BEZIERS - LES COMMUNES ONT INTERDICTION DE CONSULTER LA POPULATION

Le tribunal administratif, par ordonnance rendue le 6 décembre 2016, confirme que la politique…

Le tribunal administratif, par ordonnance rendue le 6 décembre 2016, confirme que la politique migratoire décidée par l’État ne concerne pas les communes.

On ne peut que regretter cette décision centralisatrice et technocratique. Une décision qui dénie aux communes la capacité de consulter la population sur des choix qui, pourtant, la concernent. Qui fait les frais de la politique migratoire irresponsable, sinon les communes et leurs administrés ?

Aveugle, l’État reste aussi sourd aux préoccupations locales et aux contraintes auxquelles une commune est confrontée, en lui imposant des décisions dont la portée et les conséquences ont des incidences directes sur la population.

La Ville de Béziers relève néanmoins avec satisfaction que le tribunal administratif n'a pas donné suite aux prétentions indemnitaires de l’État, que la Ville avait jugé infondées, pour ne pas dire éhontées.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.