L'actu au quotiden dans tout l'Hérault.
Faits divers / Insolite

BEZIERS - LA DEMOCRATIE EST-ELLE UN LUXE ? par Robert CLAVIJO

LA  DEMOCRATIE  EST-ELLE  UN  LUXE ? Mardi 23 juin un collectif d’une vingtaine d’associations organisait à Béziers, allées Paul Riquet, un forum pour promouvoir la démocratie locale. Au cours du forum Robert Ménard a estimé qu’un référendum coûte cher et qu’on ne peut en organiser tous les 15 jours.             Nous répondons d’abord qu’en matière de […]

LA  DEMOCRATIE  EST-ELLE  UN  LUXE ?

Mardi 23 juin un collectif d’une vingtaine d’associations organisait à Béziers, allées Paul Riquet, un forum pour promouvoir la démocratie locale.

Au cours du forum Robert Ménard a estimé qu’un référendum coûte cher et qu’on ne peut en organiser tous les 15 jours.

            Nous répondons d’abord qu’en matière de référendums locaux, l’excès qu’il faut condamner n’est pas leur trop grande fréquence mais leur absence totale. Les maires, manifestement affamés de pouvoir, ne veulent pas en laisser une miette aux citoyens. Rappelons donc que le principe de la République est « gouvernement du peuple par le peuple et pour le peuple. » (Article 2 de la Constitution française). Le mot démocratie signifie en effet pouvoir du peuple et non pouvoir  de quelques élus. A ceux qui ne veulent pas le comprendre  la charte de l’environnement, intégrée depuis 2004 à la Constitution française, rappelle que « Toute personne a le droit …de participer à l’élaboration des décisions publiques ayant une incidence sur l’environnement ». Presque toutes les décisions publiques ont un impact environnemental. Les citoyens devraient donc être associés à la plupart de ces décisions.

D’autre part un référendum coûterait trop cher ? Convoquer le peuple aux urnes serait, en période de crise et d’austérité budgétaire, un luxe hors de prix? Sophisme. L’intervention citoyenne dans les affaires publiques est au contraire indispensable pour en finir avec les gaspillages d’argent public : un aéroport inutile à Notre Dame des Landes, un barrage de trop à Sivens, une nouvelle ligne ferroviaire à grande vitesse à un coût pharaonique pour gagner seulement quelques minutes sur le trajet Montpellier-Perpignan, une usine de méthanisation à Montblanc malgré l’échec total de la méthanisation à Montpellier et partout ailleurs, une usine d’incinération de boues et graisses à Béziers, etc.

Ajoutons que mairies et agglos embauchent à tout propos des bureaux d’étude pour éclairer les élus sur les choix et travaux à faire. Au lieu de payer ces organismes nos élus feraient sagement de consulter les citoyens dans le cadre des comités consultatifs que prévoit la loi. Ces comités existaient sous le règne de Raymond Couderc mais Robert Ménard les a supprimés. Or parmi les citoyens on trouve toutes les compétences souhaitables : techniciens, ingénieurs, agronomes, médecins, juristes, universitaires, chercheurs et experts de toute sorte. Contrairement aux bureaux d’étude qui coûtent très cher, les comités consultatifs sont gratuits. La démocratie, loin d’avoir un coût insupportable, est le moyen le plus efficace d’économiser l’argent public.

Pendant la campagne des élections municipales, le candidat Robert Ménard avait  promis de mettre fin à la monarchie de R. Couderc en recourant aux comités consultatifs et aux référendums locaux . Promesse non tenue.

Pour le comité biterrois de résistance  Robert CLAVIJO  tél : 04 67 76 28 56

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.