Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

AGGLO BEZIERS - CABM - AVANT-PROPOS DELIBERATION 191

Avant de laisser à Bernard Auriol le soin de présenter la délibération N°191, je…

Avant de laisser à Bernard Auriol le soin de présenter la délibération N°191, je souhaite apporter quelques précisions nécessaires sur notre projet d'entrée ouest de Béziers qui a été, je le rappelle, voté l'unanimité.

Ayant eu connaissance de la délibération que s'apprête à faire voter le maire de Béziers par son conseil municipal ce lundi 17 juillet, il me semble en effet important de faire une petite mise au point.

Depuis 2012, les services de l'agglomération travaillent sur le schéma de secteur Ouest en appréhendant l'ensemble des fonctionnalités urbaines existantes, c'est-à-dire l'habitat, la circulation, les transports, les modes doux, etc.

Ce schéma exprime une ambition forte : rééquilibrer le développement urbain en redonnant vie, identité et connexions au quartier du Faubourg.

Ce travail à court, moyen et long terme s'est effectué en coordination avec le projet de Fonséranes que nous venons d'inaugurer et qui va entrainer de toute évidence un surplus de circulation sur le secteur.

Le 4 juillet 2014, prenant en considération le changement de municipalité sur Béziers et le changement de présidence à la Communauté d'agglomération, j'ai réuni un groupe de travail associant la ville et l'agglo pour mettre en commun l'ensemble des documents, études et projets existants. Nous avons alors fixer un premier calendrier d'actions par hiérarchisation des priorités.

C'est sur cette base que nous avons voté à l'unanimité le 21 mai 2015 un projet de territoire stipulant précisément en page 62 les objectifs suivants :

• valoriser le paysage urbain de caractère et les caractéristiques naturelles de cette entrée de ville.

• sécuriser le quartier du Faubourg.

• fluidifier la circulation et réduire les nuisances routières par une rationalisation des tracés des routes.

• assurer une continuité entre le site de Fonséranes et l’Acropole par un aménagement ou un équipement spécifique direct et rapide.

Dans ces termes exacts, notre projet de territoire stipule que le projet consiste à valoriser le rôle de « rotule urbaine » du quartier du Faubourg entre le centre historique de Béziers et le site de Fonseranes, par la réappropriation de ce quartier en déshérence. Le tout autour de deux axes :

• l’aménagement de l’entrée ouest avec un programme de requalification du bâti et des espaces publics du quartier du Faubourg grâce à une opération programmée d’amélioration de l’habitat thématique

• l’aménagement d’un lien entre le site de Fonséranes et l’Acropole fortement valorisable, favorisant la diffusion des visiteurs vers le centre ville (funiculaire, ascenseur, navette au design innovant…).

Pour faire avancer le projet, j'ai réuni un comité de pilotage le 9 juillet 2015, en présence du maire de Béziers et de ses équipes, du vice-président à l'aménagement, de la direction générale de Viaterra et des équipes techniques de l'agglo. Puis nous nous sommes réunis en bureau communautaire le 26 octobre 2015.

Dans ces deux instances, nous avons acté communément un certain nombre d'actions déclinées en un plan programme voirie (avec la voie pénétrante notamment), un plan d'action mobilité (avec le BBNS, l'étude téléphérique, modes doux, navette express et navette fluviale), un lien Fonséranes-Acropole et la poursuite du traitement de l'îlot port notre dame (avec les acquisitions foncières, les opérations de démolition et l'aménagement du quai en continuité du site de Fonséranes).

Du point de vue financier, nous avons voté unanimement un budget 2016 et une autorisation de programme n°23 sous l’appellation « Entrée Ouest » d'un montant de 14 558 000 € TTC avec trois opérations inscrites :

• l'aménagement de la voirie avec la voie pénétrante pour 2 800 000 €.

• le traitement de l'ilôt Port-notre-dame avec les acquisitions, les démolitions et l'aménagement du quai pour 3 002 000 €.

• la liaison Fonséranes-Centre ville incluant elle-même trois actions : le traitement espaces publics pour 356 000 €, la liaison aérienne par cable pour 6 millions d'euros et la liaison St Jacques-Acropole par les remparts avec un fonds de concours d'1 millions d'euros.

Prenant en compte les évolutions de demandes de la ville de Béziers tout en me portant garant du cadre budgétaire prédéfini, j'ai réuni un nouveau comité de pilotage le 22 septembre 2016 en présence de ces mêmes personnes.

Ensemble, nous avons tous validé la programmation suivante avec les montants TTC suivants :

• la mise en place dès cet été d'une navette express Fonséranes centre-ville à la charge unique de l'agglomération.

• un plan de circulation avec une voie pénétrante et un anneau de desserte d'entrée ouest estimé à 7 986 000 euros TTC dont 7 176 000 euros à la charge de l'agglomération et 810 000 euros à la charge de la ville.

• le lancement d'une étude de faisabilité technique, financière et administrative pour la réalisation d'un mode de liaison par cable aérien entre Fonséranes et le centreville de Béziers pour 167 000 euros TTC à la charge unique de l'agglomération.

• l'aménagement d'une liaison en modes doux entre Fonséranes et l'acropole pour 8 586 000 euros TTC dont 1 822 000 euros TTC (1 350 000 euros HT) à la charge de l'agglomération et 6 763 000 euros (5 010 000 euros HT) à la charge de la ville. Ce sont les fameux 5 010 000 euros HT de programme que la ville de Béziers doit voter ce 17 juillet. Je vais y revenir.

• Et enfin, les acquisitions sur le quai port-notre-dame pour 4 250 000 euros TTC à la charge unique de l'agglomération.

A cela s'ajoute une marge d'imprévus de 5% que nous provisionnons en réserve.

Nous allons donc investir au total 22 171 000 euros sur l'entrée Ouest de Béziers, dont 14 598 000 à la charge de l'agglomération et 7 573 000 à la charge de la ville. C'est une belle opération pour Béziers !

Cet engagement, je l'ai pris et j'ai bien l'intention de le tenir car il est utile pour tous le biterrois, pour tous les biterrois. Je suis d'autant plus prompt à le tenir que nous avons validé tous ensemble chacune des étapes que je viens de rappeler.

Mais vous l'aurez compris, l'agglo n'est pas un tiroir caisse.

Dans la délibération qu'il présentera à son conseil municipal lundi prochain concernant la création de cheminement doux entre Fonséranes et la cathédrale, le maire de Béziers reprend stricto sensu la répartition financière que je viens de vous donner, à savoir 1 350 000 euros HT à la charge de l'agglomération et 5 010 000 euros HT à la charge de la ville.

Jusqu'ici, nous sommes d'accords.

Sauf qu'il oublie de préciser tous les investissements que nous portons par ailleurs et que je viens de vous rappeler et qu'il envisage pour les 5 010 000 euros qui reviennent à la ville, d'obtenir je le cite « des subventions auprès de l'ensemble des partenaires financiers et notamment la communauté d'agglomération Béziers Méditerranée dans le cadre d'un fond de concours ».

Je trouve ça fort de café. Il va falloir comprendre qu'on ne peut pas passer sa vie à faire payer les autres. L'agglo supporte déjà 66% du coût global de l'entrée ouest, c'est bien plus que n'importe quel autre partenaires.

Si j'approuve le projet sur le fond et si je comprends parfaitement la nécessité pour la ville de Béziers d'aller chercher des subventions, je conteste formellement cette démarche non concertée qui consiste à nous faire tout payer… sans même nous en parler !

Je ne m'étalerai pas plus sur le sujet mais je tenais simplement à le signaler pour que chacun en soit aviser,. Les élus communautaire de la ville de Béziers pourront voter en pleine connaissance de cause et en leur âme et conscience lundi prochain.

Vous l'aurez compris, mes propos n'engagent pas de débat qui n'a pas lieu d'être ici même. Je passe donc directement à la présentation de la délibération N°191 et je donne la parole à Bernard Auriol.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.