Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

AGDE POLITIQUE - Pourquoi le journal l'Agathois cherche a décrédibiliser la liste citoyenne ? par Alexandre LARREY

L’Agathois, journal local depuis 1887 et son imprimerie rachetés à la famille Mothes par Vincent…

L’Agathois, journal local depuis 1887 et son imprimerie rachetés à la famille Mothes par Vincent Mirande en 2010, avant de s’installer en 2015 dans des locaux nouvelles générations « soutenu » d’ailleurs par l’Agglo Hérault Méditérannée et le département se revendique être un journal d’information au service des citoyens du pays Agathois.

Pourtant dans son édition mise en vente ce jeudi, son directeur de publication Vincent Mirande, n’a pas hésité à faire de la désinformation à son lectorat, lui indiquant en première page que :

Agde en Commun est la « UNE CINQUIEME LISTE » à se présenter…

Etonnant, lorsque l’on sait que ce dernier publie dans son journal des articles concernant notre démarche depuis juin 2019. Puis en ouvrant l’hebdomadaire de cette semaine, il ne faut pas avoir fait Science-Po pour comprendre que parmi les multiples articles du candidat Nadal,  on cherche à nous mettre dans la case des « diviseurs ». Comme si nous arrivions au dernier moment de cette campagne électorale par « caprice », alors que l’ADN de notre liste est celle du rassemblement.

Il faut savoir aussi, que contrairement à Monsieur Jean-Louis COUSIN et Thierry NADAL, NOUS, n’avons jamais eu droit à un encart avec photo en première page de l’Agathois pour la déclaration de l’annonce de notre candidature. Et ce malgré notre demande par mail. Bien entendu, Monsieur Mirande est dans son droit, c’est son journal et son entreprise et il fait ce qu’il veut… C’est justement pour cela que nous avons pris en considération sa décision, sans la contester.

Nous sommes une liste citoyenne, c'est-à-dire que nous finançons par nos propres moyens notre campagne électorale (tracts, affiches, profession de foi, bulletins de vote…) ceci représente des sommes conséquentes. Beaucoup d’entre nous se sont investis  humainement et financièrement et certains d’entre nous ont cassé leur tirelire pour que ce projet collectif aboutisse.

Alors à quinze jours du premier tour des élections municipales, vouloir nous coller une image que l’on ne mérite pas, nous ne l’acceptons pas. Vouloir nous fragiliser en dénigrant notre liste, nous ne le tolérons pas.

Que Monsieur Mirande soutienne une liste concurrente et pose fièrement avec son anorak NADAL 2020 comme un jeune fan supporter du Tour de France sur l’épaule de son candidat, il en a parfaitement le droit et fait ce qu’il veut de sa vie.

Cependant, en pleine campagne électorale, on est en droit d’exiger un minimum d’impartialité d’un journal auquel les Agathois sont très attachés. Que Monsieur Mirande ait repris ce journal il y a quelques années, certes, mais ce dernier doit le respect de son histoire à cet Hebdomadaire Républicain depuis 1887…

L’honneur ne s’achète pas, Monsieur Mirande, il se mérite.

 

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.