Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

Au Front National ...la Flamme Vacille !

Certainement portée par le vent du large une forte brise fait actuellement vaciller la…

Certainement portée par le vent du large une forte brise fait actuellement vaciller la flamme emblématique du Front National
Il est difficile pour la tête de liste du F.N. local de réunir 34 colistiers autour de sa candidature.

Les sympathisants de ce parti qui a coutume d’étaler ouvertement ses convictions xénophobes préfèrent souvent la discrétion et l’anonymat à l’affichage au grand jour de leur engagement sur une liste électorale.
L’un des leaders de la liste en cour de formation homonyme du secrétaire régional m’informait ce jour avoir trouvé sur son véhicule des menaces à son encontre, ses biens et ses proches.

Dans ce climat déjà difficile François AMOROS cultive le secret en refusant de dévoiler à ses propres colistiers la liste de ceux ayant accepté d’y figurer.

Est-ce une manœuvre consistant à cacher sa difficulté à constituer une liste ?
C’est peut être cela que ma grand-mère appelait « le coup du Père François »
François AMOROS  déclarait récemment dans la presse locale que c’était « pour éviter qu’ils ne subissent des pressions. »
Des pressions ? De qui ? Pourquoi ? Ne sommes nous pas dans un pays démocratique ?

C’est d’ailleurs ce refus qui a motivé le retrait de Jean-Louis COUSIN l’un des leaders  locaux du F.N. (Courrier dont il m’a transmis la copie.)

Deux autres inscrites se sont retirées n’étant pas électrices en AGDE.

Il est loin le temps où les  Lucien BROUILLET et Loïc DECHAZAL arrivaient encore à convaincre quelques colistiers et un peu d’électorat.

Les partis politiques qui préfèrent argumenter sur une idéologie extrémiste plutôt que sur un programme constructif ont-ils toujours leur place dans des élections locales, où la « politique » prend toute la dimension de son sens étymologique « organisation de la cité ».

Cette dernière  ne pouvant se faire qu’en dehors de l’exclusion, dans la cohésion de toutes les forces vives qui apportent au jour le jour  en fonction de leur diversité et complémentarité une petite pierre à l’édifice commun.
 
Jean VALI

Copie du Courrier de  Jean Louis Cousin à Francois Amoros

LE CAP D AGDE LE 6 FEVRIER 2008
 
 
 
                                                Cher François,
 
Par la présente je demande à ce que mon nom soit retiré de la liste front national pour les élections municipales de mars 2008.
 
Comme je te l’ai dit à la dernière réunion ne connaissant que cinq colistiers sur trente cinq, je suis en droit de savoir avec qui je pars en campagne.
Ton refus d’une rencontre de l’ensemble de la liste me gêne,
Je ne peux m’empêcher de penser que tu fais une liste contraire à mes convictions nationalistes.
 
Faire une campagne où je ne connais ni  l’identité la  motivation et la pensée politique de trente des colistiers ne me correspond pas.
De mon point de vue une liste de remplissage avec des personnes venant peut être même de surplus de liste opposée à la notre n’aura  comme résultat q’une dévalorisation de notre mouvement.

Et dans l’état actuel nous ne pourrions que favoriser l’une ou l’autre des formations en place.
 
Je reste fidèle à mes idées et ne quitte pas la liste FN pour en rejoindre une autre.
    
                                                         Cordialement
                                                            Cousin Jean louis

NDLR : Conformément aux conditions générales de notre site : http://herault-tribune.com/?p=p14 Hérault Tribune n’est pas responsable des propos tenus par la signataire dont il nest que le support gracieux .
Les textes qui lui sont soumis sont édités sous la seule responsabilité de leurs auteurs.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.