Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

BEZIERS - Après l'incendie de l'école, la phrase choc de Robert Ménard adressée au Ministre de l'Intérieur

"À Béziers, des pompiers ont été agressés. Des policiers ont été caillassés. Un collège…

À Béziers, des pompiers ont été agressés. Des policiers ont été caillassés. Un collège a été attaqué. Une école primaire entièrement incendiée. 279 enfants et leurs enseignants n'ont plus de salle de classe. Où se rend le ministre de l'Intérieur Castaner ? À Chanteloup-les-Vignes….” déclare un peu dépité Robert Ménard le maire de la ville.

J'avais demandé à bénéficier de la police du quotidien, on me l'a refusé !”

J’avais demandé à bénéficier de la police de sécurité du quotidien. Monsieur Castaner me l’a refusé il y a un an. J’espère qu’il s’en mord les doigts,  si on nous avait donné les moyens comme cela a été le cas dans d’autres villes, on n’en serait peut-être pas là“. poursuit-il 

À Béziers, le soir d’Halloween, dans le quartier populaire de la Devèze, le collège Katia & Maurice Kraft a subi un départ d’incendie, mais les dommages furent beaucoup plus graves à l’école primaire les Tamaris, incendiée quelques minutes plus tard par une bande de délinquants. «Quand on attaque une école, on attaque le cœur de la République», s’est indigné le procureur de la République Raphaël Balland.

Quelques dizaines de jeunes pourrissent la vie de 99% de la population

De son coté, Robert Ménard estime que ce quartier populaire de la Devèze, quelques dizaines de jeunes pourrissent la vie de 99% de la population. Il en appelle à la plus grande sévérité contre la délinquance des jeunes.

Pour lui, la question est de savoir ” Comment n’arrive-t-on pas à mettre hors d’état de nuire ces quelques dizaines de jeunes ?”.

A la Devèze, il estime “qu'il y a quelques dizaines de jeunes qui s’en prennent systématiquement à la police, aux pompiers. Mais dans le quartier, personne n’applaudit. Ils espèrent comme nous qu’on les mette hors d’état de nuire. Ce n’est pas un problème de pauvreté ou d’urbanisme. Ces jeunes, il faut leur faire rendre gorge quand ils se comportent comme ça ! »

Une justice ferme

Ce dimanche, l'un d'entre eux, un jeune mineur de 15 ans a été écroué dans le cadre de cette affaire. Les investigations se poursuivent afin d'identifier et d'interpeller les autres auteurs présumés de ces incendies et dégradations.

En ce début de semaine, l'heure était à la consternation du coté des élèves et des parents d'élèves. Les dégats sont si importants qui l'école doit être rasé. En attendant, des solutions alternatives ont été mises en place par le rectorat.

Des communes voisines solidaires

Je ne compte plus les messages de soutien et les propositions d'aide reçus de toute la région. Je remercie notamment les maires de Montpellier, Narbonne, Pézenas, Agde, Sète, Cazouls, Boujan, Montblanc, Villeneuve… Ces élus savent se montrer solidaires au-delà de la politique. Encore merci à eux. ” termine Robert Ménard

 

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.