Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

AGDE - RYTHMES SCOLAIRES : Pour des états généraux de l’éducation par Fabrice MUR

RYTHMES SCOLAIRES : Pour des états généraux de l’éducation à AGDE   La réaction épidermique…

RYTHMES SCOLAIRES : Pour des états généraux de l’éducation à AGDE

 

La réaction épidermique et polémique de M. D’ettore qui prend en otage la réforme des rythmes scolaires, démontre une fois de plus que nous sommes là dans une démarche politicienne, bien loin de la fonction d’un maire que nous voyons décidément en incapacité de prendre de la hauteur sur de tels sujets.

Déjà, il faut rappeler à M. D’ettore que ce dossier avait été ouvert en 2009, par le précédent ministre Luc Chatel qui avait réuni une conférence sur les rythmes scolaires, avec une large consultation dans le pays et le rendu de deux rapports sur ce sujet, concluant tous à une nécessaire réforme.

Fondamentalement, il est utile de rappeler ici que l’idée de base de la réforme des rythmes scolaires, est que l’éducation constituela priorité du pays et que l’argent mis dans l’école est un investissement et non une dépense.

De plus, il s’agit de la santé de nos enfants : parents, professeurs, experts, élus, sont d’accord pour reconnaître qu’il faut raccourcir la journée de classe, mieux répartir sur la semaine les 24 heures hebdomadaires de cours. Le décret prévoit ainsi à 5h30 maximum le temps de classe par jour, soit 45 minutes de moins qu’aujourd’hui. Ce temps de classe perdu étant reporté au mercredi matin.

Aujourd’hui, nous sommes dans la phase de concertation et il est normal que les enseignants s’expriment sur ce sujet, d’autant qu’ils ont été terriblement malmenés depuis plus de 10 ans par une destruction en règle du système de formation, des réductions d’effectifs,…

Nous pensons qu’au plan local, nos élus s’honoreraient en lançant un grand débat citoyen sur la question pour voir comment nous pourrions ensemble mettre en œuvre cette réforme pour le profit de nos enfants. Je propose d’organiser des états généraux en Agde sur cette question, en invitant nos associations, nos enseignants, nos administrations, autour d’une table pour faire avancer ce projet. Oui, il serait bon et utile que nous puissions profiter de cette phase de concertation pour construire un projet partagé.

 

Un fond de 250 millions d’euros a été mis en place pour soutenir les municipalités dans cette mise en place d’une vraie politique péri éducative. Sachons-nous inscrire dans cette dynamique au lieu de prendre ce dossier comme alibi pour annoncer de futures augmentations d’impôts dues à une mauvaise gestion financière de la commune.

Vraiment, ce sujet mérite plus de hauteur de vue, davantage de recherche de consensus et de dialogue avec chacune des parties.
Tous les points de vue sont audibles, dans la mesure où ils sont constructifs et vont dans le sens de l’enfant et de son éducation.

Je vous propose de faire le pari du dialogue et de la réussite pour nos enfants, nos enseignants et pour que gagne Agde.

Chiche M. D’ettore !

 

Fabrice MUR

Président d’Agde à Venir

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.