Hérault tribune : L'actu au quotiden dans tout l'Hérault
Droit

AMÉLIORONS NOTRE vie quotidienne ! par Dominique ANTONMATTEI

Agissons pour Agde! avec Dominique ANTONMATTEI Liste d’intérêt local soutenue par LE CACTUS AGATHOIS AMÉLIORONS NOTRE vie quotidienne !   Qu’est devenue notre ville avec l’équipe municipale sortante ? Qu’ont-ils fait pour notre vie quotidienne ? Voici 4 sujets qui touchent tous les Agathois mais ne semblent guère préoccuper les élus actuels.   1 Commençons […]

Agissons pour Agde! avec Dominique ANTONMATTEI
Liste d’intérêt local soutenue par LE CACTUS AGATHOIS


AMÉLIORONS NOTRE vie quotidienne !
 
Qu’est devenue notre ville avec l’équipe municipale sortante ? Qu’ont-ils fait pour notre vie quotidienne ? Voici 4 sujets qui touchent tous les Agathois mais ne semblent guère préoccuper les élus actuels.
 
1 Commençons par les espaces verts. Ils ne les aiment pas. Quelques exemples suffiront pour s’en convaincre :
A l’entrée du camp naturiste au Cap, un énorme projet d’hôtel de huit étages ; l’Ile des loisirs défigurée par des manèges implantés en toute illégalité après abattage des arbres ; la zone protégée du Bagnas menacée par le projet de parking du maire et le grignotage du camping Oltra ; la face ouest du mont Saint-Loup en train de disparaître ; aux Cayrets, pour tout espace vert, un minuscule square ; et à la Tamarissière, la pinède toujours menacée ; la place Racine devenue un espace minéral déshumanisé, tout comme la place Conesa en coeur de ville, ou celle des muriers au Grau.
Du béton, peu de bancs et pas d’ombre, voilà ce que sont devenues les places rénovées au Cap ou au Grau. Et nombre de secteurs sont urbanisés sans que rien ne soit prévu pour favoriser les échanges entre habitants du quartier.
► Il est des choses qu’un maire peut faire facilement. Elue maire, je ferai en sorte que la circula- tion dans notre ville soit agrémentée par des espaces verts bien entretenus, avec des bancs et des poubelles, bref des lieux où l’on puisse s’asseoir, prendre l’air et discuter. Dans chaque nouveau lo- tissement sera prévu un espace de convivialité avec les mêmes caractéristiques. En effet, il est im- portant que les Agathois – anciens ou nouveaux – prennent le temps de se connaître et s’apprécier.
2 Serait-ce pour économiser l’eau que M. D’Ettore se détourne des espaces verts ? Même pas. Le gaspillage de l’eau est effréné dans notre commune : des branchements sauvages, de nom- breuses fuites dans le réseau, des douches publiques du front de mer du Grau dont l’eau utili-
sée finit dans le sable de la plage, alors que les installations d’assainissement se trouvent à moins de 5 mètres ; et un golf qui est un gouffre en matière de consommation et dont l’extension, contrairement à toutes les promesses, n’est pas irriguée par recyclage d’eau usée ! Et pour achever le gâchis, un nouveau système de tarification qui a augmenté la facture, notamment pour les plus modestes !
► Un maire doit être raisonnable et dépenser l’argent des contribuables avec parcimonie. L’eau coûte trop cher. Il existe des moyens de réduire les factures d’eau. Je ferai étudier la possibilité de reprendre la gestion de l’eau en régie municipale directe, ce qu’ont fait nombre de communes, de droite comme de gauche !
3 Et si nous évoquions la question du bruit ? Un fléau permanent, l’été surtout. Il ne s’agit pas de supprimer les animations qui contribuent à l’attraction d’une commune touristique comme la nôtre mais de mettre un terme aux abus. Mais les boîtes de nuit et cafés organisant des karaokés
et les bagarres bruyantes consécutives à des beuveries engendrent partout des nuisances intolérables,
Ne pas jeter sur la voie publique – Imprimé sur papier recyclé
au Cap (100 à 120 décibels pendant des journées entières), au village naturiste et dans la vieille ville. Les Agathois souffrent du bruit et les touristes que nous accueillons aussi. Et ces nuisances sonores font même perdre de la valeur aux biens immobiliers et fuir les locataires !
► Rien de plus simple que de faire cesser les nuisances sonores pour un maire. Il a des pouvoirs de police, il doit s’en servir. Je ferai cesser ces pratiques insupportables en faisant respecter la loi par tous.
 
4 Autre nuisance que nous subissons et qu’aucune ville où l’on paie la taxe d’habitation ne devrait connaître : la saleté.
Un grand nombre de rues et d’espaces publics sont d’une saleté repoussante. Le pire est dans la vieille ville, à l’arrière du centre port au Cap et au village naturiste.
Que nous dit l’équipe municipale pour se justifier ? Ce sont les Agathois et les vacanciers qui ne res- pectent rien et salissent tout. Comment oser pareille justification ? C’est inacceptable. Il n’y a pas de fatalité à la saleté dans Agde ! Des mesures simples peuvent être entreprises. Dans beaucoup d’endroits les poubelles manquent ou débordent en permanence, y compris sur les plages, il suffit d’en rajouter et surtout de les faire vider plus souvent.
Les encombrants, cela se gère également. Les habitants doivent être informés des règles de dépôt et les contrevenants doivent être sanctionnés.
 
► Le maire a de larges pouvoirs de police et dispose de tous les moyens pour faire respecter les règles. Encore faut-il qu’il se soit fixé comme but de gérer sa commune pour le bien-être de tous. Et nous le savons trop bien tous, c’est le clientélisme qui prévaut chez M. D’Ettore !
Un effort de propreté est fait en ce moment, juste avant l’élection, nous l’avons remarqué ! Mais si c’est possible avant les élections, cela veut dire que c’est possible tout le temps.
Une fois élue maire d’Agde, je vous le prouverai.
► Un maire doit être capable d’obtenir pour ses concitoyens des prestations à la hauteur de leurs attentes et des impôts qu’ils paient. Je relancerai les études pour un véritable traitement des or- dures ménagères et généraliserai le tri sélectif (instauré dans certains quartiers, il est inexistant ailleurs, notamment au Cap au grand étonnement des vacanciers, sans aucune justification).
Nous le constatons tous les jours, le maire et son équipe ne se préoccupent pas de nous : le bruit, les poubelles, le gaspillage de l’eau et de notre argent ce ne sont pas des sujets assez importants pour eux. Ce qu’ils aiment c’est pouvoir frimer avec l’argent de nos impôts..
► Vous en avez assez de la désinvolture et du gâchis et vous avez raison. Élue maire, avec mon équipe, je donnerai la priorité à votre vie quotidienne. L’occasion vous est enfin donnée dans cinq mois de changer les choses : saisissez la !
 
Dominique ANTONMATTEI
Le vrai changement pour Agde en 2014 sera d’élire une femme dynamique, déterminée et de bon sens !
LISTE AGISSONS POUR AGDE
Liste d’intérêt local soutenue par le Cactus Agathois
 
Pour vous informer, pour soutenir DOMINIQUE ANTONMATTEI Tél. 06 95 92 80 11

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.