AGDE MUSICA - Magnifique prestation à Saint sever ce Samedi 1er novembre

Samedi 1er novembre, en l’église Saint-Sever d’Agde puis dimanche 2 novembre en l’abbatiale de…

Samedi 1er novembre, en l’église Saint-Sever d’Agde puis dimanche 2 novembre en l’abbatiale de Sylvanès, les ensemble vocaux Phonem et Eurydice, accompagnés par l’ensemble instrumental La Domitienne, sous la direction d’Eric Laur, ont enchanté les publics venus en nombre les écouter.

En première partie, l’ensemble vocal féminin Eurydice, la soprano Céline Picard et la mezzo Marie-France Calmels ont interprété le Stabat Mater de Pergolese. La belle homogénéité des chœurs, associé aux aigus aériens et aux graves colorés des solistes, a servi à merveille à cette œuvre si célèbre, riche et profonde. Les belles voûtes de l’abbaye de Sylvanès, connue pour son festival lyrique ont été un merveilleux écrin pour ses voix féminines. En seconde partie, c’est l’aboutissement de plusieurs mois de travail d’une grande intensité qui a été proposé aux spectateurs : l’opéra de chasse Actéon de Marc-Antoine Charpentier, mis en scène par Philippe Van Elslande. , tout en étant d’une simplicité absolue, afin de pouvoir présenter l’œuvre en différents lieux. Actéon est un personnage de l’antiquité : lors d’une partie de chasse, il surprend Diane et ses nymphes au bain. Diane s’en aperçoit et change l’impudent en cerf, qui se fit alors dévorer par ses chiens. Lorsque les compagnons d’Actéon se mettent à sa recherche, la déesse Junon leur révèle le triste sort de leur ami. Céline Picard fut une Diane d’une grande souveraineté, tandis que Marie-France Calmels incarnait une terrifiante Junon. Le jeune Bastien Rimondi était un Actéon fort crédible, tout en retenue.

Les trois solistes sont membres de l’Atelier lyrique de Sylvanès où ils suivent les cours de Michel Wolkowitsiky : voici des voix prometteuses, à suivre assurément. Les nymphes, incarnés par l’ensemble vocal féminin Eurydice et les chasseurs, interprétés par l’ensemble vocal Phonem ont été admirablement cornaqués par Eric Laur pour la musique, et pour la mise en scène par Philippe Van Elslande, que l’on connait entre autre pour sa dernière pièce sur Molière, JB2. Tous deux ont été d’une patience infinie envers des choristes qui devaient pour la première fois chanter et jouer la comédie en même temps ! Qu’ils soient ici remerciés pour leur travail, leur gentillesse et leur talent.

Agde Musica tient également à remercier la ville d’Agde pour son soutien indéfectible, notamment l’adjointe au maire déléguée à la culture, Madame Yvonne Keller, présente à chacune des manifestations, ainsi que l’ensemble des services municipaux pour leur amabilité et leur disponibilité. Un grand merci enfin à toutes les petites mains de l’ombre, (lumières, décors, costumes…) sans qui ce spectacle n’aurait pu être possible : merci Thérèse, Anne-Marie, Dominique, Sylvia, Bernard, Jean-Pierre, Daniel et les autres. (photos : Françoise Gandelin)

C’est encore une fois deux magnifiques concerts qu’a proposé l’association Agde Musica : pour tous, ce fut une expérience à renouveler.

Vous êtes ténor ou basse ? Le concert vous a plu ? N’hésitez pas à rejoindre nos chœurs, nous recrutons toujours à Phonem (chœur mixte) ou à Orphée (chœur masculin). Contact : agdemusica.asso@gmail.com

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.