Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

AGDE - SAUVÉE IN EXTREMIS DU SUICIDE PAR LES POLICIERS AGATHOIS

Il est 21 h 30 lundi soir lorsque qu’une femme dévastée par  l'angoisse se…

Il est 21 h 30 lundi soir lorsque qu’une femme dévastée par  l'angoisse se présente au commissariat d’Agde pour évoquer la volonté de sa mère de se suicider en se jetant sous les rails d’un train. Un message d’adieu non équivoque a été trouvé à son domicile  indiquant un passage à l’acte imminent.
 
La coopération entre les policiers  nationaux et municipaux aura été d’une efficacité et d’une rapidité exemplaire. 
A peine notée la marque , la photo du véhicule et la photo de la désespérée, un appel radio  est lancé à tous les équipages disponibles. Une répartition des zones  permettra aux différents secours de quadriller toutes les zones susceptibles d’être le théâtre macabre de ce drame. 
Police NATIONALE  et BAC ( Brigade Anti Criminalité ) sont envoyés à la gare d’Agde et sur la direction de VIAS,  Police SECOURS scrute les abords de la route de Bessan, pendant que la Police MUNICIPALE scrute la voie entre AGDE et SETE.
 
Un équipage signale la  voiture de la désespérée retrouvée vide quelques minutes rue de  la digue. L‘inquiétude est croissante.
 
Parallèlement, les policiers restés au commissariat d’Agde déclenchent une recherche par géolocalisation auprès de tous les opérateurs téléphoniques pour repérer la désespérée.
21 h 55 l’opération se complique le signal d’alarme du passage à niveau la gare d’Agde retentit.L’arrivée imminente d’un train rapide est annoncée.
 
Les policiers demandent par radio à la gare d’Agde d’alerter le train avant son arrivée et de signaler le danger . 
 
Au même moment un équipage de la POLICE MUNICIPALE  alerte toutes les patrouilles,  ils viennent d’apercevoir une femme prostrée assise sur la voie, tenant l’urne funéraire de sa mère contre elle, et attendant manifestement le moment fatal.
 
Prise immédiatement en charge par le SMUR et les SAPEURS POMPIERS d’AGDE la  désespérée sera conduite au centre  au service psychologique du CENTRE HOSPITALIER DE BEZIERS
 
Un fait divers au dénouement heureux grâce à  la maitrise des forces de l’ordre et de sécurité publique agathoise qui par la rapidité de leur intervention auront réussi  in extrémis à éviter un drame
 
HERAULT TRIBUNE  ©
Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.