AGGLO CANTON DE SETE - 2003-2017 : une agglo, deux hommes, une guerre... par Marie-Françoise GUIGOU Déléguée du canton de Sète

2003-2017 : une agglo, deux hommes, une guerre … Ainsi Thau Agglo et la…

2003-2017 : une agglo, deux hommes, une guerre …

Ainsi Thau Agglo et la CCNBT vont fusionner le 1er janvier 2017.

Si en apparence le territoire a gagné, il faut remonter au début de la création de l’agglomération pour comprendre ce qui se passe réellement aujourd’hui.

2003, élection de François Commeinhes comme président. Création et accouchement au forceps !
Pierre Bouldoire rentre à frontignan en tricycle avec une 7e vice-présidence grâce à la bienveillance du maire de Vic la Gardiole de cette époque.

2008, François Commeinhes se sachant battu ne se présente pas à la présidence. Le maire de Sète rentre à pied. La ville centre est battue. Bouldoire l’emporte et lui accorde quand même la 1ere vice présidence.

2014, les deux hommes se retrouvent face à face. François Commeinhes remporte d’un cheveu la présidence. La 1ere vice présidence échappe à P. Bouldoire au profit d’un conseiller municipal Sétois. Le maire de Frontignan obtient la 3e vice présidence pour la deuxième ville du territoire.

La bataille d’aujourd’hui n’est donc que la somme des rancœurs passées.
La justification par le territoire du coté du PS ou de la mise en place de la mutualisation du coté de ‘Les républicains » cache en fait de fins calculs politiciens.

Une forte majorité de maires, de conseillers, plus particulièrement de gauche concernés dans cette fusion, pouvant donner une présidence à gauche donc.

Une bataille Sétoise purement économique … sans doute nécessaire à l’équilibre financier des comptes de la ville.
Encore une fois, le développement économique et l’intérêt général passent en dernier plan derrière les intérêts des politiciens en place.

Nous dénonçons ces pratiques qui tendent à l’appauvrissement de notre territoire, de sa population, de ses commerçants et PME qui nous font vivre.

Il est urgent de prendre en compte la mesure de cette politique d’urbanisation à outrance avec l’absence d’une contrepartie de développement économique.

Preuve en est si il fallait les citer : la part réservée dans le budget à l’économie au sein de l’agglo, et le refus d’une extension de la société Hexis sur Frontignan.

La balade en tandem vient de se terminer nous voilà maintenant sur des monocycles.

Marie-Françoise Guigou, déléguée du canton de Sète pour Debout la France et Francis Hernandez.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.