AGGLO BEZIERS - Ancienne cité Million - Démolition du dernier immeuble

L'HABITAT EST UNE URGENCE HUMAINE QUI GUIDE NOTRE ACTION PUBLIQUE L’habitat, plus qu’une priorité…

L'HABITAT EST UNE URGENCE HUMAINE QUI GUIDE NOTRE ACTION PUBLIQUE

L’habitat, plus qu’une priorité sociale est une urgence humaine. Trop de citoyens vivent dans des conditions indignes de notre République. L’accès au logement pour tous, à un habitat digne, doit guider l’action publique.

L’Agglo a les moyens de le faire, sur ses fonds propres et en attirant des aides de l’Etat et de la Région notamment. Nous le faisons. C’est la marque d’une volonté politique forte, pérenne, au service d’une vision globale d’aménagement, pour recréer du lien et redynamiser les secteurs abandonnés.

Je ne veux plus que nos citoyens survivent. Je veux qu’ils vivent !

Frédéric LACAS,
Président de la Communauté d’agglomération Béziers Méditerranée

AA

 L’ACTU DU JOUR

DÉMOLITION DU DERNIER IMMEUBLE DE L’ANCIENNE CITÉ MILLION

Ce 20 juin 2016, avec la démolition du dernier immeuble de l’ancienne Cité Million, une nouvelle page se tourne dans la vie de ce quartier de Béziers. Finies les six barres de cinq étages, construites dans les années 50, aux façades et cages d’escalier d’un autre âge. De nouvelles résidences, confortables, accessibles, inscrites dans des espaces verts propices à la convivialité, sortent déjà de terre. Cette vaste opération de requalification urbaine, permettant la reconstruction de 280 logements sociaux collectifs, nécessitera au total 34,5 millions d’euros. Forte de sa politique en faveur de l’habitat pour tous, l’Agglo finance 4,2 millions d’euros en fonds propres.

L’AGGLO FINANCE 4,2 MILLIONS D’EUROS EN FONDS PROPRES

BB

LE PROJET

 – UNE CITE DEVENUE VETUSTE

Construite dans les années 1950, la Cité Million ne répondait plus du tout aux normes d’habitabilité, de confort et d’accessibilité actuelles. Impossible par exemple d’installer des ascenseurs dans ces six barres de cinq étages. Les personnes handicapées ne pouvaient pas y parvenir. Devant l’ampleur des travaux qu’ils auraient été nécessaires de réaliser pour procéder à une réhabilitation, l’Agglo Béziers Méditerranée a décidé d’engager une opération de démolition-reconstruction.

 – 280 LOGEMENTS RECONSTRUITS

Un logement démoli, un logement reconstruit, c’est la règle que s’est fixée l’Agglo Béziers Méditerranée. L’offre de logements est ainsi maintenue au même niveau, avec des prestations supérieures, répondant aux exigences de confort les plus récentes. Au cœur de ces nouveaux immeubles, les espaces verts seront privilégiés et un mail traversant permettra aux piétons de profiter de ces coins de verdure.

 – AU PROFIT DE L’ÉCONOMIE LOCALE

Les travaux ont dans un premier temps consisté en la démolition de trois bâtiments de 131 logements, du côté du Lycée Jean-Moulin. Les trois bâtiments de 149 logements qui donnent sur le boulevard du Maréchal Leclerc ont été à leur tour démolis en 2016. Les 280 habitations détruites, puis ressorties de terre porteront des noms de philosophes grecs comme Aristote, Socrate ou Pythagore. « C’est un projet essentiel, de grande qualité. Tous les appartements sont accessibles aux personnes à mobilité réduite. L’Agglo a investi plus de 4,2 M€ dans cette opération, dont une grande part bénéficie aux entreprises locales », a salué Frédéric Lacas, Président de l’Agglo. Priorité a été donnée aux entreprises locales.

DD

L’AMBITION

DES LOGEMENTS DIGNES, UNE URGENCE HUMAINE

« L’habitat, plus qu’une priorité sociale est une urgence humaine. Façades délabrées, cages d’escaliers délaissées, intérieurs insalubres : les pouvoirs publics ne doivent pas fermer les yeux sur une réalité criante. J’en ai assez de voir des citoyens vivre dans des conditions indignes de notre République. Avec la création d’emplois, l’accès de tous à un logement digne doit guider l’action publique, ici comme ailleurs.

Partout, dans les quartiers et les villages, l’Agglo Béziers Méditerranée investit dans la requalication et le développement du parc immobilier public et privé.
Avec les aides à la pierre et les financements propres, avec les subventions de l’État obtenues via le contrat de ville, l’Agglo dispose de moyens pour y parvenir.

Mais l’argent ne fait pas tout. Il faut une volonté politique forte, mise au service d’une vision globale d’aménagement, pour recréer du lien et redynamiser les secteurs abandonnés. »

Frédéric Lacas,
Président de l’Agglomération Béziers Méditerranée, Maire de Sérignan.

EE

LE CALENDRIER

L’opération de démolition-reconstruction de la Cité Million se déroule en deux étapes.

Une première phase concernant les bâtiments Aristote, Héraclite, Pythagore et Thalès, du côté du Lycée Jean- Moulin, soit 131 logements :

• démarrage des démolitions : en août 2014

• démarrage des constructions : en mars 2015

• livraison des logements : en fin d’année 2016

Une seconde phase concernant les bâtiments Socrate et Zénon, du côté du boulevard Maréchal Leclerc et de la rue Jacques Garrigues, soit 149 logements :

• démarrage des démolitions : en août 2016

• livraison des logements : en fin de premier trimestre 2018.

FF

LES FINANCES

UNE OPERATION DE REQUALIFICATION URBAINE DE 34,5 MILLIONS D’EUROS :

Caisse des dépôts et consignations (prêt) : 29 175 000 euros

Etat (aides à la pierre via l’Agglo Béziers Méditerranée) : 659 000 euros

GRDF -Gaz réseau distribution France (subvention) : 67 000 euros

Région (subvention) : 450 000 euros

Agglo Béziers Méditerranée (fonds propres) : 4 226 000 euros

Coût global : 34 578 000 euros

ZOOM SUR LE FINANCEMENT PAR L’AGGLO :

L’Agglo Béziers finance 4,2 millions d’euros en fonds propres et 659 000 euros au titre des aides à la pierre de l’Etat :

• Aide forfaitaire – fonds propres Agglo : 2 800 000 euros

• Aide surcharge foncière – fonds propres Agglo : 1 426 000 euros

• Fonds Etat versés par l’Agglo (délégation aides à la pierre) : 659 000 euros

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.