L'actu au quotiden dans tout l'Hérault.
Faits divers / Insolite

AGDE - MUNICIPALES - MUR présente sa Maison de campagne...

La vidéo du  Samedi 21 Décembre est consacrée  à la présentation de la “Maison de campagne” de Fabrice MUR, candidat aux élections municipales  de mars 2014. Vous trouverez également ci dessous l'intrégalité du discours de Fabrice MUR à l'occasion de cette inauguration  60 clichés concernant cet article sont disponibles sur notre page FACEBOOK  Cliquez ici et […]

La vidéo du  Samedi 21 Décembre est consacrée  à la présentation de la “Maison de campagne” de Fabrice MUR, candidat aux élections municipales  de mars 2014.

Vous trouverez également ci dessous l'intrégalité du discours de Fabrice MUR à l'occasion de cette inauguration 


BIENVENUE DANS NOTRE MAISON DE CAMPAGNE,

NOTRE AVENIR EST DANS NOS MAINS


Mesdames messieurs, chers amis,
Je vous souhaite à toutes et à tous la bienvenue,
A chaque fois, c’est avec un immense plaisir que je vous retrouve, ému de voir tant de personnes ce soir. Vous tous, vous qui avez pris de votre temps de vous intéresser à notre ville et à notre avenir.
Je vous remercie sincèrement pour votre présence !
Je préfère vous rassurer tout de suite, notre maison de campagne n’est pas la maison des savoirs, quoique…elle pourrait le devenir durant la campagne.
Nous sommes réunis ce soir sur cette place car lorsque nous avons demandé la sécurisation de la rue Jean Jacques Rousseau auprès de la mairie, elle nous a été refusée par le cabinet du maire. En conséquence, comme dans mon quotidien professionnel, je prends toujours la mesure du risque, nous avons pris la décision de vous recevoir sur cette place du jeu de ballon.
L’ouverture des portes de notre Maison de Campagne est symbolique, à plus d’un titre.
Nous avons choisi ce nom pour plusieurs raisons :
  • La Maison de Campagne est synonyme de famille et même de famille élargie, celle où l’on retrouve ses cousins par exemple ;
  • La Maison de campagne est aussi symbole de protection et de paix où le paraître est inutile,
  • La Maison de Campagne est symbole de partage où nous accueillons tous les jours de 9H30 à 13H00 et 14H00 à 18H00, tous les agathois. Je dis bien tous les agathois qui souhaitent venir nous poser des questions, nous faire des propositions, partager en somme notre vision de la ville ;
  • Pour finir, la Maison de Campagne est non seulement ouverte à toutes et à tous, mais elle est totalement transparente grâce à ses baies vitrées, à l’image de la méthode de gouvernance que nous proposons dans notre programme.
Vous l’avez compris, au delà de sa proximité avec le centre historique, autre axe majeur de notre programme, cette Maison de Campagne est là pour présenter notre vision de la ville.
Elle sera un élément fondamental de notre dispositif de campagne. Un point de repère pour nous tous. Car la campagne qui s’ouvre à présent doit être celle de la vérité pour notre ville. Elle doit être digne et à la hauteur de notre cité, de son histoire, de son patrimoine.
Je souhaite que chacun prenne ses responsabilités et assume ses choix. Les miens vous les avez toujours connus. Ma sensibilité de centre gauche, vous la connaissez tous. Le sens de mon engagement politique, vous le connaissez tous. Je suis le seul candidat déclaré à n’avoir aucune carte de parti politique. J’aurais pu, au lendemain des élections municipales de 2008, adhérer à un parti. C’était simple comme un bonjour. Mais je ne l’ai pas fait, pour une unique et belle raison : Le seul parti auquel je souhaite adhérer, c’est le parti d’Agde ! Et une fois élu, je serai le premier représentant, le premier défenseur, le premier protecteur de notre ville !
La vérité aussi doit être de mise pendant cette campagne en ce qui concerne le constat de notre ville :
Oui, notre ville fait partie du bassin d’emploi qui a le triste record du taux de chômage le plus élevé de France : 18 % soit 8 points de plus que dans le reste du pays.
Le nier, c’est fuir ses responsabilités.
Oui, l’insécurité s’est développée de manière exponentielle dans certains quartiers. Combien de parents rencontrés, m’ont dit qu’ils interdisaient à leurs enfants d’aller en centre-ville.
Le nier, c’est ne pas accepter la réalité.
Oui, les impôts locaux ont explosé en 12 ans. Il est facile de dire que les taux n’ont pas augmenté depuis 5 ans, lorsque l’on sait que pendant 10 ans, nous avons subi 2 hausses de 20 % puis 12% ; que sont apparues des taxes qui n’existaient pas auparavant. La taxe sur les publicités pour les commerçants par exemple, les parkings payants au Cap d’Agde, puis la suppression de l’exonération du foncier nouvellement bâti, la suppression de l’abattement sur la taxe foncière, ou l’augmentation de plus de 300% sur la part de la ville d’Agde concernant la consommation et l’assainissement de l’eau !
Cette pression fiscale locale frappe tous les Agathois, quel que soit leur niveau social ou leur âge. Chacun d’entre nous peut faire le calcul en rentrant chez lui, ce soir. Entre 2002 et aujourd’hui, votre taxe d’habitation a augmenté de près de 50 %.
Le nier, c’est vous mentir.
Et oui, l’enjeu de cette élection municipale, c’est avant tout et par-dessous tout, un enjeu local car ce qui se joue est avant tout et par-dessus tout l’avenir de notre ville.
Le nier, c’est se tromper d’élection !
Mais regarder la réalité en face et assumer ses choix, c’est avoir la lucidité de comprendre tout ce qu’il reste à faire et permettre la mise en œuvre de solutions plus adaptées, meilleures. Pour autant, je suis très optimiste pour notre ville.
Optimiste car je sais que nous avons tous les atouts pour réussir.
Optimiste parce que je connais les qualités de notre ville.
Optimiste car chaque jour, des hommes et des femmes nous rejoignent avec leurs volontés, avec leurs expériences, avec leurs vécus et leur amour pour celle-ci.
Optimiste enfin, car depuis des mois à présent, nous travaillons au projet d’avenir de cette ville. Chaque jour, ce programme se construit, dans l’échange, dans le partage, pour former à présent une véritable vision d’ensemble pour notre ville.
Notre vision tient déjà dans notre slogan. « Notre avenir est dans nos mains » et je vais vous en présenter rapidement quatre exemples.
Notre avenir est dans nos mains parce que c’est à nous, Agathois, et à personne d’autre, de décider de notre avenir.
Ni un parti politique, ni un homme seul !
Nous devons être libres de choisir les bonnes personnes, c’est à dire des personnes compétentes. C’est dans ce sens que j’ai souhaité rencontrer et apprendre des agathois professionnels et particuliers, de tous horizons politiques afin de rassembler les compétences. J’ai réussi à rassembler des compétences en urbanisme, en tourisme, en fiscalité, en sport, en culture, en sécurité, entre autres. Et pour avoir les meilleurs, je n’ai pas hésité à m’adresser aux personnes les plus qualifiées quelle que soit leur appartenance politique. Nous avons la chance historique sur cette ville, de pouvoir faire ce qu’au niveau national, il est difficile de réaliser : Réunir les compétences au delà des sensibilités.
Dans ce sens,
Notre avenir est dans nos mains, c’est : Notre ville est dans nos mains !
Notre avenir est dans nos mains, parce que la richesse du nouveau tourisme est là, tout autour de nous, avec ce centre ville chargé d’histoire, avec l’Hérault et le Canal du midi, le Canalet, l’écluse ronde, le château Laurens, le côté village du Grau et de la Tamarissière, le sublime et immense club méditerranée haute qualité que sera le Cap, le Fort Brescou, les verdisses et la réserve du Bagnas.
Ces icônes du patrimoine sont si nombreuses et si présentes dans nos vies qu’on les a oubliées ! On les a laissées tomber. En fait pire ! On les a dénigrées alors qu’elles ne demandent qu’à être éclairées.
Nous avons tout ça, et nous n’en faisons rien !!!
D’autres villes, avec bien moins, ont su se développer, et promouvoir à travers le monde une image de qualité autrement plus enviable que la notre à l’heure actuelle.
Dans ce sens,
Notre avenir est dans nos mains, c’est : Notre tourisme est dans nos mains !
Notre avenir est dans nos mains, parce que si nous valorisons ce que nous avons, nous nous développerons !
Il n’y a pas que le tourisme à faire valoir. Nous avons des atouts majeurs pour séduire les entreprises des nouvelles économies.
Notre qualité de vie a juste besoin d’être mise en valeur de façon pragmatique.
Et si nous associons, ce que nous avons, à une qualité de services publics – ce qui nous fait défaut aujourd’hui – je parle des poubelles, des transports, des parkings, de passages à niveau, de liaisons inter-quartiers, et vers la gare, de connexion internet à haut niveau dans tous les secteurs et de fibres dans les zones d’accueil de ces futures entreprises. Alors, oui nous pourrons monter les dossiers nécessaires et faire venir ces entreprises.
Et si nous mettons en place une politique d’installation des entreprises sur nos terres et surtout vers les nouvelles économies. Oui, nous attirerons des ménages qui contribueront à l’élévation économique de notre ville. Et oui, nous créerons de l’emploi.
Dans ce sens,
Notre avenir est dans nos mains, c’est : Notre économie est dans nos mains !
Notre avenir est dans nos mains, parce qu’il nous appartient de choisir notre urbanisme. Il faut stopper la bétonisation de nos quartiers, il faut arrêter de livrer la ville aux promoteurs, il faut arrêter de dévorer l’espace naturel que nous avons la chance de posséder.
Le temps est venu de remettre notre urbanisme au service des Agathois, dans le respect de nos richesses naturelles.
Notre avenir est dans nos mains, c’est : Notre urbanisme est dans nos mains.
Notre avenir est dans nos mains, parce que, des petits aux plus grands, des jeunes aux moins jeunes, nous avons le pouvoir de créer un art de vivre agathois.
A commencer par nos bambins auxquels il faut donner le goût et l’amour de notre ville par les loisirs, la culture et la découverte.
Il faut apporter un projet d’avenir à nos jeunes sur ce territoire. Et cela passe par l’éducation, la formation et l’emploi.
Quand à nos chers seniors, leur qualité de vie doit être au cœur de nos préoccupations. Pour nous, un sénior heureux est un senior qui vit le plus longtemps possible chez lui, dans sa maison. C’est une personne qui s’épanouit dans des activités culturelles et des loisirs. C’est une personne qui transmet aussi, aux générations qui suivent, son savoir-faire, son vécu et sa joie de vivre en Agde.
Notre avenir est dans nos mains, c’est l’art du bien vivre ensemble qui est dans nos mains.
Je vous en dirai d’avantage à la rentrée. En attendant, à la Maison de campagne, vous trouverez Fernande, qui prendra vos coordonnées pour que nous puissions communiquer avec vous.
Maintenant je vous invite à boire un verre en compagnie de mon équipe et moi même.
Mais avant de vous quitter, je voulais vous dire que le temps des fêtes de fin d’année est l’occasion de discuter et partager avec vos amis, avec votre famille. C’est le moment de leur transmettre votre optimisme, votre motivation, c’est le moment de leur dire pourquoi vous étiez présents ce soir.
Dites leur que vous avez vécu ce soir quelque chose de fort, dites leur que nous avons enclenché cette dynamique, cette lame de fond qui grandit chaque jour. Dites leur que maintenant les choses sont lancées et que notre ville va redevenir cette fière cité que nous aimons tant.
Je vous souhaite à toutes et à tous de belles fêtes de fin d’année et une bonne fin de soirée et, dans l’esprit de notre maison de campagne :
Bienvenue chez nous !
 Fabrice MUR



 

 

 

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.