AGDE - TRAIT D’UNION/BINDESTRICH - Une des traditions allemandes : OKTOBERFEST ou fête de la bière

La fête de la bière a lieu chaque année à Munich. Elle débute le…

La fête de la bière a lieu chaque année à Munich. Elle débute le premier samedi suivant le 15 septembre à midi et se termine le premier dimanche d’octobre. Elle dure donc de 16 à 18 jours.

Elle se déroule sur un terrain de 42 hectares sur le site de Theresienwiese (Prairie de Thérèse), le raccourci en bavarois est : « en die Wiesn ».
C’est la plus grande fête foraine du monde.
Elle a été créée le 17/10/1810 pour le mariage du futur roi Louis 1er de Bavière avec la princesse Thérèse de Saxe Hildburghauser le 12/10/1810.
Elle existait auparavant sous une autre forme, uniquement pour écouler les stocks de bière.
A noter que cette fête n’a pas eu lieu de 1939 à 1945, en raison de la seconde guerre mondiale.

Elle débute par un défilé de plus de 8.000 personnes en costume traditionnel : culotte de peau pour les hommes, robes à manches bouffantes et tablier de couleurs vives (Dirndl) pour les femmes.
La fête a lieu sous des tentes, avec bière et musique. 6 millions de litres de bière sont débités tous les ans.
14 tentes géantes et décorées et d’autres tentes plus modestes sont disposées dans les « jardins à bière » (Biergarten). Les tentes sont ouvertes de 10 H à 23 H 30. L’entrée est gratuite. La bière est servie dans des « Mass » ou chopes d’un litre. Les chopes appartiennent aux brasseurs, il est interdit de les emporter.
Pour accompagner tout cela, les orchestres jouent des chansons et de la musique bavaroise traditionnelle. Le public se tient debout sur les bancs et reprend les chansons en chœur. Chaque possède un orchestre, nommé « Kapelle ».

La tradition veut que 12 coups de canon soient tirés pour l’ouverture de la fête. A midi, le maire de Munich tire la première bière du premier tonneau en déclarant « o’ zapft is » (la bière est tirée).
Seules les brasseries munichoises ont le droit de vendre de la bière sur la Wiesn, elles doivent suivre le « Reinheitsgebot » (loi de pureté) datant de 1516, étendu à toute l’Allemagne en 1906.
Les ingrédients autorisés sont l’orge, le houblon et la levure.

Attractions : la grande roue, Hexenschenkel (littéralement Balance de la Sorcière), Rutsch (Tobogan), Teufelrad (roue du diable), Schicht (magie), Pitt’s Todeswand (mur de la mort de Pitt), Olympia Looping (montagnes russes), Krinoline (Carrousel dont la structure rappelle les robes à crinoline).

Gastronomie : les plats traditionnels sont :
Hendl (poulet), Schweinebraten (rôti de porc), Schweinshaxe (brochette de porc), Steckerfisch (brochette de poisson) Würstl (saucisses), Brezn (Bretzel), Knödel (quenelle), Kasspatzn (nouilles au fromage), Reiberdatschi (galettes de pommes de terre), Sauerkraut (choucroûte), Obatzde (fromage à pâte fraîche), Weisswurst (saucisse blanche)….
 
                                                    Ein Prosit, ein Prosit der Gemütlichkeit
                                                            Oans – zwoa – drei – Gsuffa !

 
C’est ainsi que l’on trinque en Allemagne depuis 1898.

Contacts : Trait-d’Union/Bindestrich
– T° 06 29 22 10 03
– Courriel :
trait-dunion.bindestrich@hotmail.fr

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.