BASSIN de THAU - François COMMEINHES  HAUT LA MAIN ! Scrutin, révélations, adjoints, Manifestation

Communauté d’Agglomération  du BASSIN de THAU - François COMMEINHES  Haut la main ! Le premier…

Communauté d’Agglomération  du BASSIN de THAU – François COMMEINHES  Haut la main !

Le premier conseil communautaire de la toute nouvelle Communauté d’agglomération du bassin de Thau a rendu son verdict à Mèze. Depuis le 1er janvier 2017 en effet,  les agglomérations de Sète et de Mèze ont fusionné. Elles forment désormais la communauté d'agglomération du bassin de Thau, la CABT.

La séance était consacrée à l’installation des 50 Conseillers communautaires, ainsi qu’à l’élection du Président et des Vice-présidents. 

Trois candidats étaient déclarés pour la présidence de la CABT : Le socialiste Pierre BOULDOIRE, le Républicain François COMMEINHES et Gérard PRATO  pour le FRONT NATIONAL.

Au jeu des alliances et des tractations de couloirs,  certains imaginaient un scrutin serré. Pierre BOULDOIRE se déclarait confiant  le matin même dans les colonnes du grand quotidien régional.
François COMMEINHES,  assuré notamment du soutien d’Yves MICHEL et des élus de Marseillan, était lui aussi très optimiste.

Le dépouillement  fut révélateur  d’une victoire confortable et c’est par sept voix d'écart que François COMMEINHES fut élu président de la nouvelle assemblée.

François COMMEINHES  = 28 voix, Pierre BOULDOIRE  = 21 voix, Gérard PRATO = 1 voix.

Le résultat du vote communautaire consacre François COMMEINHES avec 56% des suffrages et, on l'imagine,  quelques infidélités à gauche que n'a pas manqué de regretter Pierre BOULDOIRE au sortir de la séance. ” Ce ne sont pas des résultats qui correspondent aux engagements qui m'avaient été donnés” 

La communauté d’Agglomération  du BASSIN de THAU compte 14 communes, 125.000 habitants et devient la seconde de l'Hérault après celle de Montpellier.

Vin ensuite les votes pour les présidences 

Les15 VIDE-PRÉSIDENTS  de L'AGGLOMERATION du BASSIN de THAU  NOMS
1° Vice-Président    Antoine de RINALFO
2° Vice-Président Henry FRICOU
3° Vice-Président Yves MICHEL
4° Vice-Président Eliane ROSAY
5° Vice-Président Gérard CANOVAS
6° Vice-Président Francis VEAUTE
7° Vice-Président Michel GARCIA
8° Vice-Président Norbert CHAPLIN
9° Vice-Président Magali FERRIER
10° Vice-Présiden Jacques ADGÉ
11° Vice-Président Emile ANFOSSO
12  Vice-Président Pierre BOULDOIRE
13° Vice-Président Lucien LABIT
14° Vice-Président Christophe DURAND
15° VVice-Président Alain VIDAL

François COMMEINHES devrait abandonner son mandat de sénateur .

Selon nos informations François COMMEINHES aurait confirmé à plusieurs élus de l’agglomération qu'il resterait durablement Maire de Sète et Président de la nouvelle Communauté d’Agglomération du BASSIN de THAU, si la loi  sur le cumul des mandats n’était pas abrogée par le prochain Président et la République.

François FILLON ayant été très explicite sur le sujet au micro de Jean-Jacques  BOURDIN ( voir ), selon toute vraisemblance donc François COMMEINHES devrait laisser son sièges de sénateur le 1er octobre 2017 à la  suivante de liste,  la maire Républicaine de Saint-Aunès, Marie-Thérèse Bruguière également vice-Présidente de la Communauté d'agglomération du pays de l'Or.

 Les conchyliculteurs  en première ligne

 En ouverture de séance une manifestation regroupant plus d’une centaine  de conchyliculteurs du bassin de Thau, avec à leur tête,  le président de la section régionale conchylicole Philippe Ortin, a  interpellé les élus  en leur faisant part de leurs inquiétudes et de la nécessité de nouveaux engagements  pour assurer la pérennité de leur activité tout au long de l'année.

Discours de remerciements François COMMEINHES

La confiance que vous m’avez témoigné ce soir m’émeut, m’honore, et m’oblige. 

Elle m’émeut car, tout politique, au cuir tanné, que nous soyons, nous n’en sommes pas moins des êtres de chair, de sang, et de sentiment, et l’homme que je suis ne peut qu’être touché personnellement par cette marque de confiance.
 Elle m’honore, car j’y vois la reconnaissance du travail considérable accompli en seulement une trentaine de mois par la désormais ancienne « Thau Agglo », reconnaissance à laquelle j’associe évidemment tous les anciens élus et la formidable administration de l’agglomération. 

Elle m’oblige, enfin, et c’est sans doute le plus important car la confiance accordée est une chose, c’est une excellente base de départ, mais l’action qui va suivre doit être à la hauteur de celle-ci. 

Dans la gouvernance comme dans les projets que nous mettrons en œuvre, nous devrons être exemplaires pour offrir aux habitants du bassin de Thau l’action qu’ils sont en droit d’attendre de leurs élus. 
Nous sommes désormais une agglomération de 125.000 habitants, la deuxième du département, qui a la responsabilité d’un territoire exceptionnel par sa diversité mais aussi par sa fragilité qu’il convient d’avoir en tête dans chacune de nos décisions. 

Un territoire qui a ses forces et ses faiblesses, et qui doit mettre à profit les premières pour venir à bout des secondes. Je pense en particulier au chômage, lancinant problème qui plonge trop de personnes dans l’angoisse et la précarité. 
A cet égard, le rôle de l’agglomération est fondamental, en particulier à travers sa compétence économique qui fait partie des priorités absolues. Nous allons très vite nous organiser, au niveau de la gouvernance, pour nous mettre en ordre de bataille car la nécessaire harmonisation liée à la fusion ne doit pas être synonyme de pause ou ralentissement dans l’action, sans bien sûr sombrer dans la précipitation ou l’approximation. 

Je sais pouvoir faire confiance à chacune et chacun d’entre vous pour se montrer à la hauteur et s’engager pleinement dans l’action au service de l’intérêt général. 
J’aurai à cœur dans les jours qui viennent, et avec les élus délégués concernés, de rencontrer les services de la nouvelle agglomération et en particulier les agents de l’ancienne CCNBT sur leurs sites de travail.
Elus comme administration, une lourde mais passionnante charge de travail nous attend, et nous aurons le cœur à l’ouvrage. 
La loi nous offre des délais variés pour harmoniser nos compétences, mais je n’ai aucun doute que nous nous enrichirons mutuellement de par nos expériences passées. 

Comme je l’ai toujours fait, je me montrerai disponible et à l’écoute de chacune et chacun d’entre vous pour que l’information soit partagée, concertée, et efficace.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.