Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

BEZIERS - Grandes surfaces ou petits commerces, le débat fait rage entre le Préfet et le Maire !

Ce vendredi 30 octobre en début de soirée, Robert Ménard prenait un arrêté municipal autorisant l’ouverture…

Ce vendredi 30 octobre en début de soirée, Robert Ménard prenait un arrêté municipal autorisant l’ouverture des commerces non-alimentaires dans sa ville dès le lendemain, 09 h 00. Peu de temps après, le Préfet de l’Hérault a montré son opposition sur les réseaux sociaux, annonçant qu’un référé serait déposé sans délai devant la juridiction administrative. 

« J’ai pris cet arrêté autorisant les commerces non-alimentaires de fonctionner au centre-ville parce que je trouve déloyal, scandaleux, inadmissible qu’un certain nombre de commerces de centre-ville soient obligés d’être fermé alors que dans les grandes surfaces où on travaille, on continue de vendre des produits qu'ici on ne peut plus vendre. Qu’est-ce que c’est que ce deux poids deux mesures ? Qu’est-ce qui peut justifier que des chaussures pour enfants ne peuvent pas se vendre en centre-ville, mais peuvent se vendre en grande surface ? Pourquoi ? Parce que dans une grande surface, on est plus en sécurité que dans les petits commerces ? Parce que quand on pousse son caddie, il y a moins de risques d’attraper le coronavirus ? Qu'en rentrant dans un petit commerce où on vous donne du gel pour les mains et où on vérifie que vous êtes bien porteur de votre masque ? Ça n’a pas sens, et je suis du côté des petits commerces » affirme le maire de la ville. 

Au lendemain de ces annonces, quelques commerçants ont décidé de suivre le maire en ouvrant leur boutique. Mais selon la préfecture, une douzaine d’entre eux ont baissé le rideau à l’arrivée des forces de l’ordre et 5 autres ont été verbalisés, dont deux coiffeurs, deux magasins de vêtements et un magasin de décoration d’intérieur. Un rassemblement spontané des commerçants du centre-ville s’est ensuite réalisé devant l’hôtel de ville en début d’après-midi. Par ailleurs, et probablement dans un souci d’équité, le directeur de cabinet du préfet de l’Hérault a procéder à un contrôle de grandes et moyennes surfaces. Une mise en demeure pour non-respect du décompte de personnes a d’ailleurs été prononcée. 

L’arrêté municipal publié par le maire de Béziers ce vendredi, est attaqué devant le tribunal administratif par le préfet de l’Hérault. L’audience aura lieu ce mardi après-midi. Robert Ménard a d’ores et déjà annoncé sa présence. 

Alors que la maire annonçait aux commerçants que «  la mairie est à vos côtés et je compte bien continuer à vous défendre coûte que coûte ! » 

Une question se pose actuellement, qui réglera les amendes distribuées aux commerçants ? 

Si des procès-verbaux dressés aux commerçants, la Ville les payera !” affirme le maire.

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.