Bassin de Thau : 4 projets sélectionnés pour la phase finale du budget participatif de l'Hérault

La compétition démarre entre les projets sélectionnés pour la deuxième édition du Budget Participatif. Les participants ont trois semaines pour convaincre les Héraultais et récolter un maximum de votes à partir du 14 février.

Les 86 projets qui ont été retenus sont consultables sur la plateforme jeparticipe.herault.fr. Sur cette même plateforme, durant la période du 14 février au 20 mars, les Héraultais auront la possibilité de voter pour les propositions innovantes et citoyennes qui les auront séduits.

Les 4 projets du Bassin de Thau

Les Jardins Partagés du Chat-vélo à Poussan : l’écolieu Catfarm présente son projet de jardins partagés. Charte sans pesticides ni voitures. “Sur le terrain du Catau, nous proposons 1500m² en permaculture, accessible uniquement à vélo. 20 parcelles de 50m² en location comprenant le prêt d’une remorque pour vélo, une de 100m² collaborative. Nous voulons collaborer avec les associations de reforestation et le futur Tiers-lieu de Poussan.Budget de 35 500€.

L’épicerie de l’Amandier, accompagner autrement, Sète : proposer des produits de qualité, frais et surgelés, grâce à du matériel réfrigéré (congélateurs et armoires réfrigérées). “L’association L’Amandier est un lieu d’échanges et de partage, qui réunit dans son local une ressourcerie, une friperie et une épicerie sociale. Le projet est de s’équiper en congélateurs et armoires réfrigérées de présentation (pour le libre-service) dans l’épicerie, ainsi qu’en réfrigérateurs et congélateurs de stockage. Des glacières professionnelles, pour le transport des produits frais et surgelés, sont également indispensables pour ne pas casser la chaîne du froid. Nous fonctionnons actuellement avec du matériel d’occasion ancien, une autre épicerie nous prête son matériel de transport.Budget de 20 600€.

Assistance à l’enseignement technique au collège, Frontignan : proposer le prêt de matériels (imprimantes 3D, robots, casques de réalités virtuels, ordinateurs) aux écoles primaires, collèges et EHPAD du bassin de Thau. “Nous proposons donc de mutualiser du matériel que nous pourrons prêter suivant les projets pédagogiques des enseignants ou des animateurs. Nous voudrions proposer des imprimantes 3D avec Scanner, des ordinateurs avec robots et des casques de réalité virtuel. Les prêts seront de 1 semaine à 4 semaines suivant le type de projet et une assistance peut être envisagée.Budget de 9 600€.

Accessibilité du centre de sauvegarde de la faune sauvage de la LPO à Villeveyrac : permettre aux personnes en situation de handicap à la mobilité de participer au sauvetage de la faune en détresse. “Permettre aux personnes à mobilité réduite de participer au rapatriement d’animaux blessés au Centre de Sauvegarde de la Faune Sauvage de Villeveyrac et permettre aux enfants en fauteuil de participer aux activités dans le cadre d’animations d’Education à l’Environnement par la création de : places de stationnement matérialisées, rampe d’accès aux locaux, sanitaires écologiques adaptés, passage aménagé pour la visite du jardin pédagogique.Budget de 60 000€.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.