Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

BEZIERS - COVID-19 et Tauromachie : vers plus d'humanité ?

LIBRE EXPRESSIONLa rubrique « libre expression » du journal est un espace de contribution personnellepermettant la publication de textes…

LIBRE EXPRESSION

La rubrique « libre expression » du journal est un espace de contribution personnelle

permettant la publication de textes externes à la rédaction.

Il n'engage que son auteur et en aucun cas la rédaction.

Vous pouvez lui écrire directement en cliquant sur sa signature ou commenter l'article.

Si l'on ne croit pas à la liberté d'expression pour les gens qu'on méprise, on n'y croit pas du tout.” Noam CHOMSKY


Le COLBAC a écrit au maire Robert Ménard pour lui demander de saisir l’opportunité de changement liée à la crise Covid-19, en interdisant définitivement les corridas à Béziers. Lors de son discours pendant le conseil municipal d’installation, Robert Ménard a souligné le devoir d’humilité et de respect de la nature, enseignés par la pandémie. L’association anti corrida de Béziers rappelle que la corrida est moralement injustifiable.

• Lundi 25 mai, dans son discours d’installation en tant que nouveau maire, Robert Ménard a souligné le devoir d’humilité que nous enseigne la pandémie, et la nécessité de respecter les lois de l’Humanité : «L’idée de tout soumettre à notre volonté est une idée fausse (…) On ne viole pas la nature, on ne viole pas un certain nombre de lois qui font partie de l’Humanité» a dit le maire.

– Le COLBAC, dont l’objectif est l’interdiction des corridas à Béziers, rappelle que la corrida, qui exalte la domination violente de l’homme sur l’animal et érige en spectacle l’agonie d’un taureau, est moralement injustifiable.

–  Dans les écoles taurines, comme à Nîmes samedi dernier [1], les jeunes sont félicités pour leur «excellence», leur «vaillance», leur «courage», leur «détermination» et leur «habileté» à estoquer, c’est-à-dire à tuer des veaux, au cours des entrainements «sur bétail».

 – Dans un courrier qui lui a été adressé mardi, le COLBAC demande au maire de saisir l’opportunité d’une transition vers plus d’humanité et de bienveillance à l’égard du Vivant, en interdisant définitivement les corridas à Béziers et en cessant de subventionner l’école taurine de Béziers.

• Dans son discours, le maire a également affirmé sa volonté d’être «le porte-parole fidèle de la ville (…) loin des lobbys».

Or justement, la fin des corridas à Béziers, c’est aussi la volonté des Biterroises et des Biterrois qui y sont majoritairement hostiles. 75% des habitants des départements dits «taurins» sont opposés aux corridas selon un sondage IFOP [2].

Musique, danse, spectacles équestres traditionnels… dans le monde d’après, les options sont infinies pour faire de Béziers et de ses arènes des lieux véritablement festifs !

COLBAC Anti Corrida Béziers

 

[1] https://www.cftauromachie.com/La-liberte-bientot-retrouvee-_a405.html

[2] https://allianceanticorrida.fr/actions/sondage-departements-taurins-alliance-anti-corrida-2017.php

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.