BESSAN - Bessan manque encore d'audace culturelle

LIBRE EXPRESSIONLa rubrique « libre expression » du journal est un espace de contribution personnellepermettant la publication de textes…

LIBRE EXPRESSION

La rubrique « libre expression » du journal est un espace de contribution personnelle

permettant la publication de textes externes à la rédaction.

Il n'engage que son auteur et en aucun cas la rédaction.

Vous pouvez lui écrire directement en cliquant sur sa signature ou commenter l'article.


«Un homme sans culture est comme un zèbre sans rayures» énonce un proverbe africain. Par ces lignes, posons un coup de projecteur sur la scène culturelle. Après avoir décelé les goûts inhérents à leurs passions, des particuliers se sont aussi révélés dans leurs arts respectifs : peinture, sculpture, vitrail, théâtre, poterie et tant d'autres activités. De créatrices initiatives sont à l'origine de projets collectifs tels que les ateliers, les concerts, les spectacles théâtraux et les expositions. Les associations contribuent au lien social. Leurs réalisations reposent sur leurs forces propres, même si des aides publiques sont légitimement octroyées. Les animations qui rythment l'année associative traduisent le travail continu de tous les bénévoles qui s'investissent.

Le terme du mandat municipal appelle un bilan. Sur le plan culturel, nous apprécions de réels efforts menés notamment sous l'impulsion de l'adjointe chargée de ce domaine et de la conseillère municipale déléguée au patrimoine. Toutefois, jusqu'à présent, nous ne pouvons que déplorer la faiblesse des moyens mis à la disposition de la bibliothèque Renée Petit, située dans les locaux communaux sur la Promenade. Pourtant, cette bibliothèque associative est très active. L'année dernière, elle a été visitée par 581 lecteurs, lesquels ont emprunté 1268 livres sur les 1500 ouvrages mis à disposition.  L'association anime des goûters littéraires, organise des conférences et des sorties. Une annexe du contrat Bourg-Centre Région Occitanie-Commune considère la bibliothèque associative parmi les «atouts» en matière d'offres de services. En revanche, cette même convention qualifie l'offre culturelle comme «limitée» et note «l'absence d'équipement culturel adapté ou dédié», intégrant ces données aux «faiblesses».   

Lors de la réunion de compte-rendu du mandat, le public a interpellé le Maire sur l’inadéquation des lieux de l’actuelle bibliothèque. Celui-ci a répondu que dans l’avenir, une nouvelle bibliothèque devrait être aménagée sur l’actuel site Ricard. Tant mieux ! Concernant le projet d’acquisition du site Ricard, notre groupe a pris l’initiative d’une question orale en Conseil municipal sur ce sujet, voir ce lien :

https://www.herault-tribune.com/articles/209481/bessan-acquisition-du-site-ricard-quelles-nouvelles-par-le-groupe-bessan-avec-audace/

Pour autant, ne pouvant appréhender les délais inhérents à ce projet, nous appelons à améliorer d’ores et déjà les locaux actuels. Puisque ceux-ci demeureront municipaux, autant qu’ils soient adaptés dès maintenant. N’attendons pas le transfert de la bibliothèque pour améliorer l’existant. Actuellement, les conditions matérielles de réception du public et des scolaires sont très largement insatisfaisantes : surface exiguë, sans toilettes, ni point d’eau. La capacité d’accueil et l’espace de stockage des livres s’avèrent particulièrement réduits. A l'ère numérique, l'infrastructure demeure dépourvue d'ordinateur. Pire encore, les lieux ne sont pas connectés à internet. Il est donc impossible dans ces conditions d’équiper la bibliothèque d’un système automatisé de traitement des commandes, des prêts et des disponibilités. De même, la connexion à la Bibliothèque nationale de France est également impossible. La comparaison à d'autres communes de l'Agglo (déjà équipées d’une médiathèque) ne résiste pas à l'analyse : ici, à Bessan, l'équipement n'est à la hauteur ni de l'enjeu ni de l’attente des usagers, surtout eu égard au développement démographique du village. Considérant sa surface et à ses conditions matérielles, la bibliothèque mérite un soutien public plus conséquent. Nous devons adapter nos prestations pour satisfaire les demandes, qui demain qui seront induites par les changements sociaux et territoriaux. «L'homme sans culture est un arbre sans fruit» a écrit Antoine de Rivarol. A chacune et chacun, le groupe «Bessan avec Audace»  souhaite de se délecter du meilleur de ces fruits.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.