Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

AGDE POLITIQUE - Le mariage " Nadal - Cousin" aura t-il lieu sur le perron de Mirabel ?

Il était espéré par certains, redouté par d'autres. Le mariage n'aura finalement pas lieu.…

Il était espéré par certains, redouté par d'autres. Le mariage n'aura finalement pas lieu. Le docteur Nadal arrivé en seconde position loin derrière le maire sortant Gilles d'Ettore, n'a pas souhaité céder aux avances de Jean-Louis Cousin, le candidat du RN arrivé en 3ème position. La noce Nadal – Cousin à la mairie Mirabel n'aura donc pas lieu.

Un rapprochement peu naturel mais considéré comme l'ultime carte à jouer

Avec 47,2 % des suffrages au premier tour, Gilles d'Ettore apparaît comme l'ultra favori du second tour. Maire depuis 2001, il dispose d'un bilan et d'un programme qui a séduit prés d'un agathois sur deux dés le premier tour, malgré la présence de cinq listes, laissant peu d'espoir de victoire à ses poursuivants.

Thierry Nadal, candidat sans étiquette mais classé tendance centre-gauche par un média héraultais, a réuni derrière sa candidature 28,39 %. Pour espérer renverser la table au second tour, il lui aurait fallu grandement élargir la base de son électorat, en allant chercher sur sa gauche les candidats EELV Bertrand de Pontual ( 7,22 %) et Thierry Gaubert ( 1,50 %)  mais également aller flirter sur sa droite avec le candidat du RN Jean-Louis Cousin fort de 15,66 %. Un grand écart difficile à assumer pour le modéré Thierry Nadal.

Un restaurant déconfiné pour trancher le sujet

Afin de débattre sur ce sujet sensible, le docteur Thierry Nadal a souhaité légitimement prend le pouls de son équipe. Selon nos informations, il aurait même déconfiné pour la circonstance un restaurant dancing du Grau d'Agde, en le faisant ouvrir malgré l'interdiction prévue par le décret n° 2020-545 du 11 mai 2020 listant dans son article 8 la liste des établissements devant rester fermés, dans le contexte actuel de crise sanitaire.

La scène aurait même été cocasse puisque voyant subitement le parking de l'établissement étrangement plein ce jeudi de l'ascension à l'heure de l'apéritif, le voisinage a même cru bon d'alerter les forces de l'ordre qui sont alors tombées, à leur grande surprise, non pas sur des clients attablés mais sur une réunion politique !

Un menu un peu indigeste pour la gauche

Le menu proposé aux convives était le suivant : faut-il tenter le grand écart politique, ralliant la gauche et la droite nationale pour tenter un dernier coup de poker sur le tapis vert de Mirabel ? Jean-Louis Cousin en appelle à cette union sacrée depuis plusieurs mois. Un appel du pied auxquels les colistiers de Thierry Nadal, dans leur grande majorité, ne seraient pas restés totalement insensibles, d'autant que Jean-Louis Cousin proposait d'intégrer à la “liste commune” seulement trois membres de sa liste, à savoir lui-même, Fabienne Varesano et Henri Couquet. Restait également à convaincre le docteur De Pontual de rejoindre cette entente. Selon nos informations, ce dernier a refusé une telle alliance qualifiée de “totalement impensable et totalement contre nature“. 

Les ingrédients issues de 3 listes pour un plat unique à la cuisson incertaine  

Les espoirs arithmétiques des plus gourmands ont rapidement eu un goût amer.  “Pourtant, en additionnant nos voix, celles d'EELV et du RN, on arrive à 51 % et là çà gagne !” estimait encore ce mardi un membre proche de l'équipe de Thierry Nadal. Peu importe, le diagnostic du docteur De Pontual, peu adepte d'un mélange sucré salé, n'était visiblement pas le même. 

Devant ce constat, Thierry Nadal aurait finalement décliné le plat composé proposé par Jean-Louis Cousin et décidé de poursuivre sa propre recette jusqu'au bout de la cuisson en maintenant une liste inchangée pour le second service programmé le 28 juin. Il aurait alors sollicité un simple soutien de la liste EELV qu'il n'aurait pas obtenu. “Les gens qui ont voté pour nous sont des gens responsables, ce serait une offense de leur donner une consigne de vote” nous a affirmé Bertrand de Pontual.

Pour Jean-Louis Cousin, “en adoptant une telle attitude et en se privant de nos 15 %, le candidat Nadal a offert la ville à d'Ettore, tout en précisant qu'il déposerait du coup lui-même sa propre liste.

Le second tour des élections municipales agathoises devrait donc sentir trois senteurs différentes, avec trois listes en présence…sauf revirement de dernière minute !

 

 

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.