve, accompagnée de visites guidées par un groupe d’habitantes et d’habitants du quartier, de temps de rencontre avec l’artiste autour de son projet photographique, de temps de pratiques photographiques lors de sorties sur le littoral du bassin de vie Montpellier-Sète, et la réalisation d’une exposition participative dans les espaces de vies sociales du territoire ainsi que sur un support numérique et radiophonique.

5. LEZ Laboratoire des attachements : un projet porté par Illusion & Macadam. Suite aux dernières déclarations du fleuve visant à s’affranchir de la tutelle humaine, le Lez ne veut plus verser une seule goutte et demande la prise en compte de ses intérêts propres. Illusion & Macadam mènera une enquête pour sortir par le haut de cette crise éco-politique à l’occasion de trois jours de rencontres et trois émissions de radio en direct des berges pour restituer et amplifier les intérêts du Lez, entendre les attachements des Montpelliérains et des Montpellieraines à leur fleuve, et inviter les citoyennes et les citoyens à parlementer avec lui.

6. MedI-FAV, Mediterranean Innovation Food Architecture Valorisation : un projet porté par Champs Libre. Le projet vise à conjuguer l’innovation dans le secteur alimentaire par la réutilisation des éco-déchets et plus spécifiquement ceux de l’ostréiculture à celui de l’architecture, et ce grâce à de nouvelles approches. Il se concrétisera par la réalisation d’un pavillon prototype, constitué à partir de la réutilisation des coquilles d’huîtres et qui sera construit sur le site de la Maison Tarbouriech, à Marseillan. Le pavillon sera réalisé par des étudiantes et des étudiants en architecture dans le cadre du Master AACN de l’école d’architecture de Grenoble avec les ateliers GAIA de l’Isle d’Abeau. Le pavillon sera ensuite présenté lors du Festival des Architectures Vives 2023 à Montpellier.

7. Enfants de la guerre, enfants de l’exil d’hier et d’aujourd’hui : un projet porté par l’Association Voix de l’extrême Poésie et Culture. Des rencontres Franco-Espagnoles consacrées, pour cette édition spéciale Montpellier 2028, au thème : « Enfants de la guerre, enfants de l’exil d’hier et d’aujourd’hui ». Rencontres littéraires, concerts de musiques et chants, lectures, projections d’extraits de films, de photos et de documentaires, récitals de poésie de voix de poètes engagés espagnols, français, chiliens, congolais, des conférences et des témoignages au programme.

8. Fanfaraï : un projet porté par Uni’sons. À l’occasion de l’édition 2022 du festival Arabesques, Fanfaraï Street Band réinterprète les musiques du terroir maghrébin en mêlant des thèmes arabo-berbères, turcs ou arabo-andalous et des consonances afro-cubaines, latines ou jazz.

9. Mon rêve en Costume, le défilé-spectacle ou l’histoire de la mode de la préhistoire à nos jours : un projet porté par Costumotek. La Costumotek propose des ateliers autour du costume. Elle a pour vocation d’être un lieu ressource permettant à des personnes en difficulté de retrouver un lien social en participant à un projet collectif et enrichissant, dans un univers créatif et bienveillant. Il est question de revalorisation de la personne, de réhabilitation de l’estime de soi.

10. « Atena-Jardin » Un jardin artistique, collaboratif, vivant, expérimental, pédagogique : un projet porté par Atena. La résidence ATENA a le projet de créer un jardin artistique en travaillant à partir de l’écosystème existant et des plantes de la Méditerranée. Les recherches des artistes porteront sur l’écoféminisme, les racines, les céramiques ollas (système d’irrigation), le jardin de pierre.

11. Cas’anse: un projet porté par Cada Elisa. Le projet CAD’ANSE prévoit de mettre en place dix ateliers de danse animés par la danseuse Marina Gilabert à destination d’un public de personnes demandeuses d’asiles et réfugiées.

12. DansePlatForma, plateforme de danse contemporaine des pays d’Europe de l’Est : un projet porté par la Compagnie Autre Mina – dansePlatForma. Spectacles de danse contemporaine, performance en espace public, studios ouverts, ateliers de pratique artistique, conférences et rencontres internationales composent le programme.

13. What about the weather ? : un projet porté par B comme Bombyx. Ce sont des ateliers de création d’art textile et broderie à destination d’un public spécifique sujet de l’immigration, puis une exposition de sensibilisation dans l’espace public et, enfin, une grande exposition collective dans un espace du bassin de vie élargi Montpellier-Sète. La composition d’une collection de portraits sera confiée à la photographe Marie Clauzade et destinée à un affichage public.

14. L’hymne européen de la jeunesse du bassin de vie Montpellier 2028 : un projet porté par Les Loustics du Pic. La fanfare Les Loustics du Pic, ce sont trente jeunes musiciennes et musiciens de 7 à 18 ans réunis pour vous faire danser, vibrer et pour progresser en s’amusant. Les Loustics composeront un hymne européen de la jeunesse du bassin de vie Montpellier-Sète. Cet hymne représentera leur vision de leur territoire, et de l’Europe. Le groupe sera accompagné dans ce processus de création par deux artistes européens.

15. Des espaces de paroles de la jeunesse européenne à travers des “Messages de Liberté” qui permettent d’ouvrir “La fabrique d’utopies artistiques” pour un final à “La Cour des miracles” : un projet porté par la Compagnie Luna Collectif. La Compagnie proposera aux enfants et jeunes de 10 à 18 ans, toutes et tous citoyens et citoyennes européens, dans les quartiers du Bassin de Thau et les quartiers prioritaires de la ville, une approche artistique et philosophique de la citoyenneté avec une parade à Sète, des ateliers ludiques d’écriture philoslam, et des rencontres-échanges Ciné Philo.

16. Une ville culturelle pour toutes et pour tous / Eine kulturstadt für alle – Barcamp franco-allemand : un projet porté par la Maison de Heidelberg. Vingt-huit jeunes adultes de Montpellier et de la ville jumelle de Heidelberg vont réfléchir, ensemble à Montpellier, à la notion de ville culturelle. Le barkamp, c’est un format de discussion participatif qui laisse la place aux visions innovantes. Il aura pour but d’imaginer la capitale européenne de la culture Montpellier 2028. Le fil rouge sera la diversité, la « green culture » et l’espace public.

17. Le Grand week-end : un projet porté par Les Ombres. Le Jeune Orchestre Baroque Européen (JOBE) réunit des jeunes musiciennes et musiciens sélectionnés en France et en Europe pour leur offrir une première expérience professionnelle d’orchestre sous la forme d’une session de formation avec un chef invité et une série de concerts en région, en France et à l’international.

18. Les Ombres de la Nuit : un projet porté par Kristoff K.Roll. Le duo sonore Kristoff K.Roll, qui réunit les musiciens Carole Rieussec et J-Kristoff Camps, constitue une bibliothèque sonore de récits de rêves du monde : voyages, enregistrements, traductions et partages multiples avec le public. Cette bibliothèque se posera dans le bassin de Thau afin de récolter des récits de rêves des personnes vivant sur ce territoire, ou de passage.

19. Festival des animaux totémiques héraultais : un projet porté par Bona Jornada. L’association de promotion de la culture occitane Borna Jordana organise le tout premier Festival des animaux totémiques de l’Hérault lors d’un grand week-end à l’automne 2022.

20. Escape Game mobile destiné aux malvoyantes et malvoyants : un projet porté par Manoir du crime. Ce premier Escape Game Sensoriel est accessible à tous les publics, jeunes et moins jeunes, voyants et malvoyants, tous vos sens seront en éveil : vous devrez toucher, sentir et écouter pour parvenir à percer les mystères autour de la mort de Jehan de Brennes, médecin émérite de la Faculté de Montpellier.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.