Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

AGDE POLITIQUE - L'ancien conseiller municipal Charles Ignatoff se positionne dans la campagne

 Son nom ne vous dira peut-être pas grand chose et pourtant Charles Ignatoff a été…

 

Son nom ne vous dira peut-être pas grand chose et pourtant Charles Ignatoff a été par le passé très impliqué dans la vie politique agathoise .

Ancien patron du RPR sur la 7eme circonscription Sète-Agde dans les années 90 à 2000, l'homme public s'est engagé à plusieurs reprises dans les élections municipales agathoises.

Une longue tentative de conquêtes de la ville 

En 1995, le farouche opposant au maire socialiste Régis Passerieux obtient 20% mais ne parvient pas à empêcher la réélection de ce dernier au 1er tour.

Après un mandat au sein de l'opposition, il présente à nouveau en 2001 contre le maire socialiste obtenant un score de 16%. Les électeurs choisiront finalement un outsider en la personne de Gilles d'Ettore.

Lors de l'invalidation de cette élection, Charles Ignatoff retente alors sa chance en 2002 et arrive cette fois-ci à rassembler 7% derrière sa candidature. N'étant pas en position de se maintenir au 2nd tour, il tente le tout pour le tout en décidant de fusionner avec l'ennemi de toujours, Régis Passerieux. Cette alliance, à l'époque qualifiée de contre nature, n'avait finalement pas convaincu les électeurs qui avaient redonné leur confiance à Gilles d'Ettore.

1,67 % en 2008

Pas découragé pour autant, le pugnace Charles Ignatoff repartira à la conquête de la ville en 2008. Cette fois-ci, l'atterrissage se révèle plus rude que prévu. Avec 224 voix et 1,67% des suffrages, l'homme essaye tout de même à sa manière de peser sur l'élection et décide de soutenir la candidature de Gilles d'Ettore.

En 2014, Charles Ignatoff reste plutôt en retrait des joutes politiques mais appelle tout de même cette fois-ci à voter contre Gilles d'Ettore… Peine perdu, ce dernier repassera.

Le choix de Thierry Nadal en 2020 

En 2020, ce passionné de la vie politique agathoise qui a depuis déménagé dans le Var n'a pas rendu les armes pour autant et nous a fait parvenir un communiqué marquant son positionnement pour cette élection :

A l’heure du choix, j’observe que Thierry Nadal (…) est un homme honnête et sincère, entouré de proches qui apprécient son consensualisme, sa franchise, le couple soudé qu’il constitue avec son épouse. 

Pour moi, il peut espérer obtenir dans les 30 % ce qui est un score très important pour un candidat sans investiture. Il ne doit pas être très loin du score de D’Ettore, mais derrière lui. 

Et ce qui compte c’est le second tour. 

Or, je ne crois pas au retrait de la liste Cousin et pour la fusion, il faudrait que Thierry Nadal réalise un grande première : arriverait-il à décider et maîtriser son équipe dans l’excitation du soir du 1 er tour  ? Cela ne me semble pas évident. 

Ainsi, si l’on veut battre D’Ettore, il faut qu’une liste arrive devant lui au premier tour ce qui est, à ce jour, loin d’être acquis. 

Seul Thierry Nadal est en position pour qu’un sursaut de dernière minute, fondé sur ce raisonnement, lui permette de réaliser cet exploit. 

C’est pour cela que j’appelle les électeurs à se porter massivement sur la liste menée par Thierry Nadal.

Les électeurs agathois entendront-ils cette fois-ci le souhait de Charles Ignatoff ? 

Réponse dimanche soir ! 

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.