AGDE POLITIQUE - Les questions de santé divisent les candidats à l’élection municipale

Après avoir polémiquer sur la création de logements sociaux, les candidats à l'élection municipale…

Après avoir polémiquer sur la création de logements sociaux, les candidats à l'élection municipale agathoise s'écharpent sur les questions de santé. 

Alors que Gilles d'Ettore revenait sur les améliorations apportées ces derniéres années et proposait la création d'une maison de la santé en centre ville, le docteur Thierry Nadal lui répondait séchement.

 

Gilles d'Ettore propose la création d'une maison de la santé en coeur de ville

Dans un communiqué, Gilles d'Ettore indique : “Chacun d’entre vous aura pu le constater au cours de ces dernières années, de nouveaux équipements sanitaires ont été implantés sur notre commune et ont transformé la vie des Agathois. À commencer par notre hôpital Saint-Loup qui a remplacé l’ancien hospice Lachaud, et qui offre, bien entendu, de nouveaux services dans des installations beaucoup plus adaptées. S’en est suivi le centre de dialyse, et grâce à mon action à l’Assemblée Nationale, l’implantation de 3 Établissements Hospitaliers pour Personnes Âgées Dépendantes (EHPAD) qui nous ont permis d’accueillir dignement nos anciens et de rattraper d’un seul coup le retard que nous avions accumulé les décennies précédentes.

Nous avons ensuite mis en place une maison médicalisée de garde, réunissant les médecins libéraux de notre canton qui est venue s’adosser à notre nouvel hôpital, permettant ainsi d’assurer la permanence des soins en soirée et le week-end. 

Et enfin nos radiologues, que j’ai bien entendu appuyés fortement en ma qualité de Président des hôpitaux du Bassin de Thau, ont obtenu de haute lutte auprès de l’Agence Régionale de Santé, l’implantation d’un scanner et désormais d’une IRM qui sera opérationnelle en 2021, deux instruments indispensables pour l’élaboration d’un diagnostic médical précis.

 L’ensemble de ces nouvelles structures a bien entendu apporté un nouveau confort de vie à toutes les familles agathoises, mais surtout assuré une autonomie médicale à notre ville jusqu’ici trop dépendante de nos voisins.

Pour autant il faut continuer à avancer et ma détermination en la matière demeure intacte. Nous devons poursuivre notre politique d’attractivité auprès des médecins libéraux qui se font trop rares dans notre pays en dehors des grandes métropoles.

C’est pourquoi, j’ai proposé au sein de l’Îlot Brescou, situé face au nouveau rond-point de Terrisse et faisant l’objet d’une refonte totale avec le soutien de l’ANRU (Agence Nationale de Rénovation Urbaine), la construction d’une maison médicale rassemblant plusieurs professions de santé, afin de répondre notamment aux problématiques des populations du centre ancien.

Comme vous pouvez le constater la santé est l’une de nos principales priorités avec l’accompagnement des personnes en situation de dépendance qui constitue à lui seul un enjeu majeur. Ainsi, nous continuerons à défendre tous les projets qui préservent votre bien-être en Agde en vous assurant un accès facilité à la médecine de ville, aux soins hospitaliers et aux équipements de diagnostic les plus performants“. 

 

Le maire ne connaît pas sa ville” lui répond sèchement Thierry Nadal 

Pour Thierry Nadal, ” le maire ne connaît pas sa ville”. Le docteur pose un tout autre diagnostic sur le sujet :  

Suite aux propos du maire d'Agde de vouloir implanter une maison médicale en centre ville, je rappelle que des centres médicaux existent déjà et qu’ils ont du mal à attirer les professionnels de santé.

Si Gilles d’Ettore était passé devant, il aurait vu que des locaux vacants sont à louer ici comme ailleurs. Gilles d’Ettore apparaît un peu léger sur les questions médicales comme sur les autres dossiers de la commune.

18 ans à la mairie d’Agde n’ont pas résolu ces problèmes.
Encore des propositions alors que celles de ses précédents mandats n’ont toujours pas été tenues
“.

En attendant l'avis des autres candidats sur le sujet, les questions de santé pourraient bien devenir l'un des sujets majeurs de cette campagne municipale agathoise.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.