AGDE - SETE - Gilles D'ETTORE : Avant J'étais INELIGIBLE ! Mais ca c'etait avant !

Cela ne va pas changer grand chose à la physionomie du paysage politique local…

Cela ne va pas changer grand chose à la physionomie du paysage politique local mais force est de constater que le tandem que formait  Gilles D'ETTORE et François COMMEINHES aurait bel et bien été invalidé en cas de victoire

François DORE, en fin limier de la presse Sétoise avait  judicieusement déterré le '” Pot aux roses ” entre les deux tours de la dernière élection législative et  avait pris de court toutes décisions administratives ou constitutionnelles en affirmant  comme acquise la décision qui vient d'être rendue aujourdhui.  ( Voir le quotidien régional de juin 2012 )
Force est de constater que son esprit visionnaire avait eu raison du luxe de précaution désengagées  d'autres de ses confrères qui  ne souhaitaient pas préjuger de l’orientation  du glaive et de la balance de la Justice en période électorale.

Le Conseil constitutionnel a en effet annulé, jeudi, l'élection de deux députés, l'UMP Patrick Devedjian et le centriste Henri Plagnol, pour non-respect du code électoral. 

Voir la décision du Conseil Constitutionnel

Les deux députés avaient pour leur part été élus dans les même conditions que l'auraient été Gilles D'ETTORE et François COMMEINHES  si un certain Sébastien DENAJA n'était venu brouiller la carte électorale.

Élus en juin dernier les deux députés invalidés avaient tous deux comme suppléant un élu déjà suppléant d'un sénateur : Le cas est parfaitement identique à celui du tandem HERAULTAIS ..

“L'article L.O. 134 du code électoral interdit à un remplaçant d'un sénateur ou d'un député d'être remplaçant d'un candidat à l'Assemblée nationale”. “Constatant le non-respect de cette disposition, le Conseil a procédé à l'annulation des opérations électorales dans les deux circonscriptions”. 

Malgré l élection de Sébastien DENAJA , France JAMET , la candidate Front National arrivé en troisième position avait déposé un recours devant le conseil constitutionnel en dénonçant ” l' Imposture ” qui aurait selon elle faussé le scrutin. Le Conseil  l'avait débouté (Décision 2012-4595 AN) en ne se prononçant pas sur le fond mais en confirmant l'élection de Sébastien DENAJA en regard de l'écart important de voix qui n'aurait pas entaché le résultat final de l élection.

Voici donc un épilogue qui vient apporter un démenti formel aux affirmations du candidat Gilles D'ETTORE qui se défendait par l'intermédiaire de son conseil  Francois SCHEUER en Juin 2012 sur l'antenne de France 3 ..

A l'approche des futures échéances électorales et afin d'éluder ce qui reste le seul échec de sa carrière Gilles D'ETTORE pourra désormais   commenter avec humour cette décision de justice à la maniére d'une publicité visionnaire :   Avant J étais INELIGIBLE :     Mais ça  c'était avant !


Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

 

logo hje

 

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.