Hérault tribune : L'actu au quotiden dans tout l'Hérault
Droit

AGDE POLITIQUE - Retrait ou fusion de liste ? Les candidats n'ont pas les mêmes souvenirs des discussions

  Entre Thierry Nadal et Jean-Louis Cousin,  rien ne va plus ! Pour le premier, la campagne des municipales a redémarré avec son lot de fausses nouvelles, pour le second, il s'agit bien du premier qui travestit la réalité ! Les deux candidats à l'élection municipale agathoise, arrivés respectivement 2ème avec 28,39 % et 3eme avec 15,66% loin derrière […]

 

Entre Thierry Nadal et Jean-Louis Cousin,  rien ne va plus !

Pour le premier, la campagne des municipales a redémarré avec son lot de fausses nouvelles, pour le second, il s'agit bien du premier qui travestit la réalité !

Les deux candidats à l'élection municipale agathoise, arrivés respectivement 2ème avec 28,39 % et 3eme avec 15,66% loin derrière Gilles d'Ettore ( 47,20 %) ne sont manifestement plus du tout sur la même longueur d'ondes.

Retrait ou fusion ?

Tout a commencé quand Jean-Louis Cousin a affirmé dans nos colonnes que le large rassemblement des listes d'opposition qu'il prône depuis le début de la campagne, a été évoqué à plusieurs reprises avec Thierry Nadal. “Depuis le soir du 1er tour, nous sommes rencontrés 2 fois 2 heures avec Thierry Nadal. Il était très méfiant et à chaque fois, il a fallu que j'éteigne mon téléphone, il avait peur que je l'enregistre (rires). Dans un premier temps, il m'a suggéré de me retirer de la course mais cela n'était pas du tout envisageable compte tenu du potentiel de la force du RN sur la ville.” 

affirme Jean-Louis Cousin avant de poursuivre : ” Il est évident que Thierry Nadal ne peut pas gagner sans le soutien du RN, je lui ai alors proposé d'allier nos forces respectives afin de pouvoir aligner une équipe compétente et efficace, qui aurait eu une chance de l'emporter. Il n'y a pas de secret en politique, c'est en s'unissant que l'on gagne. Poussé par une majorité de ses colistiers, Thierry Nadal a fini par en convenir. Les négociations étaient même très avancées puisque nous étions tombés d'accord sur l'intégration de 5 membres de ma liste dans les 10 premiers dont 1, en l'occurrence moi-même, dans les 3 premiers. Il était d'accord sur ce principe et devait proposer cette grande union à la liste arrivée en 4eme position, celle de Bertrand de Pontual. Mais celui-ci s'est catégoriquement opposé à l'idée d'une large fusion, intégrant le RN. C'est lui qui a tout fait capoté. Comme je dis souvent, les extrémistes ne sont pas toujours ce que l'on pense !” prévient le leader du RN.

Thierry Nadal n'a pas le même souvenir de ces entretiens évoqués par Jean-Louis Cousin. ” La seule solution possible à mes yeux était le retrait de la liste de Jean Louis Cousin, je l’ai évoqué avec lui pour créer une alternative au mandat du maire actuel. Son refus a été catégorique ” indique le candidat déclaré sans étiquette qui n'évoque, à aucun moment, l'idée d'une fusion, qui pourtant nous a été confirmée par un membre de son équipe de campagne.

L'avis de Bertrand de Pontual 

Le leader de la liste soutenue par EELV et les forces de gauche a son petit avis sur le sujet. “Cette large fusion m'a été proposé par Thierry Nadal mais je lui ai même pas laissé terminer sa phrase. Mes valeurs sont à gauche et à ce titre, cette union mélangeant le RN était totalement impensable. Je m'y suis fermement opposé, je sais même comment on a pu me proposer une telle idée ! “soutient l'homme dont les convictions à gauche sont profondes et non négociables.

Une version qui viendrait donc confirmer celle de Jean-Louis Cousin. Ce dernier nous indiquait ce vendredi matin : ” je suis sidéré par la déclaration de Thierry Nadal, on en voit en politique mais là franchement, çà dépasse l'entendement. Ce docteur est amnésique, on s'est quand même vu 2 fois x 2 heures.  Pour parler de mon retrait, çà aurait été un peu long quand même ( rires)… On a négocié une fusion et on était d'accord sur le principe. Le seul point d'attente était de recueillir l'avis de Bertrand de Pontual. Quand celui-ci est revenu négatif, Thierry Nadal a changé radicalement d'avis et a nié toute idée de fusion, éloignant ainsi toute chance de victoire. Pour moi, ce n'est pas un patron ! Avec lui, c'est le dernier qui parle qui a raison ! Je lui ai même dit : ” Tu n'arrives même pas à gérer 35 colistiers, comment veux tu être à la tête d'une mairie de 1 000 employés ??

Une torpille visiblement peu goûtée par le docteur agathois. “Avec Jean-Louis, nous ne sommes pas sur la même longueur d'ondes, il a une vision politique des choses alors que moi, la politique n'est pas mon univers. Ma préoccupation, c'est les habitants de cette ville ! 

Voilà qui est dit !

Il y aura donc une triangulaire pour le 2nd tour des élections municipales agathoises qui aura lieu le dimanche 28 juin, sauf avis contraire du conseil scientifique en cas de reprise de la pandémie liée au covid-19.

 

Sur le même sujet :

AGDE POLITIQUE – Le mariage ” Nadal – Cousin” aura t-il lieu sur le perron de Mirabel ?

AGDE POLITIQUE – Pour Jean-Louis Cousin, “les extrémistes ne sont pas ceux que l'on pense !”

 

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.