L'actu au quotiden dans tout l'Hérault.
Economie

AGDE - Un chantier d'envergure internationale va s'installer à la Tamarissière

C'est le genre de projet susceptible de faire rêver les grandes métropoles européennes mais c'est à Agde et plus précisément à la Tamarissière qu'une entreprise dotée d'un rayonnement international va s'implanter d'ici 2021. Le fruit d'une rencontre entre deux hommes D'un coté, il y a un constructeur historique de yachts, la société bordelaise Construction Navale Bordeaux dirigée par Olivier […]

C'est le genre de projet susceptible de faire rêver les grandes métropoles européennes mais c'est à Agde et plus précisément à la Tamarissière qu'une entreprise dotée d'un rayonnement international va s'implanter d'ici 2021.

Le fruit d'une rencontre entre deux hommes

D'un coté, il y a un constructeur historique de yachts, la société bordelaise Construction Navale Bordeaux dirigée par Olivier Lafourcade. Depuis 1987, cet entrepreneur conçoit de A à Z des yachts de 18 à 60 mètres, en aluminium ou en composite high tech, à voile ou à moteur. En 30 ans, plus de 100 unités ont été livrées à des yachtmen avertis et amateurs de luxe.

D'un autre, Sylvain Pereyre à la tête de l'entreprise capagathoise Sud Croisière. Spécialisée dans l'entretien et la réparation de voiliers et yachts, cette société d'une trentaine de salariés est reconnue au niveau international pour son savoir faire. Elle est également agent du fabricant bordelais et de leurs principaux chantiers en France pour le service après vente. Mais les deux hommes se heurtent à un problème. Les bateaux qui sortent des ateliers CNB sont des grands formats (18 à 60 mètres) et peu de ports sont capables de les accueillir. ” Au Cap d'Agde, nous sommes bloqués aux unités de 66 pieds, soit 21 mètres de long, les infrastructures du port du Cap d'Agde (tirant d'eau et grue) ne permettent pas d'aller au delà. On est limité et obligé d'envoyer ces bateaux sur d'autres grands pôles nautiques comme Barcelone ou Monaco alors que nous avons le savoir-faire localement.”

Une idée de génie

En 2018, les deux hommes ont une idée de génie :  ” Un jour de printemps où je venais rendre visite à Sylvain au Cap d'Agde, mon attention est attirée par les terrains de la Tamarissière située en contre bas du pont de la RD 612 qui enjambe l'Hérault. La situation est idéale : situé au bord de l'Hérault, l'accès dispose d'un tirant d'eau important et le site est classé au PLU ( Plan Local d'Urbanisme) comme destiné à l'activité nautique”. Les deux visionnaires décident de creuser la piste, d'autant que le terrain en friche est régulièrement envahi illégalement par un campement important de gens du voyage, peu valorisant aux portes de la plus grande station balnéaire de France. 

Après deux ans d'études et de concertation avec différentes institutions dont la ville d'Agde et l'Architecte des Bâtiments de France, le projet baptisé “YACHT WORKS” est en passe de voir le jour.

L'accueil et l'entretien d'unités de luxe de plus de 40 mètres

Sur une unité foncière de 26 000 m2, le futur site qui a déjà fait l'objet d'un permis d'aménager accordé en 2019 par la mairie d'Agde va permettre l'accueil d'unités de plus de 40 mètres, à voiles et à moteur grâce à l'aménagement d'une darse de 12,50 mètres de large.

Un potentiel de 150 emplois directs et indirects

Pour le territoire qui connaît un taux de chômage important, ce type de projet est une aubaineEntre les emplois directs et les emplois indirects liés à la sous-traitance, le chantier va développer prés de 150 emplois“.   Il s'agira notamment du gros entretien de ces unités de grande plaisance, cela passe par la motorisation, mais également l'électricité, l'aménagement intérieur, les boiseries, les peintures, le remplacement des mats en carbone, sans compter l'accueil sur plusieurs semaines des équipages souvent au nombre d'une dizaine par bateau. Les hôtels et restaurants devraient donc bénéficier de cette opportunité unique tout comme les détaillants de produits locaux. ” Une fois le bateau remis à neuf, il partira certainement pour un long périple en Méditerrannée et avant de partir, il faut remplir les frigos, regarnir la cave à vins, changer la vaisselle, ” précise Sylvain Pereyre qui voit là, une belle occasion de donner un coup de fouet à l'ensemble de l'activité économique de l'agglomération Hérault-Méditerrannée.

Les riches propriétaires souvent essentiellement européens, allemands, anglais et belges pourront également bénéficier des lignes directes avec leur pays desservis par l'aéroport Béziers Cap d'Agde situé à une dizaine de kilomètres et de la ligne TGV à proximité immédiate en gare d'Agde.

Nul doute que ” Yacht works” et ses deux créateurs n'ont pas fini de marquer les esprits et surtout l'économie locale avec des activités multiples, qualifiantes, pérennes et non délocalisables.

Qui dit mieux ?

 

 

 

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.