Agglo Hérault Méditerranée : des applications mobiles pour valoriser le patrimoine archéologique du territoire

L’Agglo a choisi de promouvoir le riche patrimoine archéologique de ses 20 communes grâce à des applications mobiles.

(Crédit photo : Agglomération Hérault Méditerranée)

Ces applications mobiles permettent de voyager virtuellement dans le temps pour mieux connaitre l’histoire de notre territoire. Le service archéologie de l’Agglo a organisé des ateliers avec un panel de testeurs pour apprécier ces applications. Chacun a pu faire part de ses remarques en vue d’optimiser l’utilisation de ce nouvel outil numérique et de le rendre encore plus proche des attentes des utilisateurs.

3 sites testés en février

Lors du dernier atelier en février dernier, trois sites ont été testés :

  • L’Hôtel de Brignac à Montagnac et ses plafonds peints ;
  • L’ermitage Saint-Antoine à Castelnau-de-Guers ;
  • Le site de Saint-Michel-du-Bagnas à Agde (fours et chais grecs).

Les 6 prochains sites

En 2022, 6 sites archéologiques supplémentaires seront valorisés et testés en attendant la sortie officielle de l’application :

  • Le pont de Saint-Thibery ;
  • Le site de la Monédière à Bessan ;
  • Le site d’Embonne au Cap d’Agde ;
  • Le site de La Motte à Agde ;
  • Les sites de Peiro Signado et Pont de Roque Haute à Portiragnes ;
  • La voie domitienne à Pinet.

Retrouvez la liste des sites archéologiques sur le portail en ligne Archéodyssée : https://www.archeodyssee-heraultmediterranee.com/

(Source : Agglomération Hérault Méditerranée)

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.