BESSAN - Nouveaux réseaux au Puech Méjà et facturation mensualisée avec l’agglo

Après les travaux de réfection des réseaux et des branchements d’eau au lotissement Puech-Méjà…

Après les travaux de réfection des réseaux et des branchements d’eau au lotissement Puech-Méjà il y a quelques semaines par la communauté d’agglomération Hérault Méditerranée (gestionnaire de ces réseaux en régie publique intercommunale), la voirie de ce quartier avait été fortement dégradée. Afin de la réparer, les enrobés de ces rues ont été entièrement repris dans le cadre d’une entente, à la fois technique et financière, entre l’agglomération et la mairie.

Si la réalisation de ces travaux a été programmée en ce début d’année, c’est aussi pour mieux envisager la construction d’un réseau pluvial dans ce secteur qui n’en bénéficiait pas en totalité. Ce nouveau réseau pluvial a été construit par l’agglo et la ville en a même profité pour corriger quelques trottoirs endommagés. A noter que les eaux pluviales sont désormais une compétence intercommunale depuis le 1er janvier dernier.

Sur le sujet de l’eau et de l’assainissement, une information importante, attendue par les Bessanais, vient d’être confirmée par Gilles D’Ettore, président de l’intercommunalité. En effet, l’année 2020 sera la dernière année de paiement des factures en deux fois (juin et novembre). Questionnée par le maire, l’agglomération a indiqué qu’à partir de janvier 2021, le paiement pourra être mensualisé via un prélèvement, suite à un accord avec le Trésor Public. L’année 2020 servira donc de référence.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.