L'actu au quotiden dans tout l'Hérault.
Faits divers / Insolite

AGDE – TRAFIC DE DROGUE - Une prise historique pour les policiers agathois !

AGDE – TRAFIC DE DROGUE – Une prise historique pour les policiers agathois ! L ‘affaire a fait grand bruit en ville d’Agde ce Mardi 18 avril 2017 lorsqu’au lever du jour des dizaines de  policiers  ont investit le cœur de ville. Un dispositif impressionnant  De mémoire d’agathois, on avait rarement vu une opération de police d’une telle […]

AGDE – TRAFIC DE DROGUE – Une prise historique pour les policiers agathois !

L ‘affaire a fait grand bruit en ville d’Agde ce Mardi 18 avril 2017 lorsqu’au lever du jour des dizaines de  policiers  ont investit le cœur de ville.

Un dispositif impressionnant 

De mémoire d’agathois, on avait rarement vu une opération de police d’une telle ampleur impliquant plus de 60 policiers dont des membres du RAID, plusieurs  équipages de brigades cynophiles dont un de la Gendarmerie Nationale.

Une opération qui prend sa source lorsqu’un agathois très défavorablement connu des services de police est remis en liberté après avoir purgé une peine de prison de 2013 à fin 2015. 

Avisé de sa sortie par les  services pénitentiaires l’individu était sous haute surveillance depuis Janvier 201. De forts soupçons de trafic de stupéfiants pèse depuis plusieurs mois sur ce délinquant récidiviste.

Une affaire de longuement préparée.

 Afin de parvenir à un résultat conséquent en réunissant suffisamment de preuves pour permettre l’incarcération des auteurs et mettre un terme au trafic, les policiers sous le commandement de Madame  la Commissaire Charlotte NOUET procèdent tout d’abord à l ‘interpellation de très nombreux consommateurs. 

18 d’entre eux seront ainsi entendus  et poursuivis pour détention et usage. Mais le principal but de ces interpellations et de remonter la filière jusqu'à la source agathoise du trafic.  D ‘investigations en croisements d’informations,  les policiers identifient  avec précision le lieu du trafic situé dans une  petite ruelle du cœur de ville à quelques mètres de la Maison des Savoirs.

«  LE BLOC » une adresse repère pour les consommateurs agathois.

Le lieu, dont nous tairions l’adresse exacte pour préserver la quiétude des riverains, avait ses habitués. De fidèles consommateurs venaient en effet s’approvisionner au «  BLOC »  devenu une enseigne informelle et une adresse «  recommandée » pour adeptes de paradis artificiels. Un mini supermarché du stupéfiants où l’on trouvait à la demande, cigarettes de contrebande, cocaïne, herbe ou résine de  cannabis.

La surveillance et les investigations s’accentuent alors pendant qu’un dispositif technique est mis en place. De nombreuses écoutes téléphoniques sont diligentées.  Le mode opératoire des transactions est décrypté.
A l‘étage, se trouvait une porte palière desservant plusieurs appartements, premier barrage anonyme d’une transaction ou l’on passait préalablement commande … en montrant patte blanche avant de réaliser une furtive transaction sur un palier anonyme.

Les enquêteurs ont alors assez d’éléments à charge, l’intervention est programmée pour le 18 Avril.
Une vigilance particulière est observée car les policiers s’attendent  a un arrestation musclée. Le principal suspect  est un individu dangereux particulièrement violent, incarcéré en 2013 pour avoir braqué des policiers agathois. Il est  de surcroît soupçonné d’être armé. 

Un important effectif est donc déployé et de nombreux policiers sont cagoulés pour procéder a ces interpellations multiples et simultanées. 
16  perquisitions sont engagées. Elles engendrent 10 interpellations dans un cœur de ville stupéfait par l’importance du dispositif. 
Une opération qui ne passe pas inaperçue : le cœur de ville est en émoi, le commissariat en effervescence, submergé par le nombre des interpellés, des procédures à engager et  des membres des familles des suspects venus s’enquérir du devenir de proches.  

Cerise sur le gâteau la période électorale bat son plein et le service des procurations  du commissariat ne désemplit pas !

Une prise record : 25 kg de stupéfiants, des armes et des espèces saisies

Une opération impressionnante qui fera date dans l’histoire de la police agathoise.
 Au «  BLOC   »  c’est déjà la première prise : Au dessus de l’ascenseur dans un petit meuble à tiroirs, une sorte de présentoir  contenant des sachets de stupéfiants conditionnés : 1,145 kgd’herbes, 110 grammes de cocaïne, 1,5 kg de résine de cannabis et 1 pistolet de calibre 635 et son chargeur… .
Dans un des appartements perquisitionnés  les policiers découvrent une caméra de vidéo surveillance qui permettait d’observer les allées et venues de la « clientèle ». 

 Cette première prise conséquente sera suivie d’une seconde plus «  stupéfiante »  encore ! Au second étage  dans un appartement équipé  d’un vélux plusieurs gros sacs noirs sont stockés sur le toit de l’immeuble.   La surprise est de taille : 19 kg d’herbes sont saisis 3,9 kg de résine de cannabis, quelques grammes de cocaïne et un carton de cartouches de cigarettes.  

Plus de 130 000 € de butin. 
Au domicile du principal suspect les enquêteurs découvriront 7 250 € d’argent liquide quelques grammes de cannabis,  un fusil à pompe assorti de  5 cartouches,  4 immenses téléviseurs écrans plats flambants neufs équipés de home cinéma et des factures pour 8 750 € de meubles divers récemment acquis !

Sur les 10 interpellations initiales,  3 suspects ont été déférés ce vendredi au parquet de Béziers, 2 sont incarcérés en détention provisoire, 1 suspect est placé sous contrôle judiciaire avec jugement au 5 juillet prochain, 1 autr , mineur au moment des faits sera convoqué devant le juge pour enfants au tribunal de Béziers. 

Une belle affaire qui aurait pu échouer .. 

Début Février les fonctionnaires de police sont sur le pied de guerre, l’opération est programmée  lorsque le fruit de plusieurs mois d’un travail de longue haleine est mis a mal par l’inconscience de l’auteur d’une page FACEBOOK   «  Agde qui fait la loi » .
La page dénonce publiquement  le trafic et  en signale l’adresse. Le commissaire Charlotte NOUET  a alors le moral en berne. L’affaire publiquement dénoncée l’intervention est vouée à l’échec. Plutôt que de réagir inutilement pour un butin certainement envolé, les policiers font preuve de patience ..  .. La page Facebook fait long feu, les lieux reprennent vie,  les habitudes et le trafic se réinstallent  jusqu'à ce 18 avril à 6 heures du matin..

Une bien belle opération, à mettre à l’actif  d’un long travail de terrain des policiers agathois et un coup de filet  qui devrait freiner pour quelques temps le trafic  de stupéfiants sur la commune d’Agde.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.