Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

AGDE - PROJET DE VILLE ET CENTRE VILLE Réunion publique avec Henri COUQUET

 PROJET DE VILLE ET CENTRE VILLE Réunion publique avec Henri COUQUET Vendredi 31 mai…

 PROJET DE VILLE ET CENTRE VILLE
Réunion publique avec Henri COUQUET

Vendredi 31 mai 19h, Maison du cœur de ville


Dans un communiqué intitulé « Pensons au centre ville », j’ai récemment écrit : « Faut-il accepter la dégradation du centre ville comme un phénomène inéluctable, ou bien alors, faut-il réellement affronter celui-ci pour trouver de véritables moyens de donner une nouvelle vie, un avenir meilleur au centre ville? ».

Bien sur, vous avez deviné mon opinion. Je pense qu’il faut lutter contre ce processus d’appauvrissement. Je pense même que cela devrait être le devoir de tout élu. Evidemment, nous avons tous constaté que nous assistons à une évolution classique des centres villes. Nous savons tous que cela découle principalement de l’étalement de l’habitat en zones pavillonnaires ces dernières décennies, ainsi que de l’installation des grandes surfaces commerciales en périphérie avec du stationnement facile et gratuit pour les voitures, voitures qui ont grandement contribué à cette révolution urbaine. Chez nous, ce phénomène est d’autant plus sensible que la périphérie, accueillant actuellement tous les « services » commerciaux, bancaires ou administratifs, se trouve de fait au centre géographique de notre commune, au cœur de l’ « archipel » Agde, Cap, Grau. Cela contribue fortement à l’aggravation d’une délocalisation davantage marquée, générant une difficulté encore plus grande que dans d’autres villes.

Face à cette situation plutôt démoralisante, il est coutumier d’entendre « on n’y peut rien ! », « le centre est perdu ». Nous devons pourtant réagir. Il existe de fortes raisons à cela. Tout d’abord, il ne serait pas honorable d’abandonner  la population du centre ville, ses commerçants et artisans, ainsi que ses écoles victimes de fermetures de postes depuis trois ans consécutifs. Il serait bien malheureux de délaisser l’héritage que nous ont laissé les anciens, l’environnement de notre patrimoine historique. Il n’est jamais bon d’oublier ses racines. Ce n’est pas notre intérêt non plus, même sur un simple plan économique et financier. L’impact négatif sur la fréquentation touristique globale ne manquerait pas à terme. La gestion de quartiers déshérités, avec toutes ses incidences collatérales, deviendrait de plus en plus difficile. L’entretien des lieux retardé deviendrait inévitable à moment donné, et alors avec un coût beaucoup plus élevé, car dans un environnement davantage dégradé. Au final, même le prix en serait supérieur pour le contribuable agathois.

Et pourtant, on ne peut pas dire que rien n’ait été fait pour le centre. Des investissements relativement nombreux ont été réalisés par les municipalités successives. Malgré cela, le glissement n’a pas été enrayé. Il faut donc du nouveau. Probablement les investissements ont-ils été trop statiques. Nous devons trouver de nouveaux chemins à l’avenir de notre centre ville. Celui-ci doit rester attaché au reste de la commune. L’abandon d’une partie de notre « archipel » déteindrait sur les autres quartiers. Tout est lié. Notre avenir est commun.

A son actif, à l’instar des monuments, notre centre ville est un potentiel. Comme tout centre historique il est unique et irreproductible. Ca ne s’invente pas, c’est le résultat d’une longue histoire. Il présente a priori un intérêt particulier, un attrait touristique, un but de promenade et donc cet atout  peut être intelligemment exploité pour le bien de l’ensemble de notre commune. Nous aborderons ces questions, et bien d’autres, de plein pied avec vous, lors d’une réunion publique organisée à la Maison du cœur de ville, le vendredi 31 mai à 19h. Je vous y invite cordialement.

Henri COUQUET, conseiller municipal indépendant, « Agde Gagnant »

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.