Antidrop : un outil simple contre les arnaques de l'e-commerce

Jimmy Fayolle, élève en 3e année Informatique et Réseaux en alternance, révolutionne avec son outil efficace pour déjouer les escroqueries, Antidrop. Le dropshipping cible particulièrement les jeunes qui suivent les influenceurs sur les réseaux sociaux et les internautes plus âgés. Face à diverses pratiques illégales, ces acheteurs en ligne détecteront directement les arnaqueurs en quelques clics. Créé et perfectionné, Antidrop sera bientôt optimisé.

Jimmy Fayolle, élève à IMT Mines Alès, découvre la face cachée du dropshipping et invente l’outil pour lutter contre les arnaques de l’e-commerce, Antidrop. Aux yeux de tous, cette tendance du e-commerce connaît une belle réussite. C’est, en effet, un site relais qui propose la vente des produits issus des autres plateformes marchandes et ne nécessite aucune gestion de stock. Cependant, le dropshipping réserve une arnaque bien orchestrée aux internautes : prix initial multiplié, origine des produits erronée, fausses promotions, faux avis, faux compteurs de visite… Face à ces pratiques illégales, Jimmy Fayolle s’est penché sur cette arnaque à double face, le dropshipping.

Comment Jimmy Fayolle a développé Antidrop ?

« Pas besoin d’investissement, pas besoin de stock », le dropshipping renferme une certaine promesse de gagner de l’argent rapidement et facilement selon Jimmy Fayolle, élève en 3e année Informatique et Réseaux en alternance. S’ajoutent à cette tromperie les influenceurs qui sont les nouveaux gourous de la jeunesse. Le dropshipping cible les jeunes qui suivent les stars des réseaux sociaux, mais également les consommateurs plus âgés. En avril 2020, Jimmy Fayolle a donc décidé de développer un outil gratuit pour lutter contre le dropshipping, Antidrop. Il présente la version bêta https://isthisdropshipping.com à ses amis. Suite à leurs retours, il apporte quelques modifications à son outil. Avec son compère Adrien Deconinck, il finalise isthisdropshipping.com qui devient alors Antidrop https://antidrop.fr. Pratique, cet outil dispose d’une application Android open-source. Le principe est simple, car vous copiez juste l’URL de l’article et la colle dans la barre de recherche de l’outil. En quelques secondes une note de 0 à 5 apparaît et vous saurez si vous naviguez ou non sur un site de dropshipping.

Antidrop, bientôt une extension pour navigateurs web

Antidrop connaît un succès fou auprès de 60 millions de consommateurs et du Réseau Anti-Arnaques. Le passage de Jimmy Fayolle au sein de l’incubateur étudiant d’IMT Mines lui a permis de mûrir son projet, de perfectionner son outil et de créer sa propre entreprise. « Les ateliers de coaching, les rendez-vous individuels et les rencontres avec des personnes ressources sont vraiment un plus pour eux », souligne l’adjointe à la Direction du Développement Économique, en charge de l’Entrepreneuriat, Anne Lichtenberger. C’est dans cet esprit que Jimmy Fayolle crée une extension pour navigateur web. L’objectif est d’alerter rapidement et efficacement l’internaute quand il visite un site de dropshipping.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.